Les destinations incontournables du mois de juin

Par Nathalie Moreau
Dimanche 23 juin 2019 à 15h35

La rédaction a sélectionné pour vous les meilleures destinations du mois de juin. Préparez votre maillot et vos lunettes de soleil pour décoller à l'autre bout du monde ou à seulement quelques heures d'avion !

Plage Grande Anse à Parslin aux Seychelles
La rédaction a sélectionné pour vous les meilleures destinations du mois de juin. Préparez votre maillot et vos lunettes de soleil pour décoller à l'autre bout du monde ou à seulement quelques heures d'avion !

Les Baléares 

Nautisme Article
Formentera, Les Baléares© Flickr

Embarquez pour les quatre îles habitées des Baléares au mois de juin pour un climat idéal ! En passant par les calanques et les criques protégées, jusqu’aux monastères et aux bains arabes, l’île de Majorque vous proposera un large choix au niveau des activités comme de la planche à voile à la Cala Mesquida ou la visite de la Serra de Tramuntana, classée au patrimoine mondiale de l’Unesco, qui vous réserve un lieu naturel surprenant. A seulement deux heures de bateau de Majorque, direction Ibiza. Découvrez une île aux plusieurs facettes qui laisse place à la fête la nuit mais qui regorge d’endroits à visiter la journée. Alors, ne négligez pas cette île aux belles plages. Dirigez-vous vers Cala d’Hort, Talamanca et Cala Vadella pour profiter d’un moment de calme sur ces plages aux eaux turquoise et au sable blanc. Si l’humeur n’est pas à la détente, dans ce cas tournez- vous vers Las Salinas ou vers la Platja d’en Bossa, où musique, bars et restaurants sont au rendez-vous. Pour plus d’excursions c’est vers la Formentera qu’il faudra se tourner. Accessible en une demi-heure d’Ibiza en hydroglisseur et grâce à sa petite superficie, il est possible d’effectuer les excursions à pied, au milieu des dunes, ou sur les pointes de l’île. Sur les pointes, observez les deux phares, le Far de Barbaria et le Far de La Mola, qui offrent une vue exceptionnelle au-dessus d’une eau transparente à 23°C, de quoi bien se rafraîchir avec une température extérieure de 28°C ! Pour le billet d’avion, comptez environ 190 euros l’aller-retour entre Paris et Palma de Majorque pour un départ fin juin en dernière minute. Alors, on décolle ?

Les Seychelles €€

Nautisme Article
Ile Praslin, Les Seychelles © Pixabay

Entre les périodes pluvieuses et les périodes venteuses pour les autres mois de l’année, partir au mois de juin aux Seychelles est très avantageux. Vous atterrissez après plus de 10h de vol sur une des 115 îles de l’archipel, sous une température oscillant entre 26°C et 29°C. Débutez à Mahé, l’île la plus grande des Seychelles où se trouve Victoria, la capitale dans laquelle il ne faut pas manquer le Musée d’Histoire Naturelle des Seychelles. En 45 minutes de bateau vous pourrez débarquez sur l’île du « perroquet noir », Praslin, couverte de belles plages idéales pour de la plongée. Pour les plus aventureux, rencontrez les tortues géantes des Seychelles lors d’une première excursion sur l’île de Curieuse, un parc national marin dans l’océan Indien ornés de roches de granite. Sur l’île Aride, une réserve naturelle, vous pourrez partir à la découverte de dix espèces différentes d’oiseaux, de chauves-souris et de lézards caïmans ! Explorez également la flore de l’île et observez des variétés hors du commun. Concernant les adeptes du snorkeling, profitez-en sur n’importe quelle île où chaque tête piquée dans cette eau turquoise réserve de belles découvertes des fonds marins. Le prix d’un vol aller-retour pour Mahé depuis Paris en dernière minute : 700 euros.

