Office de tourisme d'Hyères : « Nous attendons la venue des vacanciers pour leur prouver qu'ils pourront passer de bonnes vacances »

Carnet de voyage
Mercredi 10 juin 2020 à 12h30

Située dans le département du Var, la commune d'Hyères est réputée pour ses paysages provinciaux et pour ses innombrables plages. Christine de La Forest, directrice du pôle touristique d’Hyères nous explique comment la ville se prépare à accueillir ses premiers visiteurs.

©Office du Tourisme d'Hyeres
Située dans le département du Var, la commune d'Hyères est réputée pour ses paysages provinciaux et pour ses innombrables plages. Christine de La Forest, directrice du pôle touristique d’Hyères nous explique comment la ville se prépare à accueillir ses premiers visiteurs.

Comment avez-vous préparé la saison estivale ces dernières semaines ? 

« Nous nous sommes préparés à cette reprise durant tout le confinement, en restant en relation avec les professionnels en cherchant à connaître ce qu’on allait pouvoir faire lors de l’après-confinement et ce qui serait interdit à cause du virus. Tous les jours nous sommes face à des modifications, la règle des dix personnes est pénalisante pour toutes les activés de groupe, mais elle sera peut-être allégée elle aussi. Le point important est que les choses changent très vite. Dans ce sens, nous sommes passés par plusieurs émotions notamment une très grande inquiétude par rapport au tourisme de la ville. Hyères vit de son tourisme depuis le 19ème siècle, donc il ne fallait absolument pas rater cette saison estivale. Désormais nous sommes un peu plus rassurés, bien que l’on soit persuadé qu’il y aura une perte de 30 à 40% pour l’ensemble de nos professionnels. Nous avons continué à travailler sur nos offres, sur nos brochures, sur l’information que nous délivrons aux visiteurs et dès que nous avons eu connaissance de la date du déconfinement nous avons créé une foire aux questions sur notre site spécifiquement sur la gestion de la crise liée au coronavirus à Hyères. L’information est essentielle, nous nous devons également de les rassurer mais aussi de continuer à les faire rêver ! »

Nautisme Article
Hyères vit de son tourisme depuis le 19ème siècle, donc il ne fallait absolument pas rater cette saison estivale.© Office du Tourisme d'Hyeres

Qu’a-t-il été mis en place afin de protéger les vacanciers du coronavirus à Hyères ?

« Toutes les mesures classiques seront mises en place. La distanciation, la présence de gel hydro-alcoolique et le port de masque seront respectés à l’office du tourisme mais également chez tous les commerçants et professionnels touristiques d’Hyères. Nous avons environ 800 professionnels du tourisme, comprenant les hôteliers, les gérants de camping et les restaurateurs. Les prestataires de loisirs extérieurs comme les loueurs de vélos, de bateaux… etc. seront également équipés afin de maintenir les gestes barrières. Chacun d’eux obéit au protocole du gouvernement. Je crois qu’aujourd’hui, il faut rassurer les visiteurs sur le fait que toutes les précautions sanitaires sont prises. Nous attendons la venue des vacanciers pour leur prouver qu’ils pourront passer de bonnes vacances à Hyères, comme lors des années précédentes. »

Quelles sont vos actions de communication pour promouvoir la destination cet été ?

« Nous nous trouvons dans la région sud donc nous avons participé à une grande campagne de communication qui se nomme « On a tous besoin du sud ». Nous participons également à un plan de communication mené par le département du Var. Ces images de communications sont visibles sur des affiches dans le métro parisien et sur certains spots télévisés. C’est la première fois que nous communiquons autant, nous n’avions jamais fait de plan de communication aussi grand avant. Nous utilisons également beaucoup les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et sur notre site afin de communiquer la réouverture des établissements touristiques.

Nautisme Article
Nous nous trouvons dans la région sud donc nous avons participé à une grande campagne de communication qui se nomme « On a tous besoin du sud »© Office du Tourisme d'Hyeres

Les Parisiens sont une de nos clientèles fidèles avec le Rhône-Alpes et les régions du nord de la France, mais cette année nous essayons d’aller chercher une nouvelle clientèle française également en dehors de ces régions afin de pallier la perte de clientèle européenne. Même si je pense que certains étrangers européens viendront sûrement nous rendre visite vers le milieu ou la fin de la saison estivale. Le mois de juin risque de ne pas être très bon pour Hyères mais nous allons vers le mieux et psychologiquement les gens sont de plus en plus rassurés et il se peut que des régionaux ou des Parisiens veuillent retrouver la mer et le soleil dès le debut de l’été. »

Quel est votre état d’esprit quant à la venue des touristes ?

« À Hyères nous avons été assez épargnés par le coronavirus, en réalité au fond de nous la menace du coronavirus n’est pas très palpable encore. Il y a des mesures bien évidemment qui sont mises en place mais la population et la ville ont besoin des touristes pour vivre, donc les Hyérois ne sont pas inquiets au contraire ils sont heureux à l’idée de voir les vacanciers revenir. »

Qu’en est-il du nautisme ?

« Nous étions les premiers à réclamer l’ouverture des plages et à demander que les plages soient utilisées en statique, car il nous semblait impossible d’interdire les vacanciers à bronzer sur la plage ou à s’allonger sur le sable pour lire un livre. Nous avons de très grandes plages qui s’étendent sur environ 140 km et bien évidemment elles seront toutes surveillées de manière bienveillante de la part de la police municipale. Certaines personnes de la commune sont déjà venues profiter des plages notamment durant les week-ends de l’Ascension et de la Pentecôte et nous n’avons eu aucun problème donc nous ne sommes pas inquiets. Les gens ont respecté les règles naturellement, nous sommes donc très optimistes. »

Nautisme Article
Certaines personnes de la commune sont déjà venues profiter des plages notamment durant les week-ends de l'Ascension et de la Pentecôte© Office du Tourisme d'Hyeres

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.