Marée noire : quel risque pour la côte d'Azur ?

Par FIGARO nautisme
Dimanche 24 avril 2016 à 18h02

Une nappe de pétrole menace la côte italienne vers Gênes mais aussi la Côte d'Azur. Le risque d'une pollution est écarté pour le moment. Mais les conditions météo sont à surveiller car l'évolution de cette nappe est étroitement liée aux vents et aux courant marins.

Une nappe de pétrole menace la côte italienne vers Gênes mais aussi la Côte d'Azur. Le risque d'une pollution est écarté pour le moment. Mais les conditions météo sont à surveiller car l'évolution de cette nappe est étroitement liée aux vents et aux courant marins.

Ce pétrole provient d'une raffinerie au nord de Gênes. La fuite d'un oléoduc a déversé de grandes quantités de brut dans un torrent à proximité de l'usine. Les secours ont réussi à construire une digue pour empêcher le pétrole de se répandre et ont commencé à le pomper. Mais de fortes pluies dans la nuit de vendredi à samedi ont détruit une digue.


Nappes de pétrole observées au large

La nappe qui s'est échappée dérive vers l'ouest du port de Gênes, faisant redouter une pollution sur des plages de la zone frontalière entre l'Italie et la France. Les autorités portuaires de Gênes affirment que les barrières flottantes mises en place sont maintenant efficaces pour éviter d'autres fuites d'hydrocarbures.


La côte d’Azur touchée ?

En France, la Préfecture maritime de la Méditerranée a ordonné au Centre régional de surveillance et de sauvetage (CROSS) Méditerranée une vigilance renforcée. En effet, les courants marins ont tendance à ramener la pollution du golfe de Gênes vers la côte d’Azur. Quelques nappes pourront être observées au large des côtes et littoraux jusqu'à lundi, sans toutefois atteindre les plages.