Mise à flot à Bordeaux du MMM, un musée dédié à la mer

Par AFP/Figaronautisme.com
Mercredi 3 juillet 2019 à 11h27

©AFP

Après contretemps, retards et faux départs, le Musée privé Mer Marine (MMM) a ouvert officiellement ses portes au public fin juin dans le quartier des Bassins à flot, au nord de Bordeaux.

A deux pas de la Cité du Vin, le MMM, encore partiellement en chantier, ouvre ses salles d'exposition permanentes et temporaires, presque un an jour pour jour après l'annulation d'une exposition de célèbres marines de Claude Monet, qui devait être l'un des temps forts de l'inauguration de ce lieu dédié à la mer, le 15 juin 2018. Pour célébrer sa mise à flot un an plus tard, le MMM a remplacé le grand maître de l'impressionnisme par le dessinateur-humoriste contemporain et bordelais, Sempé, qui depuis le 29 mai a les honneurs de la première exposition temporaire du musée jusqu'en octobre.

D'autres artistes contemporains ont prêté leurs oeuvres, comme Ben Thouard, photographe du surf et fervent militant de la défense des océans, ou encore la peintre et plasticienne Flore Sigrist qui transforme des poupées Barbie en sirènes.

L'entrée du musée doit accueillir une installation monumentale prêtée pour 18 mois par l'artiste Philippe Pasqua, un mégalodon - espèce éteinte de requin - métallique de sept mètres de haut "crucifié sur une arche", symbole des espèces marines menacées par les excès de l'Homme.

"C'est un nouveau concept de lieu dédié à l'art et à l'histoire maritime que l'on peut découvrir, au fil d'un parcours pédagogique et chrono-thématique de la préhistoire jusqu'à nos jours", explique à l'AFP Norbert Fradin, 67 ans.

L'espace d'exposition permanente propose sous une pluie de vieilles frégates suspendues au plafond, un parcours historique jalonné de modèles grandeur nature ou réduits de bateaux de pêche, de paquebots et de voiliers, témoins de l'histoire de la navigation commerciale, militaire ou à voile. Ainsi une découpe du Titanic révèle des cales jusqu'au pont supérieur, les entrailles du célèbre transatlantique britannique qui sombra au fond de l'Atlantique Nord lors de sa traversée inaugurale en 1912.

Le visiteur voyage dans le temps et l'espace sur 6000 m2 d'exposition où cohabitent une pirogue préhistorique, le "bateau lune" des pêcheurs de la baie du Bengale, inventé il y a plus de mille ans, ou encore "le bateau de l'exil" imaginé par l'artiste camerounais Barthélémy Toguo, pour évoquer l'errance des migrants du XXIe siècle. Dans l'espace dédié à la navigation à voile, un modèle réduit de "Vendredi 13", le trois-mâts du navigateur Jean-Yves Terlain dont Norbert Fradin a racheté l'original pour le restaurer, "plus tard".

Le tout dans un bâtiment contemporain de béton blanc de 13.000 m2 signé de l'architecte bordelais Olivier Brochet, strié "comme des rides de sable" et perforé de grandes ouvertures en gouttes d'eau.

Une toile représentant le port de Bordeaux en 1874, doit d'ailleurs enrichir prochainement la collection permanente du MMM. "C'est une marine d'Eugène Boudin, le maître de Monet", précise Norbert Fradin. Allusion à peine voilée au partenariat avorté, pour raisons d'assurances, avec le Musée Marmottan Monet, l'an dernier.

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.