Les énigmes sonores du fond des océans

Escales
Mercredi 24 août 2022 à 7h09

Un coassement de grenouille au fond de la Méditerranée ? L'écoute d'un mystérieux son résonnant au milieu des denses herbiers de posidonie a désarçonné les spécialistes de la vie marine lancés dans des séances d'enregistrement hors norme.

"Nous avons fait des enregistrements dans 30 herbiers marins et c'était toujours là", et nulle part ailleurs, raconte à l'AFP Lucia Di Iorio, du Centre français de formation et de recherche sur les environnements méditerranéens.

"Personne ne connaissait d'espèce qui produisait ce "kwa! kwa! kwa !" Une vraie chorale comme dans un étang", poursuit la spécialiste d'éco-acoustique.

"Il nous a fallu trois ans pour identifier l'espèce responsable".

A l'évocation d'une musique venue des entrailles de l'océan, beaucoup penseront au chant mélodieux des baleines. Mais qui connaît le grognement du grondin strié ou les pulsations de tambour du piranha rouge?

Pour partager ces sifflements, ces boums, ces jacassements et tous les bruits inconnus qui n'ont même pas de nom, des scientifiques de neuf pays construisent la bibliothèque mondiale des sons sous-marins biologiques, illustrée par l'onomatopée "Glubs" (Global Library of Underwater Biological Sounds).

Dans le but de mieux surveiller l'évolution de la vie marine, cette base de données veut rassembler tous les enregistrements sonores sous-marins réalisés à travers la planète par des experts mais aussi par des amateurs passionnés.

Les scientifiques écoutent la vie sous-marine depuis des décennies, mais ces enregistrements sont souvent concentrés sur une espèce spécifique, ou une zone restreinte, expliquent les porteurs du projet Glubs, qui espèrent dépasser cette limite.

Leur objectif est de dessiner de véritables "paysages sonores", un moyen non invasif, assurent-il, d'espionner l'évolution d'un écosystème et de ses habitants, ou de découvrir de nouvelles espèces.

De nombreux poissons et invertébrés aquatiques étant nocturnes ou timides, une surveillance acoustique pourrait aider aux efforts de conservation de la nature, estime l'équipe dans une étude publiée récemment dans la revue Frontiers in Ecology and Evolution.

"Avec le déclin de la biodiversité partout dans le monde (...), il y a un besoin de documenter, quantifier, comprendre les origines des sons qui émanent des animaux marins avant leur potentielle disparition", plaide l'auteur principal, Miles Parsons, de l'Institut australien des sciences de la mer.

- "dum-dum-dum-dum" -

Les scientifiques estiment que les 126 espèces de mammifères marins émettent des sons, tout comme une centaine d'invertébrés aquatiques et un millier de poissons.

Des sons créés pour se défendre, pour avertir un danger, ou pour séduire. Mais aussi des sons passifs, comme un animal en train de mâcher.

Ou encore les bruits produits par les invertébrés ou les poissons qui résultent "juste de leur anatomie", explique Lucia Di Iorio, co-autrice de l'étude. Comme le roulement de tambour provoqué chez les poissons par la contraction d'un muscle autour de la vessie gazeuse qui leur permet de contrôler la profondeur à laquelle ils nagent.

"Ca fait dum-dum-dum-dum-dum. La fréquence, le rythme, le nombre de pulsations varient d'une espèce à l'autre. C'est comme un code barre", souligne-t-elle.

Il est ainsi possible d'identifier une famille de poissons, et la bibliothèque mondiale permettrait de comparer par exemple les ronronnements de certains mérous de Méditerranée, au large de la Floride ou en mer Rouge.

Mais Glubs pourrait également servir à identifier les nombreux sons sous-marins encore mystérieux.

Après des mois d'enquête sur les traces de l'énigmatique coassement des prairies de posidonies, les soupçons de Lucia Di Iorio et de ses collègues se sont concentrés sur une rascasse. Mais ils n'étaient pas au bout de leurs surprises.

"Nous en avons pêché une, mis dans un caisson et nous avons essayé de l'enregistrer. On a été sur le terrain, on a essayé d'enregistrer dans des aquariums où il y avait des rascasses.... Rien", raconte la chercheuse.

Seules les images d'une caméra capable de capter la lumière dans un environnement si sombre a permis d'élucider le mystère: le poisson se dandinait en émettant son fameux "kwa".

Après dissection, l'hypothèse est que cette espèce possède certains muscles et tendons qui se contractent et vibrent. "C'est un chordophone. Comme une guitare, une guitare sous-marine", explique Lucia Di Iorio.

Mais d'autres énigmes restent à résoudre, poursuit-elle, estimant que 90% des sons enregistrés en Méditerranée sont inconnus.

"A chaque fois qu'on met un hydrophone dans l'eau, dans un habitat, on découvre de nouveaux sons. Et souvent, on ne sait pas ce que c'est".

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…