Les recherches du MH370 ont permis une cartographie océanique inédite de l'océan Indien

Vendredi 21 juillet 2017 à 17h02

Les recherches sous-marines pour retrouver le vol MH370 disparu mystérieusement en 2014 n'ont pas permis de trouver l'épave, mais elles ont permis une cartographie inédite d'une portion de l'océan Indien, selon des scientifiques.


Le Boeing 777 de Malaysia Airlines s'était volatilisé le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord, peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin. Aucune trace de l'appareil n'a été trouvée dans la zone de recherches de 120.000 kilomètres carrés déterminée dans le sud de l'océan Indien, mais une quantité monumentale de données ont été collectées sur le relief des fonds marins de ce secteur, qui permettent de dresser une carte jusqu'alors inconnue de vallées, crêtes et volcans submergés.

"Nous estimons que seuls 10 à 15% des océans du monde ont été étudiés avec le genre de technologies utilisées pour les recherches du MH370", a dit le responsable de l'agence officielle australienne Geoscience Australia. "Ce qui fait que cette partie éloignée de l'océan Indien fait partie des profondeurs océaniques les mieux cartographiées sur la planète."

L'épave de l'avion n'a pas été trouvée, mais celles de deux bateaux ont été découvertes lors de ces recherches. Elles ont révélé un massif sous-marin de six kilomètres de large et de 15 kilomètres de long et culminant à 1.500 mètres au-dessus du plancher océanique, de même que des fausses de 1.200 mètres de profondeur.

A lire aussi :

Floride : une exposition photos sous-marine sur l'épave d'un navire

Merveilleuses épaves de Méditerranée


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction