Tour d'horizon des vents régionaux

Par Eric Mas
Jeudi 20 juin 2019 à 6h34

Le vent se prétend souvent une spécialité régionale. Cela peut être trompeur quand il n’a que le nom local d’un phénomène de grande échelle. La Bise par exemple est une appellation que donnent les habitants du nord-est de la France à un vent glacial qui ne leur appartient pas. Il vient de la Mer du Nord, traverse les Pays-Bas, la Belgique, la France pour aller parfois jusqu’en Espagne ou en Italie.

Le vent se prétend souvent une spécialité régionale. Cela peut être trompeur quand il n’a que le nom local d’un phénomène de grande échelle. La Bise par exemple est une appellation que donnent les habitants du nord-est de la France à un vent glacial qui ne leur appartient pas. Il vient de la Mer du Nord, traverse les Pays-Bas, la Belgique, la France pour aller parfois jusqu’en Espagne ou en Italie.

Plus spécifique, et donc méritant plus une Appellation d’Origine Contrôlée, est le vent qui s’établit dans des conditions particulières sur un domaine limité. C’est le produit d’une topographie locale et d’une situation météorologique de grande échelle.

Quelques exemples proches de nous aux noms bien connus :

AUTAN. Domaine : le Midi toulousain, le Tarn, il déborde parfois plus au nord sur le Quercy et le Rouergue. Caractéristiques : Vous le voulez blanc ou noir ? Dans les deux cas il est très capricieux, capable de passer de 10 à 90 km/h en moins de deux heures. Blanc, il est sec et pas trop froid puisqu’il vient du sud-est. Il est propulsé depuis la Méditerranée par un anticyclone sur l’Europe. Noir, il est plutôt chaud. Il est généré par un système dépressionnaire qui circule sur l’Espagne ou la Méditerranée. Les Pyrénées le nettoie pour qu’il nous arrive sec, mais il est annonciateur de mauvais temps. Quand l'autan se calme, les pluies et même les orages arrivent.

CHERGUI. Domaine : le Maroc. Caractéristiques : Très sec et très chaud puisqu’il vient du Sahara il accentue ces caractéristiques par effet de Foehn en passant au-dessus de l’Atlas Marocain. C’est un vent très fatigant en été puisque la température dépasse 40°C et atteint parfois 48°C.  Les nuits restent trop chaudes et pour couronner le tout, le Chergui se charge parfois de sable.

GALERNE. Domaine : L’Aquitaine et plus particulièrement le Pays Basque. Caractéristiques : Associé à un front froid venant du golfe de Gascogne, il se renforce en étant dévié par les Monts Cantabriques. Il apporte de l’air plus frais que celui déjà là, provenant des terres. La brusquerie de son arrivée et sa brève durée se traduisent par ce qu’on appelle « un coup de galerne » : Chute de la température qui peut-être d’une dizaine de degrés en une dizaine de minutes, vitesse du vent dépassant 100 km/h,  précipitations de plusieurs dizaines millimètres en quelques heures augmentation brutale de la pression.

GREC. Domaine : La Corse et le littoral méditerranéen français. Caractéristiques. Le Grec (Gregal pour les provençaux, Gregou pour les corses) vient de l’est. Fort, froid et sec en Corse et en Provence il est plus humide sur le Roussillon et sur la Côte d'Azur.

HARMATTAN. Domaine : L’Afrique de l’ouest. Il vient du Sahara lui aussi mais il souffle du nord-est, comme un alizé continental, vers le Golfe de Guinée. Caractéristiques : Poussant de l’air très sec, très limpide il laisse passer le rayonnement, favorisant la succession de journées très chaudes avec des nuits très fraîches, même glaciales en hiver. Avec 30°C d’amplitude diurne, c’est un vent très redouté. Survolant sur de grandes distances des surfaces désertiques il se charge de sable qu’il va distribuer jusque de l’autre côté de l’Atlantique, en forêt amazonienne. Les particules les plus fines restent longtemps dans l’atmosphère où elles jouent un rôle à l’échelle mondiale.

