Les Griffes du Lion : Pierre Mortefon bat le record du Run du Lion

Courses
Lundi 26 octobre 2020 à 11h27

Établi en juin par Kito de Pavant en Class40, le premier temps de référence du Run du Lion (07h 59m 20s) avait vite été battu par Yvan et Mathis Bourgnon qui avaient profité de la même fenêtre météo. En Nacra F20, ils ont mis 07h 23m 03s pour parcourir les 87 milles entre Port Camargue et le cap Béar. Depuis, seule la Franco-Allemande Doris Wetzel, avait tenté le défi en kitesurf, fin septembre, mais sans réussir à aller jusqu’au bout du parcours.

Ce vendredi 16 octobre, le windsurfeur Pierre Mortefon a profité d’une courte fenêtre météo favorable pour tenter de détrôner la team Bourgnon. Avec son équipe de sécurité à ses côtés, dont Philippe Bru - créateur et organisateur du Défi Wind -, il s’est lancé le long de la côte occitane. « 5h30 de nav. C’était costaud ! raconte Pierre. Ce Run du Lion est un beau challenge. Je suis content d’être allé au bout, avec une super équipe derrière moi. Merci Michel, Philippe, Yann pour la secu, et Robin pour les images. On a vraiment fait un truc super. C’était intense. Ça n’allait pas très vite jusqu’à Sète. Bien glissant jusqu’à Agde et puis on est rentré dans le vif du sujet entre Agde et Gruissan, un bon 35 nœuds avec un clapot bien serré. Et là ça a été dur, à la fois pour moi mais aussi pour le matos et pour l’équipe sur le bateau qui me suivait. On a dû faire un petit break à Gruissan. J’en ai profité pour changer de planche et passer en slalom. Après cette petite pause, on est reparti pleine balle en direction du sud. Ça a soufflé fort entre Port-La Nouvelle et La Franqui. Puis moins fort à partir de Port Leucate. A Canet j’ai décidé de passer à nouveau en foil pour glisser et bien surfer jusqu’au cap Béar. Et voilà, je suis hyper content, plein de belles images dans les yeux… C’est à refaire !! »

De nouvelles tentatives sur la Tartine Cup

La veille, c’est le kitesurfeur Sylvain Maurin qui tentait de décrocher le record overall sur la Tartine Cup, entre Port Camargue et Beauduc, détenu par… Pierre Mortefon en 51m 34s à 22,74 nœuds de moyenne. « Dès que j’ai vu le projet apparaitre ça m’a beaucoup interpelé car c’est rare que des voileux montent des projets comme ça en tendant la main aux kitesurfeurs et aux windsurfeurs », expliquait Sylvain, 2e de l’Engie Kite Tour dans la catégorie Kiteboard Directionnelle, connu pour son célèbre Tiki, et le champion intergénérationnel de la vitesse, en windsurf d’abord, puis en kite depuis 20 ans !  Il a mis 59m et 25s à parcourir les 19,54 milles à 19,39 noeuds de moyenne.

« Quand j’ai vu une petite fenêtre météo, j’ai rappelé Kito et mis en œuvre ma petite logistique, avec l’aide du Yacht Club de la Grand Motte, Ludivine et Chloé qui ont fait la secu avec le semi-rigide. Je suis parti avec une planche directionnelle, une 11m2, avec 18 - 20 nœuds à Port Camargue et je savais que j’allais arriver avec 30 nœuds, voire plus à Beauduc. Ça n’a pas été facile mais j’ai réussi à faire le parcours juste en dessous de la barre d’une heure. J’aurais bien aimé titiller le record établi par Pierre Mortefon en planche mais j’ai mis 8 minutes de plus. Ça m’aurait bien plu de l’énerver et qu’il remette le couvert.

Je suis très content parce que ce n’est pas tous les jours qu’on peut faire ce genre de parcours en toute sécurité. Et puis le retour au bercail avec un soleil couchant… il y a pas mal de gens qui feraient 10h d’avion pour voir ça. C’est génial ! Il me tarde déjà d’y retourner. »

Dans la catégorie multicoque de course/croisière, Give me Five, l’Outremer 5X de Jean-Luc Boixel et son équipage ont fait deux tentatives sur la Tartine Cup. Lors de la seconde, dans du mistral fort avec des pointes à 40 nœuds, ils ont signé un joli temps d’1h 13mn et 15s pour parcourir les 19,74 milles, à la vitesse moyenne de 16,22 nœuds. Un temps que d’autres multicoques de ce type pourraient encore améliorer…

Dans la catégorie monocoque Surprise, après une 1ère tentative pour voir, Sylvain Ferrari (Delta Voiles Port Camargue) et son équipage (Jérôme Evesque, Cédric Ramphort et Élise Martens) ont réussi un bien meilleur temps une semaine plus tard en 1h 45min 00s à 11,28 nœuds de moyenne pour faire le parcours.

Dans la catégorie Transquadra Equipage, Eric Vaysse, Laurent Pellecuer, Bernard Ollier et Nicolas Marchand ont mis 24s de plus à 11,24 nœuds de moyenne à bord de leur Figaro Bénéteau 2.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.