Défi Pom'Potes : quand les petits défient les grands au Grand Prix Guyader

Par Figaronautisme.com
Samedi 27 avril 2019 à 7h07

©© Francois Van Malleghem / Grand Prix Guyader

Confronter des bateaux de la course au large et des engins de vitesse sur un même parcours au plus près du public : tel est le concept du Défi Pom’Potes, assurément l’un des temps forts du Grand Prix Guyader qui aura lieu du 4 au 6 mai. Une idée originale qui réserve chaque année bien des surprises, le combat entre les IMOCA, les Class40, les ETF26, les kite à foils, les windfoils et autres supports volants s’apparentant bien souvent à celui de David contre Goliath. Pour preuve, le temps de référence (32,61 nœuds) appartient au kitesurfeur Nicolas Parlier. Pour l’heure, celui-ci reste invaincu depuis 2015.

« Le Grand Prix Guyader ne ressemble à aucune autre course », assure Jean Galfione qui connait bien l’épreuve pour y avoir déjà participé à cinq reprises et l’avoir déjà remportée trois fois en 2012 et 2016 et 2018. De fait, le format de l’évènement est relativement unique dans le paysage de la course au large, avec un mix de côtiers et de runs de vitesse. Le skipper retrouvera cette année dans sa catégorie quelques-uns de ses concurrents de la dernière Route du Rhum – Destination Guadeloupe tels que William Mathelin Moreaux (Beijaflore), Arnt Bruhns (Iskareen) ou Jonas Gerkens (Volvo), le Belge qui avait, pour mémoire, terminé 3e du Grand Prix l’an passé, mais aussi quelques nouveaux comme Olivier Taillard (Kerhis) qui fait son entrée sur le circuit des Class40 à la barre de l’ancien bateau de Romain Rossi, ou quelques anciens de retour, à l’image de François Angoulvant (Addictif) dont la dernière course en Class40 remonte à 2014. « Ça promet d’être sympa », se réjouit Jean Galfione.

Un plateau IMOCA digne du Vendée Globe

Même son de cloche du côté de Damien Seguin, skipper de Groupe APICIL qui participera, pour sa part, au Trophée Tout commence en Finistère – IMOCA. Au total, neuf IMOCA seront présents le premier week-end pour faire le show au plus près du public et dix-huit s’élanceront le 8 mai pour un morceau de 2000 milles à destination de Brest. De quoi faire souffler un petit air de Vendée Globe en baie, avec évidemment de grands noms de la course au large tels que Sam Davies (Initiatives Cœur), récente vainqueur de la Sardinha Cup en Figaro avec Yann Eliès, Arnaud Boissières (La Mie Câline – Artipôle), Boris Herrmann (Malizia – Yacht Club de Monaco) ou encore Sébastien Simon (Arkea – Paprec), Champion de France Elite de Course au Large 2019.

Les bateaux volants de la partie !

La bonne nouvelle c’est que le spectacle sera d’autant plus complet et excitant que cette année, les ETF 26 font leur entrée au Grand Prix et, par ricochet, au Défi Pom’Potes avec, là aussi, la présence de grands noms de la voile tels que Jean-Pierre Dick, double vainqueur de la Barcelona World Race, quadruple vainqueur de la Transat Jacques Vabre en IMOCA et marin de l’année 2011, Antoine Koch ou encore Jean-Christophe Mourniac, champion du monde de F18 et vice-champion du monde de Tornado, entre autres.