La SNSM va renouveler sa flotte de bateaux avec le chantier français Couach

Lundi 21 octobre 2019 à 6h30

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) vient de signer un accord important avec le Chantier Naval Couach pour la construction et le renouvellement des navires de secours en mer. Le programme s'étalera sur dix ans et porte sur une période de dix ans pour un montant avoisinant les 100 millions d'euros.

Le programme de la SNSM est ambitieux : il porte sur le renouvellement de 140 bateaux sur une période de 10 ans ! ©Couach - SNSM
La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) vient de signer un accord important avec le Chantier Naval Couach pour la construction et le renouvellement des navires de secours en mer. Le programme s'étalera sur dix ans et porte sur une période de dix ans pour un montant avoisinant les 100 millions d'euros.

Le programme « Nouvelle Flotte » de sauvetage de la SNSM franchit une étape importante avec la signature, le 17 octobre dernier, d'un contrat de conception et de réalisation d'une nouvelle gamme de navires avec Couach, célèbre chantier français installé à Gujan Mestras (33). Maître d’ouvrage de ce programme, la SNSM en profite pour présenter une nouvelle gamme de navires "qui va venir renouveler les capacités de sauvetage mises en œuvre par l’association sur les côtes métropolitaines et celles d’outremer" précise la SNSM. "Le programme porte sur le besoin de renouveler près de 140 bateaux de la flotte sur une période de 10 ans pour un montant avoisinant les 100 millions d’euros" ajoute l'association.

Nautisme Article
L'accord entre la SNSM et Couach a été signé le 17 octobre dernier au Yacht Club de France. © Marianne Cossin

La SNSM assure la maîtrise d'ouvrage du programme pour la conception et la réalisation de la gamme de navires et des prestations associées, tout en faisant appel à plusieurs coopérants comme le cabinet d’architecture navale Barreau-Neuman, la société Z-Nautic et sa marque AKA pour les semirigides et Numeca, bureau d’étude CFD (simulation numérique mécanique des fluides).

Nautisme Article
Pour la récupération des naufragés, l'ensemble des navires (gamme du NSH1 au NSC1), sera équipé d?un système de récupération avec une « écope » située à l?arriè© Couach - SNSM

Les stations de sauvetage participent au projet... 

En amont du projet, plusieurs représentants des sauveteurs en mer issus de six stations (Goury, L'Aber Wrac'h, La Turballe, Lège Cap-Ferret, Le Lavandou, Les Saintes) ont participé aux phases de conception et de développement des navires. "La nouvelle flotte est conçue dans le souci permanent de garantir la sécurité des sauveteurs en mer et celle des personnes secourues, tout en assurant le respect des obligations règlementaires et de leurs évolutions, ainsi que la prise en compte des retours d’expériences sur la flotte actuelle" précise la SNSM.

Nautisme Article
Couach fait appel à la société Z-Nautic et sa filiale Aka pour la construction des semi-rigides d'intervention. © Couach - SNSM

Deux catégories de navires : NSH ou NSC

La Nouvelle Flotte est structurée autour de deux catégories de navires, permettant une couverture d’intervention de sauvetage « de la dune au large » : des Navires de Sauvetage Hauturiers (NSH) pour intervenir au large de façon performante et sûre par gros temps et des Navires de Sauvetage Côtiers (NSC), unités plus légères destinées à intervenir, de façon très réactive et à grande vitesse, de préférence dans la bande des dix nautiques.

La flotte de navires hauturiers s’articulera donc autour de deux modèles :

-le NSH1, d’environ 17 mètres de long, adapté aux zones océaniques,

-le NSH2, de 14,5 mètres de long, pour des interventions dans toutes les zones nécessitant une grande flexibilité de manœuvre (cailloux, faible fonds, zones côtières,...) ou présentant des contraintes importantes d’accueil (port, abri) ou de mises en œuvre (zones de marnage).

La flotte de navires côtiers est constituée de quatre modèles :

-le NSC1, d’environ 12 mètres de long, sera le moyen principal d’une station à vocation côtière, capable d’atteindre une vitesse de 28 nœuds par temps maniable.

-les semi-rigides avec le NSC2 d’environ 8,50 mètres à timonerie modulable, capables de missions jusqu’à 12 milles nautiques au large. Pouvant intervenir seul ou en association avec un Navire de sauvetage hauturier (NSH), il est transportable par voie routière.

-le NSC3, d’environ 6,40 mètres, est un moyen léger « projetable » par voie routière (remorque attelée à un véhicule 4x4), pouvant être mis à l’eau à partir d’une plage ou d’une zone peu aménagée d’accès à la mer.

-le NSC4, en variantes pneumatique ou jet-ski, complète la gamme en tant que moyen de surveillance et d’intervention en zones de plages.

Nautisme Article
La nouvelle gamme SNSM comprendra aussi bien des unités pour le sauvetage côtier que pour des interventions hauturières. © Couach - SNSM

Des options sur mesure selon les stations et les zones de secours

Pour répondre à la diversité des zones et conditions d'intervention et aux pratiques locales des sauveteurs, ces navires prennent en compte, dès leur conception, la capacité d'intégration d'un certain nombre d'options comme les matériaux de coque (en composite ou aluminium), le système de propulsion (ligne d’arbre ou hydrojet), des moyens opérationnels associés (dispositifs de transport et mise et l’eau, propulsion hybride) ou des équipements complémentaires (groupe électrogène, caméra infrarouge, panneaux solaires, réalité augmentée, etc). Enfin, pour la récupération des naufragés, l'ensemble des navires (gamme du NSH1 au NSC1), sera équipé d’un système de récupération avec une « écope » située à l’arrière du navire.

 

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.