Interview Giovanna Vitelli « Nous voulons conserver notre originalité et rester toujours avant-gardistes »

Mardi 10 septembre 2019 à 1h00

En 1969, Paolo Vitelli, alors jeune étudiant, fondait en Italie Azimut, une petite société spécialisée dans la location de voiliers. Cinquante ans plus tard, le Groupe Azimut-Benetti est une véritable réussite en termes d’innovation et de design avec plus de 10 000 unités produites, un insolent chiffre d’affaires d’environ 850 millions d’euros, sans oublier une luxueuse gamme de motor-yachts allant de 10 à plus de 100 mètres. Entretien avec Giovanna Vitelli, fille du fondateur et vice-président du Groupe.

En 1969, Paolo Vitelli, alors jeune étudiant, fondait en Italie Azimut, une petite société spécialisée dans la location de voiliers. Cinquante ans plus tard, le Groupe Azimut-Benetti est une véritable réussite en termes d’innovation et de design avec plus de 10 000 unités produites, un insolent chiffre d’affaires d’environ 850 millions d’euros, sans oublier une luxueuse gamme de motor-yachts allant de 10 à plus de 100 mètres. Entretien avec Giovanna Vitelli, fille du fondateur et vice-président du Groupe.

Figaro Nautisme : Azimut fête ses 50 ans cette année, devenant ainsi l’un des acteurs majeurs de l’industrie nautique. Comment expliquez-vous cette longévité et cette réussite ?

Giovanna Vitelli : « Si je devais énumérer les principaux atouts qui ont contribué à faire d’AB Group un leader, j’en mentionnerais certainement trois. Tout d’abord notre propension à l’innovation et à la rupture : nous avons toujours osé emprunter de nouvelles voies, tant en termes de technologie que de design, créant ainsi des bateaux très originaux ; ensuite la cohérence, c’est-à-dire la capacité à maintenir une direction continue et cohérente et un standing spécifique ; enfin, la stabilité financière qui, étant une entreprise privée, nous a toujours permis de placer les bénéfices dans l’entreprise et de garantir à nos clients notre présence durable. »

Nautisme Article

F.N : Face à une concurrence mondiale importante, comment votre entreprise se distingue-t-elle ?

G.V : « Le design italien, élégant, contemporain et fonctionnel, allié à la fiabilité financière et technique du Groupe et à une capacité remarquable d’assistance avant et après-vente, placent nos deux marques, Azimut Yachts et Benetti, toujours à l’avant-garde du marché. L’innovation fait partie de l’ADN de l’entreprise, constituée de nombreuses « avant-premières » : les premières grandes ouvertures dans la coque, le premier yacht de 100 pieds en fibre de verre, la première utilisation extensive de la fibre de carbone en production semi-custom, les premières installations de propulsion hybride et, récemment, le premier chantier naval au monde à lancer trois yachts de plus de 100 mètres en même temps ! En ce qui concerne le design, cela fait maintenant dix ans qu’Azimut a commencé à s’engager dans la recherche en dehors du secteur du yachting et à travailler avec des architectes renommés qui ont introduit un nouveau type de langage de design aux unités. Notre style est devenu complètement différent des autres. Il s’agit d’une conception architecturale contemporaine et avant-gardiste. Notre objectif est l’implication de tous les sens, les perceptions esthétiques et émotionnelles, qui permettent au yachting d’atteindre un niveau de satisfaction supérieur. La fonctionnalité n’est pas niée, elle est en fait renforcée par la contribution enrichie d’esprits traversant des mondes différents. En ce sens, une relation incroyablement enrichissante est née avec Achille Salvagni, répertorié par ELLE DECOR. Avec Achille, nous avons pu atteindre un niveau qu’aucune autre marque de yachting n’a jamais pu obtenir, en créant sur des yachts de grande taille notre propre style, le style Azimut, interprétant avec sa compétence l’ADN de la marque, et pas seulement sa propre signature. »

Nautisme Article
L'Azimut Grande S10 sera la grande nouveauté du Cannes Yachting Festival 2019.

F.N : Dans cette saga, de quels modèles êtes-vous le plus fier ?

