Golden Globe Race : Le participant à la GGR Guy deBoer s'échoue de nuit

Course au large
Lundi 19 septembre 2022 à 6h30

Guy deBoer s’échoue de nuit sur un récif aux Canaries, alors que la flotte passe la première porte. C’est la concurrente Sud-Africaine Kirsten Neuschäfer qui a relayé l’appel Mayday à la VHF de Guy deBoer au PC Course GGR ce vendredi matin à 03 :10 TU. Son Tashiba 36 s’est échoué sur la côte nord de Fuerteventura, à seulement 10 miles de la porte de Marina Rubicon à Lanzarote. Il a activé son EPIRB et à 03:24 TU a contacté le PC GGR avec son téléphone satellite.

Spirit - Guy deBoer ©Alex Craig - GGR 2022
Guy deBoer s’échoue de nuit sur un récif aux Canaries, alors que la flotte passe la première porte. C’est la concurrente Sud-Africaine Kirsten Neuschäfer qui a relayé l’appel Mayday à la VHF de Guy deBoer au PC Course GGR ce vendredi matin à 03 :10 TU. Son Tashiba 36 s’est échoué sur la côte nord de Fuerteventura, à seulement 10 miles de la porte de Marina Rubicon à Lanzarote. Il a activé son EPIRB et à 03:24 TU a contacté le PC GGR avec son téléphone satellite.

« Spirit » était posé sur les rochers, à distance de la plage, incliné à 45°, durement touché par les le ressac et poussé lentement par les vagues sur les rochers. Guy, qui était en contact permanent avec le PC GGR et le Centre Régional Opérationnel de Sauvetage, avait préparé son radeau de survie, mais a décidé de rester en sécurité à l’intérieur de son solide voilier. Il a attendu le lever du jour, ne voyant pas la côte et estimant que les conditions pour une utilisation sûre du radeau, sur un récif battu par les vagues, n’étaient pas réunies.

A 04:10 TU le MRCC Las Palmas a informé le PC GGR que les premiers secours étaient sur la plage, à 50 mètres du bateau qui était posé sur les rochers, mais les conditions n’étaient pas encore réunies et Guy a décidé de ne pas évacuer son voilier. Finalement, à 04:36 TU, Guy a abandonné son bateau à pied avec l’aide de la police et des pompiers tandis qu’un remorqueur était déjà en route vers sa position. Guy a été emmené vers un hôtel, et n’est pas blessé.

Nautisme Article
Bateau Spirit échoué© YB Races

Après une évaluation tôt le matin par les autorités, il a été décidé qu’une tentative de remorquage de Spirit à marée haute était trop risquée. Les autorités locales ont décidé de pomper la totalité du carburant du bateau pour éviter une pollution aux hydrocarbures potentielle et travaillent avec l’équipe de Guy et son assurance sur une remise à flot et un remorquage avec le plus faible impact environnemental possible. La zone est populaire auprès des surfeurs locaux et touristes.

Lundi matin, à 9h30, j’ai rendez-vous avec une grande société de sauvetage afin d’envisager le meilleur plan d’action qui, à ce stade, consiste à tracter le voilier sur les rochers durs, mais heureusement pas sur des récifs fragiles, ajoute Guy deBoer

Sa coque est incroyablement solide et épaisse, elle devrait donc être capable de supporter le choc ! Il a pris un sacré coup jusqu’à présent et la coque est en bon état. J’espère le voir naviguer à nouveau, mais nous ne pouvons pas laisser le bateau sur place.

La Golden Globe Race tient à remercier tous les secouristes qui ont répondu avec tant de professionnalisme et de rapidité à une situation très exigeante et difficile qui a eu une issue positive.

L’ambiance était très différente durant la nuit et le jour précédent lorsque Guy, fraîchement rasé, a franchi la porte de Lanzarote en 5° position derrière Abhilash Tomy, et devant Kirsten Neuschäfer. Kirsten ne cachait pas sa déception de n’être que 6° et devant les revers de fortune d’Aleix Selles et Damien Guillou, mais confirmait que son Cape George 36 était sorti indemne du Golfe de Gascogne, alors qu’elle était épuisée par les longues heures sous spi à la barre de Minnehaha, même si, comme elle le dit

Le bateau n’a pas besoin de moi et pourrait naviguer tout seul…”.

Quelques heures avant eux, Pat Lawless avait battu Abhilash Tomy dans leur bataille longue d’une semaine pour la 3° place. L’option de Pat à l’Est de la flotte lui a coûté cher en début de semaine mais lui a permis une magnifique remontée vendredi et samedi. L’enthousiasme de Pat est contagieux et il était radieux quand on lui a annoncé sa position dans la flotte !

Son genou droit lui, va moins bien, une condition préexistante à la GGR qui est revenue de manière inattendue au cours de la première semaine de navigation. Pat est en contact régulier avec le médecin de la course, MSOS Direct, et prend les antibiotiques prescrits. Il lui a été conseillé de s’arrêter à Lanzarote pour emmener des antibiotiques plus puissants à bord, mais il aurait perdu le contact avec les premiers, et aurait été relégué en Classe Chichester pour assistance extérieure.

C’est une vieille blessure qui revient à force de ramper sur le pont a dit Pat Lawless

Il n’y a pas moyen que je sois relégué en Classe Chichester, pas une minute, donc je continue, tout ira bien !

Pat pourra reconsidérer sa décision en fonction de l’évolution de son genou, et pourrait faire un arrêt au Cap Vert après une semaine supplémentaire de navigation.

Abhilash Tomy en 4° place, a révélé lors du passage de la porte qu’il avait souffert pendant 10 jours après son départ des Sables d’Olonne d’un sévère syndrome post-traumatique sans pouvoir se nourrir.  Revivre son sauvetage et la grave blessure au dos subie lors de l’édition 2018 de la GGR ont complètement chamboulé sa concentration. Lui-même surpris par cette réaction, il est maintenant de retour dans l’édition 2022 avec une réelle détermination.

Quelques miles devant, c’est Simon Curwen qui est solidement en tête sur son Biscay 36 après s’être détaché de Tapio Lehtinen qui avait choisi une route moins directe sous grand spi dans l’espoir de vents plus forts, qu’il n’a jamais trouvé. Tous deux étaient très satisfaits du résultat même s’ils étaient déçus pour Damien Guillou, eux qui attendaient avec impatience une confrontation directe avec le favori français, maintenant 550 miles derrière eux !

Alors que tous dans le groupe compacte du milieu de flotte composé de Guy Waites, Michael Guggenberger, Ertan Beskardes et Jeremy Bagshaw ont franchi la porte ce week-end, les milles restants seront plus difficiles pour Elliott Smith, Ian Herbert-Jones, et leurs poursuivant, une grosse zone sans vent arrivant de Madère tombe maintenant sur les Canaries et devrait y rester jusqu’à mardi, ralentissant leur progression vers Lanzarote.

750 milles au sud de Lanzarote, à l’Est de l’archipel du Cap Vert le long des côtes africaines, une tempête tropicale se formera vraisemblablement le jeudi 22 pour se renforcer le vendredi 23 avec des vents prévus autour de 50 nœuds. Celle-ci est sur la route des leaders de la flotte, le PC Course suit la situation de près.

Encore une semaine palpitante en perspective !

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…