LEVANT. Domaine : Partie occidentale du bassin Méditerranéen, Maroc, Espagne, France. Caractéristiques : Venir du Levant c’est venir de l’Est, comme le Grec. Mais il est beaucoup plus chargé en précipitations. Le plus souvent de force modérée, il est surtout redouté pour les inondations désastreuse dont il est responsable.

LIBECCIO. Domaine : La Corse. Caractéristiques : Soufflant de sud-ouest, il est violent, sec et doux en été, chargé de pluie en hiver. C’est le vent prédominant en Corse, plus de 60% du temps.

LOMBARDE. Domaine : Les Alpes, à proximité de la frontière italienne. Caractéristiques : Vent d’est froid. Il accumule beaucoup de neige sur les versants italiens et devient plutôt sec, sous le vent, côté français.

MARIN. Domaine : Littoral du golfe de Lion. Caractéristiques : Il vient du sud-est, c’est-à-dire de la mer. Il apporte donc les bonnes odeurs du large mais aussi son humidité qu’il dépose sur les premières terres rencontrées sous forme de brume, bruine ou même pluie. Plus loin il s’assèche par effet de foehn sur les versants descendants des reliefs. Là on parle de l’Autan. Ils sont tellement liés l’un à l’autre que l’on ne peut dire si c’est l’Autan qui tire le Marin ou si c’est le Marin qui pousse l’Autan.

MELTEM. Domaine : La mer Egée, surtout les Cyclades. Caractéristiques : Vent d’été, bien sec et plutôt fort, il vient du nord. Comme le Mistral il répond à un mécanisme de grande échelle renforcé par la topographie locale. Dans son ouest, pour lui sur les Balkans, une extension estivale de l’anticyclone des Açores, dans son est, pour lui sur la Turquie, une dépression qui se creuse sous le vent d’un massif montagneux, ici la chaîne du Taurus longue de 600km et culminant à 3756m. Comme le Mistral, ce vent tourne à l’ouest dès qu’il le peut, ici sur la mer dans le sud de la Turquie. La comparaison s’arrête là. Le Meltem ne sévit que l’été mais il en porte les stigmates. Les îles, nombreuses sur la mer Egée et les dépressions thermiques qu’elles génèrent en se chauffant au soleil, font obstacle au bel écoulement de l’air, et le Meltem devient très instable.

MISTRAL. Domaine : La basse vallée du Rhône, la Provence et, en mer, jusqu’à la Corse et parfois la Côte d’Azur. Caractéristiques : Sec et instable puisqu’il vient de terre, il est très « rafaleux » et dépasse allégrement les 100 km/h en hiver. Il souffle du N dans la vallée du Rhône, de NW à Marseille, d’W sur le Var et de SW sur la côte d’Azur et le cap Corse. Il est commandé par un anticyclone qui s’installe sur l’ouest de la France et une dépression qui se creuse, sous le vent des Alpes, dans le Golfe de Gênes. Il cesse quand l’un de ses deux géniteurs s’épuise. On dit qu’il dure 3, 6 ou 9 jours, cela se vérifie après avoir précisé « plus ou moins 1 jour »  pour que toutes les durées soient possibles.

TRAMONTANE. Domaine : Entre les Pyrénées et le sud du Massif Central. Caractéristiques : frère jumeau du Mistral, il a les mêmes géniteurs et les mêmes spécificités (sec, instable, fort). En mer, elle ne dépasse pas le golfe du Lion. Il peut aussi y avoir une Tramontane plus locale, sur le littoral, si elle est générée par l’aspiration d’une dépression de passage sur le golfe du Lion.

SIROCCO. Domaine : L’Italie et la Corse. Le même vent envahit d’autres domaines depuis le Maroc jusqu’à la Grèce, mais son nom change à chaque pays. Caractéristiques : Venu du Sahara il est particulièrement chaud et souvent chargé de sable. Il aime bien l’automne pour ramener des masses d’air brulantes depuis le désert et profiter, comme aspirateurs, des dépressions qui arrivent sur l’Espagne et les Baléares.

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.