Marseille-Carthage à la voile : un équipage malvoyant s'engage

Vendredi 30 mars 2018 à 14h43


Facebook "Rêve à perte de vue"

À bord d’un bateau de course exigeant, l’équipage de Rêve à Perte de Vue, fédéré par Joël Paris - skipper déficient visuel - confronte le préjugé qui juge impossible pour un malvoyant de réaliser une course en voilier au grand large. Un défi pour ouvrir les esprits vers l’acception de soi et de l’autre, qui prend la forme d’un record de traversée Marseille – Carthage à la voile.

En 2018, Rêve à Perte de Vue va tenter de battre le plus prestigieux record à la voile en Méditerranée (record homologué par le WSSRC - World Sailing Speed Record Council) : la traversée Marseille – Carthage. L’équipage va relier les côtes Phocéennes à celles de Sidi Bou Saïd en Tunisie : 458 milles nautiques pour un nouveau record, avant de se mettre sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabres à l’automne 2019.

L’équipage de Rêve à Perte de Vue navigue sur « Timoun », un Half tonner construit pour la course en 1985. Ce type de bateau a servi de modèle à la construction des monotypes Figaro, une référence en matière de fiabilité et de performance. Il mesure 30 pieds de long (9,15 mètres), son mât culmine à 13 mètres de hauteur et sa voilure représente 51 M² de toile.

A lire aussi :

Volvo Ocean Race : Team Brunel premier au passage du Cap Horn

Nauticales 2018 : le premier salon nautique de la saison en Méditerranée


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction