Le fascinant archipel de Göteborg

Carnet de voyage
Mercredi 27 juillet 2022 à 11h30

Plus de 3200 kilomètres de côtes, quelques 220 000 îles, un nombre incalculable de baies et criques, la Suède est un véritable paradis pour les plaisanciers. Si nous vous avons déjà souvent parlé du fameux archipel de Stockholm sur la Baltique, Figaro Nautisme vous emmène cette fois au large de Göteborg, la deuxième ville du pays, située sur sa côte Ouest.

Sur l'île d'Orust ©Photo Smarter Travel
Plus de 3200 kilomètres de côtes, quelques 220 000 îles, un nombre incalculable de baies et criques, la Suède est un véritable paradis pour les plaisanciers. Si nous vous avons déjà souvent parlé du fameux archipel de Stockholm sur la Baltique, Figaro Nautisme vous emmène cette fois au large de Göteborg, la deuxième ville du pays, située sur sa côte Ouest.

En pleine canicule sur l’Europe, on se prend à rêver d’eau fraî0che et de Scandinavie. La simple idée d’aller naviguer entre Mer du Nord et Baltique fait déjà agréablement baisser la température ressentie. Se rendre par la mer jusqu’au plus grand port de Scandinavie n’est cependant pas anodin, puisqu’il faut compter près de 900 milles depuis Brest, à travers la Manche et la Mer du Nord, deux régions où la météo peut être capricieuse, même en été. La meilleure période pour s’y rendre est bien sûr juillet-août, y compris pour se baigner quand la température de l’eau monte jusqu’à 22 degrés, voire plus dans les endroits abrités et peu profonds, mais on peut naviguer raisonnablement d’avril à septembre. Qui plus est, les rives de la rivière Göta na manquent pas de loueurs ayant pignon sur rue, sans compter les plateformes de location de bateaux entre particuliers. Les Suédois possèdent dix fois plus de bateaux que les Français puisque l’on y compte 13 habitants par bateau, contre 130 dans l’hexagone (Source : Icomia). Le choix est donc vaste. Une rapide visite de la ville vous confirmera son caractère maritime affirmé. La Sjömanstornet, une tour de 70 mètres de haut érigée à la mémoire des marins. La statue féminine tournée vers la mer qui la couronne est à Göteborg ce que la Plaza Colon est à Barcelone.  Non loin de là, en front de mer, se trouve l’incontournable Maritiman, un fascinant musée maritime qui recèle une grande collection de navires suédois, notamment militaires, de toutes les époques.

Nautisme Article
Stora Dyrön © Photo : Christopher Schulz
Garder un œil sur le GPS, surveiller les bouées

Immense avantage de Göteborg, il suffit d’une demi-douzaine de milles pour quitter la grande ville (580 000 habitants) et se retrouver au milieux du Kattegat, comme est appelé le bras de mer qui sépare la Suède du Danemark. Entre le groupe d’îles au Nord, à dominante rocheuse, et celui du Sud plus boisé, un premier choix doit être opéré. En tous cas, ces toutes petites îles dénommés ici « Skerries » sont si nombreuses, qu’il ne faut pas s’imaginer toutes les visiter, même si les nuits sont courtes, pas plus de quatre heures en cette saison, et ne sont en réalité jamais vraiment noires. Si les conditions météos et le vent peuvent être très localisées, la multitude d’îles et de baies permet de toujours trouver un endroit bien abrité, même s’il faut convient de rester vigilant. De même, les fonds rocheux ne sont pas très favorables à la tenue de l’ancre, aussi l’usage local est-il le plus souvent de s’amarrer l’étrave à presque toucher la roche, avec une ancre arrière seulement pour se stabiliser. Parfois les eaux transparentes laissent deviner un fond sableux qui permet de jeter l’ancre. Plus rarement quelques corps-morts sont mis à disposition des visiteurs. Mais les fonds ne sont pas seuls à surveiller, il faut aussi savoir lever le nez, et bien évaluer la hauteur des ponts qui relient certaines îles, vérifier le tirant d’air disponible et, éventuellement, faire un détour, même long, c’est la plus élémentaire des prudence. Une fois bien amarré, les randonnées dans des prairies vallonnées, de petites forêts, croisant çà et là des cerfs sur des îles parfois sans aucune présence humaine est une expérience à ne pas manquer.

Nautisme Article
Kyrkesund Fjord© Photo : David Altrath
Incontournable Kyrkesund

Les villages, traditionnellement de pêcheurs, ne manquent cependant pas d’attrait, avec leurs façades peintes le plus souvent de ce rouge si typiquement suédois, mais aussi de blanc ou d’ocre. L’île d’Orust est connue des plaisanciers partout dans le monde pour son exceptionnel historique de construction navale qui remonte au XIII° siècle, 1253 exactement. Aujourd’hui encore, des chantiers de renommée internationale y sont implantés tels Hallberg-Rassy, Najad ou Sweden Yachts. Si la ville vous manque, une escale à Marstrand s’impose. Outre la célèbre forteresse de Carlsten construite au XVIIe siècle c’est l’occasion de profiter des nombreux restaurants locaux et de reposer le cook du bord.  Mais aucune croisière dans ce dédale îlien ne serait vraiment réussie sans passer par le fjord de Kyrkesund. Ce site exceptionnel situé sur la côte occidentale de la grande île de Tjörn est tellement haut et étroit entre deux formations rocheuses, que sauf météo vraiment favorable et idyllique, il peut être prudent de l’embouquer au moteur. Mais quel voyage !

Nautisme Article
© Image Google Map

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…