Plongez à Saint-Malo

Blog Albert Brel
Dimanche 7 août 2016 à 6h48

L’association SMPE (Saint-Malo Plongée Emeraude) fête ses vingt ans. Une occasion de faire le point sur une activité qui est de plus en plus d’actualité. La plongée fascine, mais bon nombre de personnes hésite à faire le grand saut. Alors pourquoi ne pas venir la découvrir auprès de passionnés ? A Saint-Malo, la SMPE, située dans un cadre idyllique, est ouverte toute l’année.

L’association SMPE (Saint-Malo Plongée Emeraude) fête ses vingt ans. Une occasion de faire le point sur une activité qui est de plus en plus d’actualité. La plongée fascine, mais bon nombre de personnes hésite à faire le grand saut. Alors pourquoi ne pas venir la découvrir auprès de passionnés ? A Saint-Malo, la SMPE, située dans un cadre idyllique, est ouverte toute l’année.

L’histoire de cette association

Dans les années 90, les responsables ont vite compris que la complexité en terme de logistique ainsi que les normes d’encadrement et de responsabilité devenaient trop lourdes pour les bénévoles. En 1996, il a été décidé de créer une association structurée et professionnalisée ouverte tous les jours de l’année, pouvant accueillir les groupes et assurer les formations et le développement de la plongée pour tous. La SMPE voyait le jour. Mais ce n’est qu’en 2001 que le centre Bleu Emeraude, financé à 50% par la ville de Saint-Malo, a vu le jour. La mairie en a confié la gestion par convention, à l’association avec pour mission de faire du développement éducatif et sportif. A ce titre, elle a porté ses effectifs jusqu’à cinq salariés à l’année. Il est le premier et unique centre de plongée né d’une volonté locale, départementale et régionale.

Quelques chiffres

En 2015, le centre compte 245 licenciés à la FFESSM et 1125 plongeurs sont adhérents à l’association. Beaucoup de journées permettent à des pratiquants novices qui ne sont ni licenciés ni adhérents à l’association de venir découvrir la plongée à l’occasion d’un baptême, d’un Pack Découverte ou d’une randonnée subaquatique en groupe ou individuelle. En 2015, cela a été le cas pour plus de 1000 personnes qui ont réalisées plus de 9000 plongées. Depuis 2001, c’est plus de 126.000 plongées qui ont été réalisées dont les 2/3 en mer.

Les différentes activités

La SMPE est un acteur majeur de la formation de cadre. A ce titre, elle intervient en tant que formateur pour le campus d’excellence Sportive de Bretagne à Dinard. Enregistrée en tant que centre de formation, elle assure également les formations initiales de plongeurs se destinant à devenir scaphandriers professionnels. Elle sert de soutien logistique aux formations du Lycée Professionnel Maritime et de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime et, ce, grâce à sa vedette Cassiopée de 11 m qui peut accueillir 28 plongeurs.

Les scolaires ne sont pas oubliés


Chaque année, elle est partenaire de projets éducatifs dans le cadre scolaire et périscolaire (environ 1000 plongées annuelles). Des plongées spécifiques sont également proposées comme cela a été le cas pour les élèves de quatrième du collège Duguay Trouin qui ont révisés leur programme SVT (science de la vie et de la terre) avec une révision de physique en plongée sous-marine (compression des gaz), de biologie marine et d’histoire archéologique.

Un emplacement idéalement situé


Ce centre, situé face au port des Sablon et adossé à la piscine du Naye, bénéficie d’un emplacement idéal. Pour l’embarquement du matériel, le camion peut venir directement au centre et peut le déposer au bateau qui accoste au quai à quelques dizaines de mètres. Quant aux plongeurs, ils ont un accès direct à la mer qu’ils peuvent rejoindre en quelques minutes à pied. Coté installation, il n’est pas en reste avec un bassin, une fosse de plongée de 7 mètres, un compresseur nitrox et du matériel qui permet aux stagiaires de n’avoir aucun investissement dans un premier temps.

L’avenir


Dans une conférence en juillet 2016, la municipalité de Saint-Malo (Saint-Malo agglomération) a annoncé la création d’un centre aqualudique sur la commune de Saint-Jouan-des-Guérets située à quelques kilomètres de Saint-Malo (axe Saint-Malo/Rennes). Ce centre sonne la mort de la piscine olympique du Naye, créée en 1974. Sur le plan budgétaire, il semble impossible de rénover la piscine du Naye et en même temps de construire un centre aqualudique dont l’ouverture est prévue en 2018/2019. Qu’en est-il pour le centre de plongée ? À ce jour, aucun déménagement n’est envisagé, d’autant plus que son état actuel, son équipement avec la fosse de plongée, ne nécessite pas de travaux. En 2022, c’est la fin de la concession du terre-plein du Naye à la ville. A cette date, la région pourra en récupérer la gestion. Donc actuellement, pas d’inquiétude mais il faut rester vigilant pour l’avenir.

Renseignement SMPE Terre-plein du Naye 35400 Saint Malo tél.02 99 19 90 36, info@saintmaloplongee.com

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.