Tour Voile : objectif 2022 !

Régates
Mardi 28 septembre 2021 à 15h34

Deux mois après la fin du Tour Voile 2021 qui a sacré l’équipage Groupe Atlantic au terme d’une Super Finale sur le lac de Serre-Ponçon, toute l’équipe du Tour Voile est sur le pont pour construire la prochaine édition.

©Jean-Marie Liot / Tour Voile
Deux mois après la fin du Tour Voile 2021 qui a sacré l’équipage Groupe Atlantic au terme d’une Super Finale sur le lac de Serre-Ponçon, toute l’équipe du Tour Voile est sur le pont pour construire la prochaine édition.

C’est à un sacré challenge que les nouveaux organisateurs se sont attaqués en mars dernier avec la reprise de l’organisation du Tour Voile à seulement quatre mois du début de l’épreuve. Durant ce court délai, les équipes du Tour Voile ont redoublé d’efforts et d’énergie pour que cette course iconique ait lieu après un an d’absence comme l’explique Thibault Parent, « Lorsque nous avons repris l’évènement, nous savions que le défi à relever était ambitieux. Nous avons mis toute notre énergie et notre savoir-faire pour construire cette 44e édition et proposer un Tour Voile repensé mettant en avant la convivialité, l’ancrage territorial et une implication forte autour des enjeux RSE. Côté sportif, nous avons souhaité offrir un format inédit en intégrant de nouvelles épreuves avec les ralliements et la Super Finale en Match Racing. Ces courses variées et exigeantes ont remporté l’adhésion totale des marins qui ont ainsi pu exprimer pleinement toutes leurs compétences. Et que dire de cette finale sur le lac de Serre-Ponçon qui était une grande première et qui a conclu ce Tour Voile 2021 d’une superbe manière ! »

Pierre Mas, team manager de l’équipage vainqueur Groupe Atlantic, et qui compte parmi les plus fidèles de l’épreuve, souligne lui aussi le pari réussi de cette 44e édition construite en un temps record « C’est une vraie réussite que ce Tour Voile ait pu avoir lieu dans le contexte que l’on connait. Les nouveautés apportées par Normandie Événements avec notamment le retour des ralliements et cette finale en Match Racing ont vraiment redynamisé l’épreuve. Les marins de Groupe Atlantic n’ont rien lâché jusqu’à ce final haletant ! Nous gardons un souvenir extraordinaire de ces trois semaines de courses d’une intensité rare ».

Mettre en lumière le talent de jeunes marins

Cette première année à la tête du Tour Voile a permis aux organisateurs d’apprendre de cette épreuve majeure de la voile française. Et c’est avec plusieurs certitudes que se dessine la 45e édition. Le Diam24 OD est maintenu comme support pour les trois prochaines années. Le trimaran monotype est le bateau idéal pour cette épreuve itinérante qui compte parmi ses objectifs majeurs la volonté de proposer des régates de haut niveau et d’assurer un spectacle partagé avec le plus grand nombre comme l’indique Thibault Parent. « Le Diam24 OD est un bateau fun, rapide et simple d’utilisation. La monotypie permet à tous les équipages d’être sur un même pied d’égalité. C’est ce qui fait le sel de l’épreuve et c’est aussi ce qui intéresse le public. Les marins doivent faire la différence et, nous l’avons encore vu cette année, cela laisse la place pour des confrontations engagées jusqu’au dernier jour de course. Pour toutes ces raisons, nous avons décidé de maintenir le Diam24 OD comme support officiel pour les trois prochaines éditions du Tour Voile. »

Côté format, les équipages ont largement plébiscité la diversité des épreuves proposées cette année avec l’alternance de parcours construits, de course au large et de Match Racing. Les étapes de ralliements renouent avec l’ADN du Tour Voile et le Diam24 OD s’est révélé être extrêmement marin au large. Quant au Match Racing, il a donné lieu à une finale exceptionnelle très engagée pour les marins et plus lisible pour le grand public. Les équipages ont dû aller chercher de nouvelles techniques, s’imposer une nouvelle façon de naviguer. Ils ont dû aussi maîtriser la pression d’un format qui fait monter l’adrénaline pour le plus grand bonheur des spectateurs qui étaient massés sur le bord du lac.

« Avec le format proposé sur ce Tour Voile, plus que jamais, il faut faire preuve d’endurance et démontrer de grandes capacités d’adaptabilité. C’est un vrai challenge que les équipages présents cette année ont relevé avec beaucoup de plaisir. Cette dynamique nouvelle est très enthousiasmante. Le format et les villes traversées cette année nous ont réservé pas mal de surprises qui ont ravi tous les membres de Groupe Atlantic et je crois, l’ensemble des équipes présentes » explique Pierre Mas.

Le Tour Voile, c’est aussi l’événement de la formation et du partage entre marins aguerris et plus jeunes. Ces valeurs constitueront le socle d’une édition 2022 qui révèlera une fois encore le talent de la nouvelle génération dont émergera les grands noms de demain.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…