Windy SR 44 Blackhawk, le séducteur nordique

Lundi 14 octobre 2019 à 15h30

Le chantier norvégien revient en force avec cet open sportif disponible en version IPS ou même hors-bord et aux prestations généreuses. Un day-boat dans l’ère du temps que nous avons testé en avant-première.

En virages serrés, le SR 44 prend des angles importants en toute sécurité. C'est son côté ludique et sportif ! ©Windy Boats
Le chantier norvégien revient en force avec cet open sportif disponible en version IPS ou même hors-bord et aux prestations généreuses. Un day-boat dans l’ère du temps que nous avons testé en avant-première.

Il aura fallu patienter près de neuf ans pour voir arriver le petit frère du SR 52 Blackbird, un bateau au style futuriste lancé par le constructeur norvégien pour répondre à la demande croissante des tenders et autres day-boat de luxe. Pour son SR 44 Blackhawk, Windy a de nouveau fait appel à une équipe de choc pour dessiner cette unité de 14 mètres : Hans Jorgen Johnsen et Dubois Naval Architects. Résultat : une ligne encore plus racée avec toujours une étrave verticale, de longs hublots de coque et un hard-top assez carré.

Nautisme Article
Un couchage double est installé à la pointe du SR 44. Un autre espace propose deux lits jumeaux d'appoint. © Figaro Nautisme

De nombreuses options proposées

A bord, le plan de pont laisse entrevoir un cockpit modulable qui permet de rejoindre les différentes parties du bateau en toute sécurité, même en pleine navigation. La finition est robuste et remarquable comme toujours chez Windy. Côté confort, un carré en U vers l’arrière accueille entre cinq et six convives pour déjeuner avec, à proximité, un bloc cuisine de belle facture. Au mouillage, le SR 44 propose, de part et d’autre, un bain de soleil avant (un peu juste en surface) et un autre à proximité de la plateforme de bain. Windy commercialise une série d’options intéressantes allant du bimini arrière à la plateforme de bain extensible en passant par un grill et un ice maker pour le cockpit ou encore un ensemble stereo haut de gamme avec caisson de basse, etc. A l’intérieur, le caractère « high-tech » du SR 44 continue avec une décoration minimaliste, assez froide mais moderne. A la proue, une couchette double est prévue avec des ouvertures vers l’extérieur et système de store translucide qui permet de s’isoler du reste du bateau. Au centre, on retrouve aussi un espace avec deux lits jumeaux en appoint et un carré/cuisine.

Nautisme Article
La console de pilotage du Windy avec Glass Cockpit 17', joystick et toute une série de cadrans pour contrôler le bateau. © Windy Boats
 

En version hors-bord, le SR 44 pourrait atteindre les 45 nœuds !

Sportif dans l’âme, le SR 44 Blackhawk est proposé en plusieurs motorisations in-bord : 2 x Volvo Penta IPS 600, 2 x Volvo Penta IPS 650, 2 x Volvo Penta D6-440 DPI ou 2 x Volvo Penta D6-400 DPI. Une version avec deux ou trois hors-bord Seven Marine V8 est aussi au catalogue pour répondre au marché notamment nord américain et pour les Caraïbes. Pour notre essai en baie de Cannes, le SR 44 embarquait deux moteurs Volvo Penta IPS 650 soit 2 x 450 chevaux, couplés à un système de joystick performant.

Nautisme Article
Ce nouveau day-boat nordique s'inscrit dans l'esprit du SR 52 Blackbird sorti en 2010 mais avec plus d'équipements et un confort revu à la hausse. © Windy Boats

Bien installé dans un siège baquet, face à un pare-brise profilé et à la console Glass cockpit 17’, nous avons goûté au plaisir de naviguer à près de 39 nœuds avec quelques dix personnes à bord. Plein gaz et en virages, la coque à base de matériaux composites prend des angles serrés et se montre très sûre. L’insonorisation des moteurs est remarquable. En vitesse de croisière, soit 32-34 nœuds, le day-boat offre, selon le chantier, une autonomie de 280-300 milles nautiques maximum. Enfin, pour les plus sportifs, la version hors-bord devrait permettre d’atteindre les 45 nœuds maximum selon l’état de la mer et le poids embarqué. Un régime élevé qui pourrait faire exploser la consommation moyenne du Windy, eu égard aux dix tonnes de l’esquif !

Fiche technique

Longueur hors-tout : 14,03 m

Largeur : 3,96 m

Tirant d’eau : 1,10 m

Poids : 10 t

Couchettes : 2+2

Catégorie CE : B

Motorisations :

2 x Volvo Penta IPS 600, 2 x Volvo Penta IPS 650, 2 x Volvo Penta D6-440 DPI, 2 x Volvo Penta D6-400 DPI  ou 2/3 moteurs hors-bord Seven Marine V8. 

Constructeur : Windy (Norvège)

Prix :

708 000 € TTC avec 2 x 400 ch Volvo Penta D6-440

756 000 € TTC avec 2 x 450 ch Volvo Penta IPS 650

Quelques options :

Bimini arrière hard-top rétractable 11 400 € TTC

Teck cockpit 10 560 € TTC

Air conditionné 14 160 € TTC

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.