Plongée courte pour sécurité max !

Jeudi 26 juillet 2018 à 06h34

En croisière, il arrive souvent d'être obligé de se mettre à l'eau pour résoudre un petit problème de bout coincé ou d'ancre bloquée, d'objet précieux tombé au fond de l'eau, ou simplement pour aller vérifier la bonne tenue de son mouillage et jeter un coup d'oeil à l'environnement pour mieux comprendre les risques de dérapages, si le vent vient à souffler un peu plus fort comme prévu par METEO CONSULT !


Nous avons volontairement choisi d'expérimenter deux solutions simples et autonomes pour tester le concept de la plongée courte, mais utile : MiniDive et EazyDive. Ci-dessus le kit MiniDive. / Figaro Nautisme

Si la solution PMT (Palmes, Masque, Tuba) reste le moyen le plus classique pour intervenir, ce n'est pas toujours la plus sécuritaire ni la plus efficace. En effet, l'autonomie sous l'eau, en moyenne de 30" en apnée, reste très faible pour résoudre un problème un peu épineux, et l'essoufflement devient vite contre-productif dans l'affolement.

Nous avons volontairement choisi d'expérimenter deux solutions simples et autonomes pour tester le concept de la plongée courte, mais utile.

Tout d'abord, si le matériel est acheminé par transport aérien, ce qui peut être le cas lors d'une location de bateau, le passage en soute est bien sûr obligatoire pour l'équipement, mais il faut le signaler à l'embarquement des bagages, car le tomographe repère les bouteilles et la sécurité très affutée doit vérifier qu'il n'y a absolument aucune pression dans les bouteilles. Pour notre essai, le personnel de l'aéroport d'Hyères a été très professionnel et charmant, ce qui est à la fois rassurant et évite quand même de monter en "pression" !

La solution MiniDive : haute pression, maxi 200 bars

La pompe manuelle spécifique à MiniDive est un moyen réellement simple et autonome, mais qui nécessite une vraie condition physique pour atteindre les 200 bars ! Nous avons stoppé nos efforts à 170 bars... / Figaro Nautisme

La jeune société française a mis à notre disposition un kit composé d'une pompe manuelle spécifique haute pression et d'un pack (détendeur, harnais, bouteille).

Le gonflage de la bouteille : dans notre cas la mini bouteille avait une capacité de 0,5 litre. La pompe manuelle spécifique à MiniDive est un moyen réellement simple et autonome, mais qui nécessite une vraie condition physique pour atteindre les 200 bars ! Lors de notre essai nous avons stoppé nos efforts à 170 bars... La notice explicative est très claire et permet une mise en oeuvre aisée du matériel.

La jeune société française a mis à notre disposition un kit composé d'une pompe manuelle spécifique haute pression et d'un pack (détendeur, harnais, bouteille). / Figaro Nautisme

MiniDive propose également bien sûr d'autres solutions pour gonfler les bouteilles (petit compresseur ou même transfert d'une bouteille plus importante par exemple une 12 litres vers les mini-bouteilles de 0,5 litre ou 0,8 litre). Cependant l'objectif était de tester le concept avec le matériel le plus simple possible en s’adaptant à l'énergie classique à bord d'un voilier de croisière de 7 à 15 m. La mise en place de l'équipement sur le plongeur est un jeu d'enfant et ne pose absolument aucune difficulté. Il suffit de clipser deux sangles, une autour du cou et l'autre autour de la taille, et ensuite de placer la mini bouteille dans l'emplacement du harnais qui fait office de poche et se referme grâce à un puissant système de velcros.

Les plongées sont courtes de l'ordre de 5 mn en moyenne si l'on maîtrise bien sa respiration, ce qui donne le temps de retirer un bout mal engagé ou d'aller libérer une ancre coincée par un rocher. Lors de nos tests, nous avons constaté qu'il était préférable de se lester légèrement de 1 ou 2 kilos pour éviter une flottabilité positive et ainsi gagner un peu de temps d'autonomie en respiration.

La solution EazyDive : basse pression, maxi 10 bars

Pour EazyDive, la bouteille est beaucoup plus volumineuse (de l'ordre de 8 litres) car elle est gonflée avec une pression bien moindre. elle nécessite d'être lestée par 8 kg de plomb pour avoir un poids nul dans l'eau. / Figaro Nautisme

La société Aquaphile qui commercialise cette solution est également française.

La bouteille est beaucoup plus volumineuse (de l'ordre de 8 litres) car elle est gonflée avec une pression bien moindre, elle nécessite d'être lestée par 8 kg de plomb pour avoir un poids nul dans l'eau. Le petit compresseur mis à notre disposition a pu être également transporté en soute, et sa mise en marche est très simple à partir des batteries du bateau. Le système de gonflage fait l'originalité de la solution car il est identique à celui du gonflage des pneus d'un vélo ou même de l'annexe du bateau, donc facile à se procurer et à effectuer. La prise en main de l'équipement est également très ergonomique car la bouteille est à l'intérieur d'un sac qui fait office de sac à dos où sont aussi fixés les plombs : 4x2 Kg. La durée de la plongée est également limitée à 5 mn maximum. Nous n'avons pas dépassé la profondeur de 10 mètres afin de respecter les consignes du constructeur et évoluer en toute sécurité.

Dans les deux cas, que ce soit la solution proposée par Eazydive ou par MiniDive, la mise en oeuvre reste très simple et intuitive. On est loin du matériel classique de plongée encombrant et plus compliqué à installer. Il faut quand même lire attentivement les notices qui sont bien faites et faciles à comprendre pour les deux fabricants. Toutefois il ne faut pas rêver, le temps disponible en pleine autonomie sous l'eau reste faible, même s'il est possible de regonfler rapidement à nouveau les bouteilles pour repartir sous l'eau.

Ces solutions sont performantes pour les marins ne pratiquant pas la plongée régulièrement et désireux d'augmenter leur sécurité et leur capacité d'intervention de manière indépendante en cas de problème. Pour nous, dans le cadre de la plaisance, les deux solutions sont efficaces si on les utilise dans un but clair de plongée courte afin de résoudre un problème lié à une petite complication intervenue lors d'une manoeuvre, au mouillage ou au port.

Il est bien sûr possible d'utiliser ce concept de plongée courte pour d'autres usages : piscine, snorkeling, photo sous-marine à faible profondeur, etc., mais c'est une autre histoire !

Prix :

KIt MiniDive testé avec pompe manuelle : 749 €TTC prix public /  site internet : minidive.com

Kit Eazydive testé avec compresseur : 549 €TTC prix public /  site internet : eazydive.com

 

A lire aussi :

Snorkeling : les 5 bienfaits du tuba

Comment bien choisir sa montre de plongée ?


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction