Nos conseils pour profiter de Noirmoutier cet été

Carnet de voyage
Mardi 27 juillet 2021 à 17h03

La lumière explose, c’est le temps de la baignade et du marchand de glace, du pique-nique dans les sous-bois et des apéros prolongés en terrasse. De Barbâtre, à l’Épine en passant par la Guérinière, on se retrouve, on se rencontre, on se partage l’île, chacun revendiquant son « coin » préféré. Voici les nôtres…

©Office de Tourisme de l'Île de Noirmoutier
La lumière explose, c’est le temps de la baignade et du marchand de glace, du pique-nique dans les sous-bois et des apéros prolongés en terrasse. De Barbâtre, à l’Épine en passant par la Guérinière, on se retrouve, on se rencontre, on se partage l’île, chacun revendiquant son « coin » préféré. Voici les nôtres…

Passage du Gois : une traversée inoubliable

Le passage du Gois est une route submersible de 4,2 km qui relie l'île de Noirmoutier au continent. Invisible la moitié du temps, ce fragile trait d'union est aussi un formidable lieu de vie. Qu'il soit sous l'océan ou émergeant des flots, le Gois attire autant les oiseaux venus chercher repos et nourriture que les pêcheurs à pied et les curieux savourant l’œuvre de la nature. Sa traversée est un événement exceptionnel ! On l'emprunte pour rejoindre Beauvoir-sur-Mer ou on s'y retrouve pour pêcher palourdes, huîtres et coques.

Ses 9 balises servent de refuge aux plus téméraires qui se sont fait surprendre par la montée des eaux.

Nautisme Article
© Office de Tourisme de l'Île de Noirmoutier

Quand traverser le Gois ?

Vous pouvez rejoindre ou quitter l’île de Noirmoutier par le Gois entre 1h30 avant et après la marée basse. Le brouillard peut devenir très dangereux surtout pour les pêcheurs à pied qui perdent tout sens de l'orientation et peuvent se faire piéger par la marée montante.

Pour emprunter le passage du Gois, veuillez consulter les horaires de marées sur METEO CONSULT.

Pêcher sur le Gois

Lors des grandes marées, le passage du Gois est réputé pour la pêche à pied.

Dans la baie, on peut récolter des palourdes, des coques ou des huîtres. L'ostréiculture y est aussi développée car le Gois permet l'accès, à marée basse, aux emplacements ostréicoles.

Initier vos enfants à la voile à l’étang des Perles

Il faut passer l'épine pour trouver, bien à l'abri de la digue, ces deux petits étangs nommés les Perles.

Caché parmi les marais salants, voilà un endroit 100% nature qui fera le bonheur des familles. Les petits pourront y découvrir les joies de la voile, et les grands pourront admirer les prouesses de leurs bambins. Un endroit idéal pour profiter d'une balade à vélo et pour découvrir d'autres incontournables de l'île de Noirmoutier. 

Nautisme Article
© Office de Tourisme de l'Île de Noirmoutier

Aux confins des marais salants, deux petits étangs nommés les Perles portent admirablement leur nom : une vieille coque vermoulue y termine tranquillement sa vie, tandis que l’école de voile profite de ces plans d’eau abrités lorsqu’Eole souffle un peu trop.

C’est un fantastique terrain d’apprentissage pour les activités nautiques. Les enfants peuvent découvrir en toute sécurité, la voile sur Optimist, le paddle ou la planche à voile, sous l’œil admiratif de leurs parents, positionnés sur les berges.

Il suffit d’un petit coup de mollet pour grimper sur la digue et découvrir la pointe du Devin, puis la plage de Luzéronde dans son prolongement. L’océan est ici plus sauvage. Le site des Perles est aussi un lieu idéal pour une « escale vélo ». La piste cyclable passe en effet entre les deux étangs avant de serpenter entre les œillets vers l’Épine ou Noirmoutier en l’île.

Visiter les marais salants, l’or blanc de l’île de Noirmoutier

Les marais salants occupent un vaste espace au centre de l’île de Noirmoutier. Les sauniers aiment faire découvrir ce dédale d’étiers et d’œillets aux couleurs étonnantes. Des visites de marais salants sont proposées par les sauniers sur leur propre exploitation.

