Transat Jacques Vabre : Erwan Le Roux et Xavier Macaire, pour le partage et la performance

Courses
Mardi 22 juin 2021 à 7h07

Fort de déjà trois victoires sur la Transat Jacques Vabre - une performance qu’il partage avec Jean-Pierre Dick -, Erwan Le Roux compte bien accrocher l’épreuve une quatrième fois à son palmarès, en novembre prochain. Pour tenter de réussir son pari, le skipper Trinitain a fait appel à un autre marin de talent : Xavier Macaire. Ce dernier, sacré Champion de France élite de course au large en solitaire en 2015 et vice-champion en 2019, est un homme fort du circuit Figaro Bénéteau. Un navigateur pointu qui partage avec le skipper de Ciela Village l’objectif de monter sur la plus haute marche du podium à l’issue des 5 800 milles du parcours de ce cru 2021, mais également l’ambition de mixer leurs compétences et leurs expériences pour continuer, encore et toujours, d’aller de l’avant.

« C’est un sacré challenge de construire des histoires en double, mais c’est aussi quelque chose de très stimulant », explique Erwan Le Roux. Pour lui, la prochaine se jouera entre le Havre et Fort-de-France, via l’archipel brésilien de Fernando de Noronha, avec un certain Xavier Macaire, donc.  « Nous avons navigué ensemble lors de la Drheam Cup 2019, à bord de Ciela Village de Thierry Bouchard. Entre nous, il y a immédiatement eu un très bon feeling. Je l’ai rapidement mis sur la liste de gens avec lesquels je pouvais imaginer faire la Transat Jacques Vabre. Lorsque ma participation à la course s’est confirmée, c’est très naturellement que je l’ai contacté. Pour moi, il s’agit d’un choix logique », commente le skipper de l’Ocean Fifty aux couleurs de Ciela Village qui, pour mémoire, s’était associé à Frank-Yves Escoffier, Didier Le Vourc’h, Yann Eliès, Giancarlo Pedote et Vincent Riou lors de ses cinq précédentes participations à la course, en 2009, 2011, 2013, 2015 et 2017.

Un duo gagnant-gagnant

« Xavier est quelqu’un de très pointu, notamment sur le plan météo. Il est capable de rentrer dans le détail d’un routage ou d’un choix stratégique, mais surtout, c’est un marin complet, rompu à la régate au contact, avec lequel il est facile d’échanger. Il va donc pouvoir m’apporter énormément à ces niveaux. De mon côté, je vais lui amener mon expérience du multicoque. Ensemble, nous serons dans un vraie dynamique d’échange et de partage », détaille Erwan qui prône les relations gagnant-gagnant, gage, pour lui, d’efficacité et de succès. « En termes d’apprentissage et de connaissance, c’est toujours bénéfique », assure le Morbihannais. Pour lui, après déjà trois premières places puis une deuxième dans cette fameuse Route du Café, l’objectif n’est évidemment rien d’autre que victoire lors de cette 15e édition. « La gagne est ce que l’on va aller chercher. On ne part pas sur une course de ce type avec un tel bateau et un tel équipier avec pour seul but de monter sur le podium. C’est d’autant plus vrai que je n’étais pas présent lors de la dernière édition, en 2019, et que je reviens cette année avec beaucoup d’envie. Tous les ingrédients sont réunis pour que ça se passe au mieux, même si le plateau s’annonce hyper relevé chez les Ocean Fifty, avec sept bateaux, tous capables de l’emporter », notifie Erwan Le Roux qui aime les défis relevés, tout comme son acolyte.

Partage d’expérience et de compétences

« Je pars avec un peu de pression car Erwan a déjà gagné la Transat Jacques Vabre trois fois et il compte sur moi pour la quatrième, mais je suis super heureux du challenge qui nous attend », se réjouit de son côté le navigateur vendéen qui va pouvoir prendre de premiers automatismes en double avec Erwan dès cette semaine, à l’occasion du convoyage du bateau entre Locmiquélic et Las Palmas où se tiendra le prochain épisode du Pro Sailing Tour Ocean Fifty (du 30 juin au 4 juillet), et valider, du même coup, la qualification de leur duo à la course. « Jusqu’ici, j’ai peu d’expérience en multicoque », concède Xavier dont le bagage au large est cependant extrêmement solide, avec, au compteur, dix années de confrontation au plus haut-niveau sur le très exigeant circuit des Figaro Bénéteau, mais aussi de nombreuses expériences en IMOCA dont une participation à la Transat Jacques Vabre dans cette catégorie, en 2019. « J’ai bien sûr différentes choses à découvrir en Ocean Fifty. Ces bateaux sont de vraies mobylettes, à la fois techniques et exigeantes. Un peu flippantes aussi car à bord il n’y pas ou peu le droit à l’erreur. On peut vite se faire dépasser par la machine et le chavirage est une sanction radicale. Il faut donc bien gérer tous les paramètres et être perpétuellement dans l’anticipation. C’est périlleux, mais aussi excitant et challengeant », termine Xavier Macaire, tout aussi impatient et conquérant qu’Erwan Le Roux. Voilà qui promet !

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.