Sercq, pour une parenthèse hors du temps

Lundi 15 juillet 2019 à 16h33

Partons à la découverte de Sercq, la plus petite des îles anglo-normandes, un petit bout de terre accessible uniquement par la mer qui a su garder toute son authenticité.

©Flickr
Partons à la découverte de Sercq, la plus petite des îles anglo-normandes, un petit bout de terre accessible uniquement par la mer qui a su garder toute son authenticité.

Décrite par Victor Hugo comme « une espèce de château de fées, plein de merveilles » ou encore comme « le plus merveilleux poème de pierres qui surgisse de la surface des eaux » dans Les Travailleurs de la mer, Sark comme l’appellent les Anglais, ou Sercq en français, n’a pas changé depuis que l’écrivain l’a arpentée.

Constituée de la Grande Sercq et de la Petite Sercq, rattachées par la Coupée, un isthme étroit et escarpé, l’île fait toujours partie du bailliage de Guernesey, tout comme Aurigny, Herm et Jethou (louée par un homme d'affaires depuis 1991). Britannique mais radicalement différente des autres îles anglo-normandes, Sercq, placée sous la tutelle d’un seigneur, reste une exception dans l’archipel. Avec ses quelque 600 habitants, sa végétation dense et variée, sa côte rocheuse et très accidentée et ses falaises surplombées de plateaux verdoyants, l’île, qui est restée fidèle à son passé féodal, a su garder toute sa singularité. Les visiteurs y débarquent pour une journée ou une plus longue escapade, en provenance de Jersey, de Guernesey ou du Cotentin, dont elle est séparée par le passage de la Déroute.

Nautisme Article
© Sark Tourism

Un véritable petit havre de paix

Faire escale à Sercq, c’est s’offrir une petite parenthèse hors du temps sur un petit bout de terre authentique surplombant les flots. Rien que l’approche de l’île par la mer a quelque chose de magique, avec les falaises qui se rapprochent doucement et les oiseaux de mer qui viennent accueillir les passagers. Les plus chanceux pourront apercevoir quelques dauphins avant d’accoster. Une fois sur la terre ferme, plusieurs choix s’offrent aux visiteurs qui ont la possibilité d’emprunter la montée du port pour accéder au village situé en haut de la Collinette ou de monter sur un toast-rack, un bus tiré par un tracteur. Une fois en haut de la colline, il est possible de louer un vélo, de sauter dans une charrette tirée par des chevaux pour partir explorer l’île ou tout simplement de poursuivre sa découverte à pied. Aucune voiture ne vient troubler le calme de ce petit havre de paix de 5 km2.

Nautisme Article
© Flickr

Parmi les choses à ne pas manquer lors d’une visite à Sercq, l’église Saint-Pierre et ses beaux vitraux, les tapisseries qui ornent ses murs ou encore les coussins et prie-Dieu brodés et décorés par les femmes de l’île, ainsi que le banc des prisonniers. À ne pas manquer également les jardins de la Seigneurie, la résidence officielle du seigneur de Sercq. Ouverts de 10 heures à 17 heures de Pâques à septembre, ils se trouvent à un peu moins de 20 minutes de marche de la poste.

Parmi les autres points d’intérêt, on retrouve la fenêtre dans le rocher et les restes d’un ancien treuil qui servait autrefois à remonter les algues utilisées comme engrais. L’Éperquerie, située à l’extrémité nord de l’île, permet d'admirer Brecqhou, une petite île privée faisant partie de la seigneurie de Sercq, Herm, dont la plage de Shell Beach capte la lumière, Jethou et Guernesey. Les amateurs d’Histoire trouveront quant à eux leur bonheur au musée de l’occupation et du patrimoine, qui abrite une collection de souvenirs de la seconde guerre mondiale et un grand nombre d’objets et outils de la vie rurale.

Nautisme Article
Pilcher Monument© Flickr

À la nuit tombée, l’absence de pollution et d’éclairage public révèle une voûte céleste qui vient ajouter une touche de magie à cette escapade à Sercq.

Informations pratiques : Si vous souhaitez passer la nuit à Sercq, une adresse qui fait l'unanimité : le Stocks Hotel. Un hôtel luxueux au charme anglo-normand, dans une grande maison de campagne rénovée. Vous pourrez y déguster de nombreuses spécialités locales, et savourer leur délicieux breakfast.

Nautisme Article
Petite Mole© Flickr

Pour naviguer autour de l'île, et partir, pourquoi pas, à la découverte des autres îles anglo-normandes, l'application des Guides Escales du Bloc Marine vous accompagnera avec des plans de ports détaillés, les infos sur les meilleurs mouillages...

© Google Earth
L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.