La Ligurie, destination nautique et culturelle

Dimanche 6 septembre 2015 à 08h29

Au nord-ouest de l’Italie, à proximité de la frontière française, la Ligurie, avec ses 300 kilomètres de côtes fait partie des grandes destinations nautiques et culturelles d’Italie.


Sous Licence Creative Commons

Composée de quatre provinces – Gênes, Imperia, Savone et La Spezia, la Ligurie fait partie des destinations nautiques et balnéaires italiennes par excellence. Depuis six ans, elle possède d’ailleurs le plus grand nombre de Pavillons bleus d’Europe. Des célèbres Cinque Terre au très chic Portofino en passant par le Golfe des Poètes, la Riviera delle Palme et la Riviera des Fleurs qui abrite Imperia, la région offre à ses visiteurs de nombreux paysages maritimes et terrestres, que l’on découvre idéalement par la mer.
La Ligurie, qui affiche des conditions de navigation optimales, est la première région du pays en matière de plaisance, avec 22 000 points d’amarrage répartis dans les petits ports disséminés sur la côte. « La région compte de nombreux petits ports charmants où faire escale, et d’où l’on peut embarquer pour une excursion à la journée dans les réserves marines à bord d’un voilier, explique Francesca Montaldo de l’agence régionale pour la promotion du tourisme In Liguria. Cela permet de découvrir des paysages côtiers variés et des criques accessibles uniquement par la mer. De nombreux plaisanciers ont également un bateau amarré sur nos côtes à l’année. »
La glisse et la plongée font également partie des activités nautiques pratiquées sur la côte ligure. Les surfeurs privilégieront Varazze et ses courants exceptionnels ou Levanto, Vintimille et San Remo, où la vague douce qui se forme dans la baie est idéale pour les débutants. On trouve également de belles vagues sur les plages d’Alassio, Diano Marina, Pietra Ligure et Varazze, propices au surf, au kitesurf ou au windsurf.
Les fonds marins variés de Ligurie proposent de leur côté un magnifique panorama sous-marin aux plongeurs. « Quelle que soit la saison, la mer n’est jamais froide. Il est possible de plonger au-dessus d’épaves de bateaux ou d’avions coulés pendant la seconde guerre mondiale, ou admirer les jardins aquatiques de l’île de Gallinara, à Levanto ou les réserves marines de Portofino, Bergeggi ou des Cinque Terre, qui abrite le rare corail noir », précise Francesca Montaldo. 120 centres de plongées proposent des cours, des baptêmes ou des stages dans les principales stations balnéaires.
L’observation des cétacés, quant à elle, séduit petits et grands dans le Sanctuaire où il n’est pas rare d’observer des petites baleines ou des dauphins. Des excursions accompagnées d’un biologiste sont proposées au départ de Gênes, Andora, Laigueglia, Imperia, Loano, Savone et Varazze.


Gênes, un musée à ciel ouvert

Si ses côtes, son arrière-pays, ses petits ports, sa gastronomie et son vin ont fait la renommée de la Ligurie, sa capitale, Gênes, mérite que l’on s’y attarde plusieurs jours. « Gênes est une destination familiale et culturelle. Elle possède le plus grand centre historique médiéval d’Europe, ainsi qu’un port très touristique et animé, avance Francesca Montaldo. Les enfants seront séduits par l’aquarium signé Renzo Piano, qui fait partie des plus grands d’Europe ».
Alliant tradition et modernité, l’ancienne république maritime est en effet une ville d’art et d’histoire. Capitale européenne de la culture en 2004, la ville aux 42 palais dei Rolli, inscrits au Patrimoine de l’UNESCO, affiche un riche patrimoine culturel et architectural qui se dévoile aux visiteurs parcourant ses ruelles dévalant des hauteurs du Castelletto jusqu’au Porto Antico.
Elle abrite entre autres les Magazzini del Coton reconvertis en palais des congrès, l’aquarium et le Galata Museo del Mare, où l’on peut revivre l’émotion d’un vrai naufrage au large du Cap Horn à bord d’une chaloupe de sauvetage. Au cœur du centre historique et du réseau des caruggi médiévaux, on découvre la Strada Nuova, actuelle rue Garibaldi qui permettait l’accès aux luxueux palais de la puissante oligarchie génoise. Le Palazzo Rosso et le Palazzo Bianco abritent aujourd’hui des collections d’art prestigieuses.
Les amateurs d’art pourront poursuivre leur visite par les musées nationaux du Palazzo Spinola et du Palazzo Reale situés rue Balbi, puis par le quartier de Nervi, où d’immenses parcs entourent quatre musées, le musée d’art moderne GAM, la collection Mitchell Wolfrson, la villa Grimaldi qui abrite les collections des frères Frugone ou encore le musée Luxoro, demeure patricienne du XVIIIe siècle.
En poursuivant l’exploration de la ville, les visiteurs découvriront de nombreux témoignages de la Renaissance et du baroque génois, mais aussi des collections d’art moderne et contemporain. Le Palais Ducal, l’antique demeure du Doge, abrite également des expositions, tout comme le Palais Spinola di Pellicceria et ses peintures de Rubens, Van Duyck et Bernardo Strozzi, sans oublier les palais Lercari Pardodi, Campanella ou Podestà, de la Renaissance.

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction