Comment réussir ses photos sous-marines ?

Par Anthony Leydet
Vendredi 21 juin 2019 à 9h31

Avec l’essor de la plongée sous-marine auprès du grand public, mais aussi les avancées technologiques dont ont profité les appareils photos, la pratique de la photo sous-marine est désormais accessible à tout le monde. Cependant, faire de belles photos sous la surface de la mer n’est pas une mince affaire... Alors pour éviter trop de frustration et d’échecs, voici quelques conseils qui vous aideront à réussir vos photos sous-marines.

La précipitation est un vilain défaut ! Pour éviter d'être trop rapidement déçu du résultat, apprendre à manipuler son appareil est la première chose à faire avant de partir plonger.
Avec l’essor de la plongée sous-marine auprès du grand public, mais aussi les avancées technologiques dont ont profité les appareils photos, la pratique de la photo sous-marine est désormais accessible à tout le monde. Cependant, faire de belles photos sous la surface de la mer n’est pas une mince affaire... Alors pour éviter trop de frustration et d’échecs, voici quelques conseils qui vous aideront à réussir vos photos sous-marines.

Le choix du bon matériel

Utiliser du matériel adapté à vos besoins et à votre niveau vous aidera à avancer dans le bon sens. Posez-vous les bonnes questions. Quel niveau avez-vous en photo terrestre ? Désirez-vous ramener quelques clichés de vos vacances ou vous sentez-vous l’âme passionnée d’un vrai photographe sous-marin ? Jusqu’à quelle profondeur plongez-vous habituellement ? Ces interrogations vous permettront de choisir le bon appareil. Le choix est varié, partant du simple compact étanche aux compacts plus élaborés, hybrides et reflex, pour lesquels vous devrez vous doter d’un caisson étanche… mais aussi d’éclairages ! Pour le choix le plus adapté à votre utilisation, renseignez-vous auprès des sites spécialisés, forums ou autour de vous.

Une bonne maîtrise de l’appareil

La précipitation est un vilain défaut ! Pour éviter d’être trop rapidement déçu du résultat, apprendre à manipuler son appareil est la première chose à faire avant de partir plonger. Chercher comment utiliser son appareil durant la plongée est le meilleur moyen de gâcher aussi bien votre plongée que vos photos. Entraînez-vous à la maison. Lorsque vous serez capable de naviguer sur votre appareil les yeux fermés, vous serez prêt à vous immerger.

Nautisme Article
Pour réaliser vos plus beaux clichés en toute sécurité, la maîtrise de votre flottabilité et de votre équilibre dans l'eau est essentielle.

Plongez bien pour réussir vos photos

Pour réaliser vos plus beaux clichés en toute sécurité, la maîtrise de votre flottabilité et de votre équilibre dans l’eau est essentielle. Se focaliser sur l’écran d’un appareil photo ne doit pas se faire au détriment d’une remontée incontrôlée ou d’un coup de palme dans le corail. Entraînez-vous à rester stable, car une photo ne vaut pas un accident de plongée ou la destruction même minime des fonds marins.

Une bonne respiration sous l’eau vous aidera. Les mains prises par l’appareil, vous solliciterez davantage vos poumons pour vous équilibrer plutôt que de manipuler sans cesse l’inflateur de votre gilet stabilisateur. De plus, les apnées sont légion lorsque l’on veut éviter de bouger lors de la prise de vue. Pour éviter d’atroces migraines, procédez régulièrement à de grandes ventilations pour vous oxygéner et éliminer le gaz carbonique.

Quelques appareils pour débuter

- Flash sous-marin Sea&Sea YS-03, environ 389 €

Un accessoire vite indispensable pour améliorer ses photos. Modèle compact parfait pour les débutants.

- GoPro 7, environ 429,99 €

Nautisme Article

La dernière de la firme américaine avec une stabilisation très efficace pour la vidéo. Étanche jusqu'à 10 m, des caissons étanches permettent de l’emmener plus profond. Destinée spécialement à la vidéo.

- Nikon Coolpix W300, environ 449 €

Idéal pour les snorkeleurs, apnéistes et plongeurs débutants. Pour un petit budget, voici un appareil photo baroudeur et étanche à 30 m de profondeur. Ultra compact, il saura vous accompagner partout !

- Le TG5 d’Olympus, environ 499,99 €

Robuste, très compact, simple à utiliser et étanche à 15 m. Parfait pour débuter à moindre frais ! Il est possible de lui associer un caisson étanche, marque Olympus (45 m max) ou encore marque Isotta (120 m, haut de gamme).

- Compact expert Canon G7X mark II, environ 609,99 €

Nautisme Article

Un appareil complet pour les photographes plus confirmés souhaitant conserver un faible encombrement. Diverses marques de caissons étanches de 40 à 120 m.

- Paralenz, environ 749 €

Pour les amateurs de vidéos sous-marines, voici une petite révolution. Cette caméra compacte corrige et rétablit les couleurs en fonction de la profondeur à laquelle elle se trouve. Finies les vidéos toutes bleues !

Pour retrouver l'intégralité de notre dossier sur la photo sous-marine, découvrez notre hors-série Guide de l'été !

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.