Îles de Guadeloupe : offres et activités insolites pour vos vacances

Carnet de voyage
Dimanche 24 juillet 2022 à 12h08

Hébergements de rêve, activités insolites ou encore voile traditionnelle... Voici une sélection pour passer des vacances inoubliables dans les îles de Guadeloupe.

Au départ de la Pointe des Châteaux, montez à bord de votre kayak à fond transparent pour découvrir les fonds sous-marins sans vous mouiller. ©Aeroworx
Hébergements de rêve, activités insolites ou encore voile traditionnelle... Voici une sélection pour passer des vacances inoubliables dans les îles de Guadeloupe.

Hébergements

Aqualodge : une villa écolo flottante ! C’est le concept d’Aqualodge : une maison amphibie inspirée d’un catamaran, amarrée dans le lagon de Saint-François ou dans la baie des Saintes. On y trouve tout le confort d’une villa : 78 m2, deux chambres, cuisine, toilettes, salles de bains, terrasse et solarium sur le toit. Le tout avec des panneaux solaires, des toilettes sèches, un traitement des eaux usées et un dessalinisateur. Une annexe permet de se rendre à terre, ainsi que des planches de paddle, de surf, des masques et tubas.

Nautisme Article
Aqualodge© Aeroworx

La Toubana : après des mois de rénovation et un fort investissement financier, le fleuron du groupe Des Hôtels & Des Îles a enfin obtenu ses cinq étoiles. Il est le seul de Guadeloupe à avoir ce standing. La Toubana propose 33 bungalows, trois villas de quatre chambres avec piscine à débordement et 12 suites de 108 à 153 m2. Perché sur une falaise, il offre une vue sur la mer à couper le souffle.

Nautisme Article
Hôtel La Toubana© Aurélien Brusini

Habitation Getz : pour passer une nuit dans les arbres ! Cette ancienne plantation de café de Vieux-Habitants propose aujourd’hui trois cabanes en bois pour passer la nuit. Une idée sympa avec des enfants !

Activités

Kayak à fond de verre dans le lagon : au départ de la Pointe des Châteaux, montez à bord de votre kayak à fond transparent pour découvrir les fonds sous-marins sans vous mouiller. Une balade d’une ou deux heures dans l’un des lagons de Saint-François.

Pêcher aux Saintes : la pêche est une véritable tradition aux Saintes ! Dans le village de Fond-du-Curé à Terre-de-Haut vous pourrez admirer les saintoises qui mouillent dans la baie, ces barques colorées traditionnelles réputées pour leur solidité et leur tenue en mer. Embarquez avec un pêcheur à bord de sa saintoise pour aller pêcher avec lui.

Assister à la ponte des tortues : les plages de Folle Anse et Vieux-Fort à Marie-Galante sont le premier site de ponte des tortues marines des petites Antilles. La nuit vous pourrez observer les tortues vertes et imbriquées venir déposer leurs œufs sur la plage. Le mieux est de réserver une sortie avec l’Office de Tourisme de Marie-Galante.

Déguster du rhum : incontournable, mais avec modération évidemment. Le rhum est fabriqué entre février et juin. Si vous êtes dans l’archipel à cette époque, privilégiez une visite le matin, moment où la distillerie est en activité.

Nautisme Article
© Guillaume Aricique

La plongée de nuit : avec ses récifs coralliens et ses réserves naturelles marines, la Guadeloupe et ses îles sont un paradis pour les amateurs de plongée sous-marine. Mais avez-vous déjà pensé à plonger de nuit ? Quel est l’intérêt ? C’est un tout nouveau monde qui s’offre à vous à la lumière de votre torche, avec des nouvelles couleurs et une faune sous-marine que vous n’auriez pas vue en journée. Cela perturbe un peu les repères au début, mais on s’y habitue rapidement. Si vous souhaitez plonger sur une épave, direction Bouillante et l’épave Le Franjack, un cargo sablier, situé à 20 mètres de profondeur sur fond de sable. Niveau 1 nécessaire. Pour une plongée nocturne inoubliable, direction la Réserve Cousteau et le spot de La Caye : site peu profond, 14 mètres maximum.

Nautisme Article
© Antidote by Jeami

Grand Cul-de-Sac Marin et la Réserve Cousteau : deux sites naturels protégés

Le Grand Cul-de-Sac Marin : le plus grand lagon de l’archipel (15 000 ha), entre les îles de Basse-Terre et Grande-Terre. Protégée par son récif corallien de 39 km et classée réserve mondiale de la biosphère par l’Unesco depuis 1994, la réserve regroupe trois types d’écosystèmes : lagon, mangrove et forêt marécageuse. Le Grand Cul-de-Sac Marin est coupé en deux dans sa partie marine par un récif corallien de 29 km de long et dans sa partie terrestre par environ 6 000 ha de mangrove. La réserve se découvre en bateau à la journée, en paddle, en kayak, mais aussi, et surtout, avec masque et tuba !

Nautisme Article
Grand-Cul-de-Sac Marin© Aurélien Brusini

La Réserve Cousteau : site naturel maritime protégé, la Réserve Cousteau fait face à la plage de Malendure à Bouillante (Basse-Terre). Situés à 1 100 mètres du littoral, les îlets Pigeon, qui composent la réserve, sont un spot idéal pour la plongée sous-marine pour confirmés et débutants. Poissons multicolores, coraux, gorgones, oursins, éponges, tortues, seront au rendez-vous et vous émerveilleront. Inscrits comme sites naturels classés, et reconnus comme réserve de biosphère par l’Unesco, les Îlets Pigeon font partie du parc national de Guadeloupe.

Nautisme Article
Ilet Pigeon© Guillaume Aricique

Zoom sur la voile traditionnelle dans les îles de Guadeloupe

Au XVIIe siècle, des Bretons (mais aussi des Vendéens, des Alsaciens, des Normands) débarquent aux Saintes et amènent avec eux le fameux canot creux breton utilisé pour la pêche. Ce dernier est adapté aux conditions de navigation locales pour les pêcheurs saintois. Très rapidement, des régates en canots saintois sont organisées dans la baie des Saintes et deviennent des évènements phares de l’archipel des îles de Guadeloupe. L’arrivée du moteur fait perdre un peu de sa superbe aux canots saintois dans les années 50. Mais dans les années 90, la Guadeloupe, fidèle à l’authenticité de son patrimoine, relance les championnats de voile traditionnelle avec succès.

La première édition du Tour de Guadeloupe en Voile Traditionnelle (TGVT) a eu lieu en 2002 et ne regroupait alors que sept canots. Il a ensuite eu lieu chaque année, attirant davantage de participants, pour atteindre les 35-40 canots lors des dernières éditions. En 2005, le Comité Guadeloupéen de Voile Traditionnelle est reconnu par la Fédération Française de Voile, qui fixe la jauge dont l’un des impératifs est : les matériaux doivent impérativement venir de Guadeloupe ! Une façon d’assurer la pérennité de ce patrimoine, si cher au cœur des Guadeloupéens. En 2017, la Classe des canots saintois de voile traditionnelle de Guadeloupe lance un nouveau concept : le Traditour, avec un parcours plus proche du littoral pour séduire à nouveau le public, et lui offrir de beaux spectacles.

Rendez-vous du 8 au 17 juillet pour le championnat de voile traditionnelle de la Guadeloupe, au départ de Sainte-Anne en Guadeloupe.

Nautisme Article
© Guillaume Aricique

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions sur METEO CONSULT Marine.

Retrouvez l'intégralité de notre dossier dédié aux îles de Guadeloupe dans notre hors-série Collection 2022 à découvrir par ici !

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…