La Malaisie €€

Nautisme Article
Pulau Redang, Malaisie

La Malaisie, située au Sud-Est de l’Asie et divisée en deux parties, péninsule à l’Ouest et Bornéo à l’Est, se voit être un pays intéressant autant au niveau culturel et religieux que géographique. Le pays permet de s’ouvrir à une culture différente et à un lieu hétérogène mêlant buildings et gratte-ciels avec paysage sauvage aux eaux transparentes. Sur la capitale, à Kuala Lumpur, entrez dans le cœur de la ville avec les Tours Petronas, des tours jumelles hautes de 452 mètres. Loin du bruit de la ville, découvrez le parc national du Kinabalu, patrimoine mondial de l’Unesco, abritant une variété importante de faune et de flore. Avis aux amateurs de plongée : la Malaisie possède un des meilleurs spots de plongée situé sur l’île de Bornéo à Sipadan et un spot peu ordinaire dans lequel vous pourrez découvrir non pas des poissons mais des épaves de la Seconde Guerre mondiale ! Pour cela, direction Pulau Redang. Attendez-vous au mois de juin à une haute température d’environ 33°C et une eau à 30°C avec peut être éventuellement une quinzaine de jours de pluie durant le mois ! Comptez un budget de 700 euros environ pour un aller-retour en direction de la Malaisie, avec une escale.

Les îles Fidji €€€

Envolez-vous au bout du monde pour 25 heures de vol et recevez l’accueil chaleureux des Fidjiens réputés pour leur sourire ! Cet archipel aux 300 îles à la mer turquoise constitue un lieu paradisiaque bordé de palmiers et de cocotiers d’ailleurs idéals pour déguster les boissons locales, le Yaqona et le Kava servies dans une noix de coco. Imprégnez-vous alors de la culture de l’île et assistez aux danses traditionnelles et aux rituels ou visitez le Sri Siva, le plus grand temple hindouiste de l’hémisphère Sud. Profitez des nombreuses îles aux alentours et visitez, au large de la côte ouest, les îles Mamanuca et Kava qui réunissent les meilleures plages de la région avec eau transparente, hôtels pour tous les budgets et sports nautiques au rendez-vous. Il n’est pas rare de voir de grands tubes de vague se former, de quoi plaire aux surfeurs ! Si vous louez un bateau, mouillez dans la baie de Saweni et assistez à un coucher de soleil comme vous n’en aurez jamais vu. Les fonds marins des Iles Fidji sont des incontournables dans lesquels vous vous retrouverez avec des requins-bouledogues, ou des coraux mous et également plus de 1200 espèces de poissons. Partez des plages envoûtantes et visitez les grottes sur l’île calcaire Sawa-i-Lau accessible par l’eau avec une petite partie à faire à la nage sous l’eau pour y découvrir gravures, peintures et inscriptions de l’ancien temps. Le prix d’un billet d’avion aller-retour fin-juin et avec une escale : 2 000 euros en moyenne.

Hawaii 

Nautisme Article
Plage de l'île Kauai à Hawaii© Pixabay

Sportifs, aventuriers ou adeptes du farniente, Hawaii s’ouvre à tout type de personnes. L’archipel contenant 137 îles paradisiaques vous réserve pour le mois de juin un climat parfait avec une température de 30°C et une eau oscillant entre les 22°C et 26°C. Pour des paysages à en couper le souffle avec forêt verte et volcans encore en activités, rejoignez la Grande Ile et découvrez l’Hawaii Volcanoes Park classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Observez à Kilauea le volcan en éruption permanente, seul endroit où vous pourrez approcher la lave à quelques centimètres ! Hawaii représente le calme et la tranquillité alors évitez Oahu à moins de s’arrêter pour visiter le mémorial du Pearl Harbor car c’est ici que loge 70% de la population avec en plus 80% des touristes ! Dirigez-vous plutôt vers l’île Kauai pour un paysage hors du commun et très peu visité. Quand on parle d'Hawaii on pense tout de suite au surf  alors partez glisser sur les vagues hawaiiennes sur les meilleurs spots de surf à Waikiki Beach ou sur le North Shore d’Oahu. Pour s’évader vers les beaux paysages hawaiiens comptez 19 heures de vol avec escale et environ 1 300 euros pour un billet aller-retour.

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.