«Notre stratégie est de prolonger la période touristique jusqu'en octobre en Grèce»

Carnet de voyage
Dimanche 29 mars 2020 à 16h31

Si la Grèce est moins touchée que ses pays voisins par le virus, elle n'est pas épargnée pour autant et des mesures ont été prises pour stopper la propagation du Covid-19. Nous avons discuté confinement, promotion et évasion avec Dimitra Voziki, directrice de l'office de tourisme de Grèce en France.

Lefkada ©G Filippini
Si la Grèce est moins touchée que ses pays voisins par le virus, elle n'est pas épargnée pour autant et des mesures ont été prises pour stopper la propagation du Covid-19. Nous avons discuté confinement, promotion et évasion avec Dimitra Voziki, directrice de l'office de tourisme de Grèce en France.

"Depuis dimanche soir dernier (22 mars), la Grèce a un niveau de confinement identique à la France avec l’obligation d’avoir une attestation sur soi pour se déplacer. Les liaisons aériennes sont quasi inexistantes, les quelques restantes sont pour le rapatriement. Certaines liaisons ont été totalement fermées comme avec l’Angleterre et la Turquie. La compagnie aérienne grecque Aegean Airlines a annoncé l’arrêt des connexions internationales depuis jeudi 26 mars jusqu’au 30 avril. Air France n’a pas fait d’annonce générale mais dévoile chaque semaine son planning de vol hebdomadaire. Quant aux ports, ils sont fermés, la plaisance et les activités nautiques sont interdites, sauf pour le transport de marchandises de première nécessité vers les îles." nous explique Dimitra Voziki sur la situation actuelle en Grèce et les mesures en place. Elle ajoute : "Tous les hôtels sont fermés aussi, d’abord les resorts depuis 10 jours et, depuis le début de la semaine, les hôtels de ville qui fonctionnent toute l’année. Avec l’obligation de garder 3 hôtels ouverts sur la région Athènes-Thessalonique et un hôtel ouvert par région. Et cela jusqu’au 30 avril."

Nautisme Article
Dimitra Voziki, directrice de l'office de tourisme de Grèce en France.

Comment faites-vous pour continuer à promouvoir la Grèce ? "Heureusement, nous avons la technologie pour nous permettre de continuer à promouvoir la destination. Beaucoup de musées ont lancé des initiatives pour des visites virtuelles. Puis avec Google aussi, il est possible de faire des visites virtuelles avec des images haute résolution de lieux emblématiques du pays. Nous mettons également en avant notre gastronomie ! En confinement, on a le temps de cuisiner et d’essayer de nouvelles recettes alors sur notre site, on retrouve beaucoup de recettes grecques. Et enfin, le voyage à travers de films filmés en Grèce comme Mamma Mia! Nous avons une rubrique spéciale sur notre site par rapport à cela." Retrouvez également des activités pour vous occupez durant ce confinement sur cette page !

Nautisme Article
Le port de Naxos, aujourd'hui totalement fermé, sauf pour le transport de marchandises de première nécessité entre les îles.© P Dimitrakopoulos

Quel avenir pour le tourisme en Grèce, et en général ? "Pour l’avenir, restons optimistes ! Pour le tourisme, l’accord du gouvernement de reporter les réservations avec des avoirs de 18 mois va beaucoup aider les différents acteurs du tourisme dans le pays.

Ce que je me demande c’est, est-ce qu’après le confinement, les gens vont vouloir voyager ? La Grèce a moins de cas de personnes infectées par rapport à ses voisins (700 infectés). La Grèce ne va pas être rattaché à ce virus dans la tête des gens. Mais ce sera plutôt un sentiment général. J’imagine qu’à partir du mois de mai, on va commencer à avoir des évolutions. Le mois de juin va être compliqué pour nous préparer à recevoir de nouveau les touristes, avec les compagnies aériennes, les tours opérateurs… on s'organise déjà pour être prêt le plus tôt possible."

Pourquoi choisir la Grèce pour s'évader après cette crise ? "Notre stratégie est de prolonger la saison touristique jusqu'en octobre, de montrer que la Grèce a d’autres choses à offrir que les plages de juillet-août. Nous avons un tourisme saisonnier. Mais depuis deux ans, nous constatons que les gens commencent à venir au mois de septembre et octobre car il fait encore beau, mais il y a beaucoup moins de touristes ! C’est la période idéale pour les activités nautiques ! Par exemple dans les Cyclades, alors qu’au mois d’août il y a énormément de vent, en octobre il fait très doux, c’est très agréable. Dans les îles Ioniennes il y a aussi très peu de vent."

Nautisme Article
Lefkada - Porto Katsiki. Septembre-octobre est la période idéale pour venir en Grèce et pratiquer les sports nautiques loin des plages bondées de juillet-août.© G Filippini

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.