G.V : « Nous sommes très fiers de toutes nos collections, des plus petits Atlantis 45 à nos récents yachts Benetti, car elles représentent toutes un parcours constant de croissance et d’innovation en termes de recherche technologique et stylistique. Si je devais regarder en arrière, je considérerais une étape importante : celle de l’Azimut 32 Targa, construit en 1977 et qui fut le premier yacht créé pour une navigation sûre et à petit budget. Son grand succès commercial est clairement souligné par son surnom : la Ford T de la mer. Puis les lignes frappantes et les fenêtres iconiques révolutionnaires de l’Azimut 68S. Aujourd’hui, je suis très enthousiaste à l’idée de lancer deux nouveaux yachts : l’Azimut Grande S10 dessiné par Alberto Mancini et Francesco Guida, et le Grande Magellano 25 mètres, dessiné par Ken Freivokh et Vincenzo de Cotiis, qui a apporté son génie artistique sur un yacht, créant un intérieur jamais vu auparavant dans cette industrie. »

Nautisme Article
Né en 1977, l'AZ 32 Targa fut le premier yacht construit par Azimut.

F.N : Qu’est-ce que votre père a apporté à votre carrière ? Était-ce compliqué de lui succéder ?

G.V :  « Je suis membre du Conseil d’Administration d’Azimut Benetti SpA depuis 2000, cependant ma présence active remonte à 2002, lorsque j’ai commencé à m’occuper de la Marina Varazze, qui appartenait à la famille. Je partage toutes les décisions stratégiques avec mon père et je bénéficie de son expérience dans le développement de produits. D’un commun accord, nous travaillons depuis plus de 10 ans en collaboration avec une équipe de managers de haut niveau. De nombreuses entreprises, notamment en Italie, ont eu des difficultés dans les transitions générationnelles et ont parfois été contraintes de quitter le marché en raison d’une gestion défaillante. Mon père et moi sommes convaincus que le véritable succès d’un entrepreneur réside dans sa capacité à garantir la continuité de son activité tout en se dotant d’une équipe de professionnels formés et compétents. Enfin, mon père m’a appris la détermination, la persévérance et, plus généralement, la capacité à ne jamais baisser les bras et à relever les défis avec leadership, fermeté et empathie en même temps ! »

Nautisme Article
Paolo Vitelli, fondateur du chantier, et sa fille Giovanna dans les années 70.

F.N : Un souvenir remarquable, une anecdote sur Azimut Yachts ?

G.V : « Quand j’étais très jeune, mon père a eu la chance de travailler avec Rockefeller et l’a convaincu de participer au Blue Ribbon Trophy, la passionnante traversée transatlantique sans ravitaillement, en tant que passager payant obligatoire (il a payé un dollar symbolique pour ce voyage). C’était en 1988 et Pininfarina a créé pour l’occasion l’Azimut Atlantic Challenger, qui courait le championnat avec Cesare Fiorio comme pilote et Dag Pike comme navigateur. Je n’oublierai jamais l’excitation de ces jours-là : ma maison était toujours pleine de gens importants qui discutaient des détails du voyage et je me sentais membre de l’équipe, malgré mon jeune âge et le fait que je n’aurais jamais posé un pied sur ce bateau. J’imagine que la passion qui animait ce prestigieux équipage m’a vraiment impressionnée et a contribué à accroître mon amour pour la mer et le monde nautique. »

Nautisme Article
1988 : la fabuleuse aventure de l'Azimut Atlantic Challenger.

F.N : Comment voyez-vous le yachting dans 20 ans ?

G.V : « Nous sommes très optimistes quant à nos prochaines années. Bien que les marchés soient influencés par une certaine instabilité géopolitique qui incite à la prudence, nous avons connu une croissance continue ces dernières années, nous savons que nous faisons un bon travail en termes de développement de produits et nous sommes persuadés que cela nous permettra de maintenir notre position de leader sur ce marché. Nous voulons conserver notre originalité et continuer à anticiper les attentes et les modes de vie de nos clients. La collaboration croisée, dans la conception, avec des disciplines différentes et des domaines différents est un élément clé de nos stratégies. Je crois également que cette industrie devra consacrer une attention de plus en plus grande aux thèmes de la durabilité. Dans ce domaine, nous obtenons déjà de bons résultats avec nos systèmes de propulsion innovants, de nouvelles formes de coques et une large utilisation de la fibre de carbone, qui permettent à nos bateaux de réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 jusqu’à 30% par rapport aux bateaux de la même taille des générations précédentes. Enfin, j’espère que pour les vingt prochaines années, Azimut|Benetti Group pourra maintenir son esprit : une entreprise familiale où actionnaires et dirigeants partagent la même passion sans fin pour une mission commune : construire les yachts les plus beaux, fiables, technologiques et innovants. Avec courage, fierté et beaucoup d’engagement humain ! »

Retrouvez l'intégralité de notre hors-série spécial Cannes Yachting Festival par ici !

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.