Grande croisière : voyage vers l'intérieur

Voiliers
Mardi 5 octobre 2021 à 18h13

Le tout récent Grand Pavois de La Rochelle proposait plusieurs nouveautés et de nombreuses références pour envisager une grande croisière à la voile en monocoque. De 12 à 18 mètres, nous avons fait un tour d’horizon des différentes solutions d’aménagements intérieurs proposés. Cabines, cuisine, carré, rangements, les variations sur le thème du grand voyage sont nombreuses. Toutes promettent de vous emmener loin dans le plus grand confort, alors nous vous avons décrypté les tendances.

Garcia Exploration 45 ©Garcia Yachts
Le tout récent Grand Pavois de La Rochelle proposait plusieurs nouveautés et de nombreuses références pour envisager une grande croisière à la voile en monocoque. De 12 à 18 mètres, nous avons fait un tour d’horizon des différentes solutions d’aménagements intérieurs proposés. Cabines, cuisine, carré, rangements, les variations sur le thème du grand voyage sont nombreuses. Toutes promettent de vous emmener loin dans le plus grand confort, alors nous vous avons décrypté les tendances.

Avec des largeurs impressionnantes, des tableaux arrière presque au bau maximum du bateau, des redans lançant des bordés presque verticaux, les carènes modernes ont gagné en puissance autant qu’en surface mouillée, mais surtout en volume intérieur. Comment aménager tout cet espace disponible pour un programme de grande croisière ? Architectes navals et designers d’intérieurs ont plusieurs réponses à leur table à dessin.

Nautisme Article
Ovni 370© MULTI.media - François TREGOUET
Ici point de profusion de cabines ni de salles d’eau. On navigue le plus souvent en couple, avec potentiellement 2 invités, rarement plus. On rêve bien sûr de recevoir amis, famille au sens large, voire enfants et petits-enfants. Mais en réalité, rarement les agendas des actifs croisent ceux d’hédonistes autour du monde en année sabbatique ou à la retraite. Alors deux belles cabines et une salle d’eau, deux quand on ne veut rien céder à son intimité, sont plus que souvent la norme. Cela n’empêche pas des solutions pratiques, le temps d’un weekend ou d’une semaine : un carré convertible ici, une bannette d’appoint dans le local technique là.

Priorité aux propriétaires

Nautisme Article
Cabine AV Boreal 47-2© Boreal
Deux solutions que ne manque pas de proposer le petit dernier de la gamme Alubat. En tout juste moins de 12m, 11.95 pour être précis, l’Ovni 370 signé Mortain Mavrikios, propose 2 belles cabines doubles, une grande douche séparée du cabinet de toilette, une très longue cuisine en vis-à-vis du carré surélevé, avec vue panoramique s’il vous plaît. En le visitant, on peut se demander ce qu’il reste aux grands ! Il suffisait de traverser le ponton pour en avoir une idée.

Nautisme Article
Allures 51.9© MULTI.media - François TREGOUET

Le JPK 39 FC, pour Fast Cruiser, en offre plutôt moins à l’intérieur. Normal, sa priorité à lui c’est la performance. Avec seulement 5.5 t sur la balance et 82m² de voilure au près, son ratio mètre carré de voilure par tonne à déplacer est deux fois supérieur à celui de l’Ovni. Non, pour voir vraiment plus grand, il y a les deux frères ennemis, Boréal et Garcia. Toujours sur le même ponton le premier nommé présentait le Boréal 47.2 qui arbore le fameux dog-house emblématique de la marque. L’intérieur commence donc ici à l’extérieur, avec ce poste de veille à la vision panoramique si séduisante. Si cabine arrière, carré et cuisine ne paraissent pas immenses comparés à l’Ovni, la cabine avant se fait plus statutaire avec son island-bed. Un vrai poêle trouve place en avant de la cuisine pour les navigations les plus septentrionales, et une véritable soute à voile augmente considérablement la capacité d’emport. Pas très loin, le Garcia Exploration 45 développe derrière une impressionnante porte étanche, une autre géométrie de l’espace : la table à carte / poste de veille s’avance au pied du mât, quand cabine avant et cabine arrière disposent chacun de leur propre salle d’eau. Point commun des trois dériveurs intégraux : des cuisines en long, et donc un carré déporté intégrant le puit de dérive. Ainsi qu’un local technique qui permet d’accueillir tout le matériel nécessaire à un long voyage : sécurité, rechange, loisirs…

50 pieds et plus : le grand luxe…

Nautisme Article
Hallberg Rassy 50© MULTI.media - François TREGOUET

Mais pour vraiment lier l’ivresse du grand voyage à un confort d’hôtellerie de luxe, c’est à partir de 50 pieds qu’il vous faut chercher. Ils étaient trois sur ce Grand pavois à rivaliser de charme et d’espace. Local de l’étape et référence de la catégorie, l’Amel 50 est bien sûr un incontournable. Deux nouveautés viennent cette année conforter l’idée qu’autour de 15 mètres se trouve possiblement l’idéal des bateaux de grand voyage : l’Allures 51.9 et l’Hallberg Rassy 50. Sur ces trois unités l’irréprochable tutoie le bon sens marin. À leur bord, les plans d’aménagements semblent converger. L’unanimité se fait autour d’une grande cabine propriétaire arrière, occupant toute la largeur, avec sa salle d’eau ‘en-suite’ comme on dit outre-manche. La cuisine en coursive reculée, libèrent de l’espace au centre pour de véritables bureaux / tables à cartes. Quant au carré situé au maître-bau il se dédouble entre espaces salon et repas. La troisième cabine peut faire office de dressing ou de rangement, surtout quand elle est aménagée en deux couchettes simples superposées. Malgré leurs ressemblances, ces trois-là savent faire preuve de personnalité là où il faut : entre charme du classique de qualité chez le Suédois, confort contemporain chez Allures et luxe pullman chez Amel. Pour en voir plus, il faudra attendre le salon de Paris (04-12 décembre 2021) et plus encore celui de Düsseldorf (22-30 janvier 2022). En attendant, une seule certitude, ces voiliers-là savent voyager, et les longues traversées à leur bord pourraient vous paraître bien courtes.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…