Les marais salants, paysages typiques de l'île de Noirmoutier, recouvrent 1/3 de l'île. Ils ont été façonnés par l'homme au fil des siècles. La centaine de sauniers présents sur l'île y perpétuent un savoir faire ancestral et de qualité. Le sel, 100 % naturel, est récolté artisanalement, dans le respect des traditions. Plongez au coeur de cet univers magique.

Nautisme Article
© Office de Tourisme de l'Île de Noirmoutier

Il y a de la magie à voir naître le sel sur l’argile des marais :

1. L'eau de mer circule dans un réseau de canaux et de bassins minutieusement entretenus. Grâce à l'évaporation, la concentration en sel s'intensifie tout au long d'un lent parcours de 48 heures, passant de 35 gr/litre à 300 gr/ litre.  

2. Le gros sel se cristallise alors et se dépose au fond des œillets, bassins en argile où le saunier récolte le sel. Au plus chaud de l'été, lorsque le vent d'est s'y prête, de fins cristaux miroitent à la surface des œillets, c'est la fleur de sel. Cristallisée à la surface de l'eau, elle est d'une blancheur et d'une saveur unique.  

3. Cueillie délicatement avec la lousse (sorte d'écumoire), le sel est ensuite déposé sur des tables, dans des paniers, pour sécher naturellement au soleil.

Visiter les marais salants en été ?

Observer les gestes ancestraux des sauniers ? C'est possible tout l'été et au début de l'automne sur l'île de Noirmoutier ! Profitez d'une visite commentée ou arrêtez-vous simplement aux abords des cabanes à sel qui longent les routes et attirent les curieux… Les producteurs vous y attendent pour partager leur savoir-faire et pour de la vente direct.

Les poissons de l’île de Noirmoutier

Une balade sur le port de pêche de L'Herbaudière ou dans les marchés de l'île suffit pour éveiller les sens des amateurs de bonne cuisine. De la criée jusque dans vos assiettes, les pêcheurs et les chefs de l'île font honneur aux poissons rapportés chaque jour de la pêche en sublimant ces produits frais.

Nautisme Article
© Office de Tourisme de l'Île de Noirmoutier

Des poissons nobles

L'Herbaudière est un village entier qui s'est développé autour de son port de pêche. A bord des bateaux de pêche de l'Ile de Noirmoutier, on retrouve des poissons nobles tels que :

  • le lieu jaune,

  • la dorade,

  • le rouget-barbet.

En fonction du jour, d'autres espèces viennent compléter ce tableau haut en couleur :

  • la sole,

  • le bar de ligne.

Ce sont deux espèces phares des pêcheurs de l'île de Noirmoutier. La sole est très appréciée pour la finesse de sa chair. Le bar de ligne a une saveur qui lui est propre. Au fondement de ce goût si tendre et particulier, figure une technique de pêche douce : pêchés à la ligne, les poissons ne sont pas stressés. Pour signaler cette qualité au consommateur, un système d'étiquetage à bord des bateaux a été mis en place. À la criée, les poissons se retrouvent aux côtés des crustacés : le homard, la langouste, l'araignée de mer et le tourteau rejoindront bientôt les assiettes des gourmets.

Retrouvez les horaires des marées en temps réel !

La rumeur dit qu'il fait toujours beau sur l'île de Noirmoutier... Venez vérifier ! 

Retrouvez les prévisions météo sur terre et sur mer, respectivement sur La Chaîne Météo et METEO CONSULT Marine.

Pour traverser en toute sécurité, en plus des horaires de marée basse et de la météo (vent...), nous vous recommandons de vérifier les coefficients du jour.

  • Plus les coefficients sont faibles (~30-40), moins vous aurez le temps de traverser le passage du Gois = se rapprocher de l'heure de la marée basse.

  • Plus les coefficients sont élevés (plus de 70), plus vous aurez de la marge pour traverser le Gois (jusqu'à 1h30 avant et après la marée basse).

Information au sujet du Covid-19

Au vu de la situation sanitaire actuelle en France, l’équipe de l’Office de tourisme de l’île de Noirmoutier vous informe quant aux dernières mesures prises sur le territoire.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.