Trois voiliers pour naviguer en Méditerranée

Voiliers
Lundi 15 septembre 2014 à 15h37

Pour cette semaine de septembre particulièrement estivale, Le Figaro Nautisme a sélectionné trois bateaux, un catamaran et deux monocoques, pour naviguer sur la Grande Bleue.

Pour cette semaine de septembre particulièrement estivale, Le Figaro Nautisme a sélectionné trois bateaux, un catamaran et deux monocoques, pour naviguer sur la Grande Bleue.

L’Outremer 51, un catamaran tout terrain


Évolution de l’Outremer 49, multi primé à l’international, l’Outremer 51, catamaran de 51 pieds, bénéficie à la fois de l’expérience du 49 et des innovations du RX. Bateau de référence pour le grand voyage, l’Outremer 51, disponible en versions trois ou quatre cabines, est également adapté à une croisière de longue durée en Méditerranée. Un bon modèle pour la rapidité - grâce à sa surface de voilure généreuse, son design et ses dérives permettant une meilleure remontée au vent -  pour la sécurité, pour l'autonomie, le confort et le plaisir avec sa barre franche. Il marque aussi des points en manœuvrabilité, même en solitaire, grâce à un plan de pont dégagé et au positionnement ergonomique des commandes, winchs et barres. L’Outremer 51 se prête parfaitement à une croisière en famille ou entre amis de deux ou trois semaines en Méditerranée, quelque soit la météo. « Ce bateau a plusieurs points forts, à commencer par son tirant d’eau réduit qui permet de s’approcher des côtes. C’est également un bateau léger et performant qui convient parfaitement à une navigation en Méditerranée où le vent peut être variable, avance Xavier Desmarest, directeur d’Outremer Yachting. On peut naviguer à la voile dès 6 nœuds de vent alors que les autres sont au moteur ». Taillé pour faire le tour du monde, l’Outremer 51, doté d’une structure très rigide, permet aussi de naviguer en toute sécurité en cas de vent fort. Équipé d’un désalinisateur et de panneaux solaires, le bateau affiche une belle autonomie permettant d’éviter les arrêts au port.


L’Allures 45, un monocoque performant et personnalisable
 

Successeur de l’Allures 44, le 45 est à la fois un bateau marin, confortable aussi bien en navigation qu’au mouillage et élégant. Innovant, le bateau est également performant grâce à sa carène large et puissante, sa dérive et ses safrans profilés ainsi qu’à son plan de voilure moderne et puissant. Dériveur intégral, coque aluminium en forme, grande capacité d’eau et de gasoil, soute à voile, panneaux solaires intégrés, local technique, cloison étanche, coffres de jupe, etc., l’Allures 45 est un voilier conçu pour les navigations hauturières et l’autonomie à bord, mais s’adapte également parfaitement à une croisière en Méditerranée. « C’est un bateau de voyage en aluminium très sécurisant qui est parfait pour la Méditerranée sachant qu’il est possible de relever la dérive, ce qui permet de passer de 3 mètres à 1 mètre de tirant d’eau et donc d’aller dans les petits ports ou de s’abriter dans les calanques. Ces mouillages ne sont pas accessibles aux quillards à grand tirant d’eau qui ont moins la possibilité de s’abriter de la houle, du vent et du ressac », explique Olivier Vantrepol, responsable commercial d’Allures Yachting. Facile à manœuvrer par un couple, l’Allures 45 se prête bien à une navigation en famille. « La plupart de nos clients naviguent en couple ou avec de jeunes enfants. On peut virer facilement en solitaire et on a accès à toutes les commandes du cockpit. Il est également possible de le configurer à la carte, de mettre des panneaux solaires ou des éoliennes. Certains font installer un compresseur pour la plongée. Nous proposons ces options de personnalisation qui font la différence avec les bateaux de grande série qui offrent moins de flexibilité », poursuit-il.


L’Oceanis 60, un bateau élégant et confortable
 

Avec son plan de pont original, un design intérieur servi par des matériaux nobles et des finitions élégantes, l’Oceanis 60 de Bénéteau, signé Berret Racoupeau pour Yacht Design, conjugue confort en mer et plaisir intense au mouillage. Disponible en version trois ou quatre cabines, le plus grand bateau de la gamme Oceanis s’adapte à différents types de navigation, en famille ou entre amis, dans le plus grand confort. « C’est un bateau parfait pour la Méditerranée, même s’il peut également faire le tour du monde. Il est doté de nombreux bains de soleil, d’une grande plateforme de bain électrique et d’un rangement pour l’annexe, souligne Thomas Gaillard, chef de produit pour les gammes Oceanis et Sense chez Bénéteau. C’est en outre un bateau très sécurisant et facile à manœuvrer, qui peut accueillir jusqu’à 13 personnes dans le plus grand confort. L’Oceanis et le bateau qui dispose du plus grand cockpit pour sa taille ». Reprenant les fondamentaux de la gamme Oceanis avec un arceau de grand-voile, signature du renouvellement de la gamme, le bateau affiche une carène étudiée pour réduire l’angle de gîte et optimiser les performances de navigation. Mais pas seulement. « Le plan de voilure est très équilibré et facile à régler, ce qui facilite les manœuvres. Comme pour le 55’ une delphinière en inox prolonge l’avant du bateau, ce qui permet de dégager rapidement le Code 0, poursuit-il. Performant et facile à manœuvrer, l’Oceanis 60 n’en oublie pas pour autant l’élégance et le raffinement, à l’extérieur comme à l’intérieur.
 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.