Découvrir l’Islande par la mer

Samedi 5 mars 2016 à 08h50

Située dans l’Océan Atlantique entre l’Europe et l’Amérique du Nord à trois heures d’avion de Paris, l’Islande offre à ses visiteurs un dépaysement total. La plongée, l’observation des baleines et la pêche au gros permettent de découvrir cette petite île autrement.


Sous licence creative commons loranger

Connue dans le monde entier pour ses volcans, ses geysers jaillissants, ses champs de lave, ses glaciers, ses cascades, ses falaises, sa capitale, ou encore ses célèbres aurores boréales, l’Islande invite ses visiteurs à communier avec la nature. Cette île aux paysages grandioses, qui ont inspiré de nombreux artistes et photographes, se visite à toutes les saisons. En effet, chaque saison à son caractère unique. Si l’été, plus propice aux activités nautiques et à l’observation des baleines, reste la saison la plus agréable par son climat et ses nuits sans obscurité, le printemps se prête bien à la pêche et à l’observation des oiseaux. C’est à cette période que les oiseaux migrateurs reviennent sur les terres islandaises. On y dénombre plus de 200 espèces d’oiseaux. L’automne, le vert de la nature fait place aux tonalités rouges, jaunes et brunes qui offrent aux photographes une belle palette de couleurs, alors qu’en hiver, la neige reprend ses droits, permettant aux visiteurs de s’adonner à la pratique du ski.


Trois manières de découvrir l’Islande autrement


Si les attractions touristiques ne manquent pas en Islande, la pêche au gros, la plongée et l’observation des baleines permettent de découvrir l’Islande autrement. Ces trois activités peuvent être combinées avec une découverte du pays par la terre.


L’Islande, réputée pour la pêche au saumon et à la truite, attire de nombreux amateurs de pêche au gros, principalement entre le 20 juin et la mi-septembre pour le saumon et entre avril et début octobre pour la truite. Les amateurs de pêche au saumon devraient trouver leur bonheur sur la rivière Hölka, à Breiodalsa, sur les rivières Fnjoska, Jolka et Myrarkvisl, alors que parmi les meilleurs spots pour pêcher la truite et l’omble de l’arctique, on retrouve Litlaa, Noroura, Laxa, le lac Hraunsvatn et la rivière Hofsa. À noter qu’il est indispensable de réserver son permis de pêche longtemps à l’avance pour la pêche au saumon. Pour la pêche à la truite, les permis peuvent être délivrés sur place, soit le jour même, soit sous quelques jours. Ceux qui préfèrent pêcher de manière encadrée pourront se tourner vers Iceland Fishing Guide, qui propose des circuits de pêche sur de nombreux lacs et rivières islandais, accompagnés par des pêcheurs expérimentés, et s’occupe également des licences.


L’observation des baleines fait également partie des attractions islandaises. S’il est possible d’observer les cétacés à Reykjavik, vous aurez plus de chances d’en croiser à Husavik, dans le nord du pays. Plus authentique et moins fréquentée que la capitale islandaise, Husavik, accessible en avion de Reykjavic (une heure de vol, plusieurs vols quotidiens, ndlr), est la capitale de l’observation des baleines. On peut y observer jusqu’à 12 espèces différentes. Il est également possible de voir des baleines à Dalvik, un site légèrement moins cher qu’Husavik. Artic Sea Tours y propose notamment d’aller à la rencontre de baleines et de dauphins dans un fjord, et propose en option une partie de pêche au gros sur le retour. Notez qu’il faut compter environ trois heures par sortie, quel que soit le site choisi. Privilégiez la période comprise entre avril et septembre.


La plongée sous-marine est une expérience unique en Islande. Au gré des plongées, tubes de lave, cheminées géothermiques et paysages sous-marins révèlent leur beauté aux plongeurs qui s’aventurent sous la surface de l’eau. Parmi les plus beaux sites de plongée : le rift de Silfra, situé dans le parc national de Thingvellir. Ce site très volcanique, qui revendique les eaux les plus claires du monde, permet d’observer des tubes de lave et de magnifiques paysages sous-marins. Plonger à Strytan dans le nord du pays au milieu des cheminées géothermiques sous-marines offre un spectacle inoubliable. On peut y sentir l'eau chaude à 79 °C fumant des cônes. Le lac de Klelfarvatn permet quant à lui d’explorer les sources d’eau chaude sous-marines. Une plongée géothermique qui offre une expérience unique. De son côté, la péninsule de Reykjanes est idéale pour découvrir la richesse de la faune sous-marine islandaise.

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction