Guide nautique en Italie : escale à Bari, capitale des Pouilles

Carnet de voyage
Vendredi 25 février 2022 à 16h08

Chef-lieu de la région des Pouilles au sud-est de l'Italie, Bari est un important port de la mer Adriatique, de nombreux bateaux de croisière y font escale. Il offre tout le confort et la modernité pour les bateaux de plaisance au Porto Vecchio. Proche du centre-ville, c'est un excellent point de départ pour découvrir les merveilles architecturales de Bari.

©sous licence cc / Amre
Chef-lieu de la région des Pouilles au sud-est de l'Italie, Bari est un important port de la mer Adriatique, de nombreux bateaux de croisière y font escale. Il offre tout le confort et la modernité pour les bateaux de plaisance au Porto Vecchio. Proche du centre-ville, c'est un excellent point de départ pour découvrir les merveilles architecturales de Bari.

Nous continuons de découvrir l'Italie : après une escale à Ancône et une escale à Capri, cap sur Bari dans la région des Pouilles

Coordonnées entrée du port : latitude : 41°08,573'N / longitude : 16°51,234'E

Equipements et services :

tirant d’eau : 12,20 m

longueur max : 227 m

VHF : canal 16

Adresse : Corso Antonio de Tullio, 1, 70122 Bari BA Italie

Tél : +39 080 528 1511

Site web : https://www.guardiacostiera.gov.it/bari

Nautisme Article
© Bloc Marine

Navigation

Bari, capitale de la région de Puglia (les Pouilles) et le chef-lieu de la province qui porte son nom. Ville historique, elle possède un quartier ancien et de nombreux monuments. Grand centre commercial, avec une importante activité de services, plusieurs hôpitaux civils, un hôpital militaire, l’agent consulaire de France, une station radio ouverte à la correspondance publique.

Nombreuses liaisons routières, en particulier avec Naples et Ancone par autoroute. Gare de chemin de fer. Plusieurs liaisons régulières avec des ports de la Mer Adriatique, dont : Dubrovnik (Croatie) ; Bar (Monténégro) ; Durrës (Albanie) ; Kérkyra et Pátrai (Grèce).

Aéroport de Bari-Palese Macchie à environ 8 km au Nord de la ville. Plusieurs liaisons quotidiennes avec Rome, Naples et Milan.

Bari possède un important ensemble portuaire, Porto di Bari, qui se compose de deux parties complètement séparées. Bacino Grande, port principal contient le port de commerce et un port de pêche ; et à 1 M à l’extérieur du port, la partie annexe, Porto Vecchio, port de plaisance et de petite pêche.

Bari accueil les navires longs de 227 m au plus et d’un tirant d’eau maximal de 12,2 m.

Le port de Bari est placé sous l’autorité de Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Meridionale (ADSPMAM), Uffici di Bari.

Nautisme Article
© sous licence cc / Juan Mercader

Accès

Les vents dominants sont ceux qui soufflent du secteur de NW à SE en passant par le Nord. Par vent fort des quadrants NW ou NE, les navires amarrés à quai peuvent être soumis à une importante houle, qui pénètre alors dans le port et y provoque du ressac.

Courants

Au voisinage de Bari, le courant général porte normalement au SE, parallèlement à la côte ; ce courant peut s’inverser si le sirocco souffle avec force. Par vents frais des quadrants NW ou NE, il arrive que la vitesse du cou-rant atteigne de 2 à 3 noeuds dans une bande d’une largeur de 40 M à partir de la côte.

Zones

Une zone réglementée se trouve au NE de Bari, à une distance entre 10 et 20 M environ.

Zones de restriction dans le dispositif de séparation du trafic et à l’entrée de Porto Vecchio.

Une zone interdite à la plongée à 1,7 M à l’ENE de l’extrémité de la jetée principale du port de Bari, autour d’une épave.

Une zone d’exercices de tirs E 339 se situe aux abords NW de Bari.

Une zone de danger de minimum 200 m autour du point 41°16,8' N - 16°58,3 'E, où se trouve un engin de guerre non explosé. Des instruments de mesure ODAS sont par ailleurs immergés dans les alentours NE du port.

Amers

De loin, on voit bien le phare de Punta San Cataldo, Fl(3)W.20s66m24M (41°08,3' N - 16°50,7' E). À 0,3 M à l’WSW du phare, un pylône surmonté d’un feu rouge aéronautique occasionnel. À 124° et 2,2 M du phare, une tour haute de 58 m, de télévision, à bandes rouges et blanches et munie de feux d’obstacle aérien, est un amer remarquable dans la partie SE de Bari.

L’un des principaux amers de la ville de Bari est le haut clocher de sa cathédrale (41°07,7' N - 16°52,3' E), qui est carré, surmonté d’une flèche, et de couleur sombre.

À 200 m au NNE du clocher, Basilica di San Nicola, église très ancienne qui surplombe la muraille Est des forti-fications de la vieille ville.

À 200 m à l’Ouest, Castello Svevo, château médiéval à plusieurs tours rondes, qui est surmonté d’un sémaphore désaffecté.

Nautisme Article
© sous licence cc / Jason Chung

Bacino Grande

La passe d’entrée de Bacino Grande se trouve à environ 0,4 M au SE du musoir de la grande jetée brise-lames principale, Nuovo Molo Foraneo ; sur ce musoir, s’élève une balise lumineuse Fl.R.3s12m7M (41°08,8' N - 16°50,9' E).

La passe est comprise entre, d’une part, l’extrémité Ouest de III Braccio (troisième branche) de Nuovo Molo Foraneo, et d’autre part, l’extrémité de Molo San Cataldo. Elle est large de 260 m et ouverte vers le NW. La pro-fondeur est au moins de 12 m dans sa partie centrale. Chacune de ses extrémités est marquée par un feu.

Le feu musoir de Molo San Cataldo est porté par un pylône vert, Fl.G.3s11m7M. Quand on entre au port la nuit, ce feu est souvent difficile à distinguer parmi les lumières de la ville.

Par fort vent de Nord, il est recommandé de se présenter dans la passe en étant déjà cap au SE ; d’autre part, il est conseillé de ne pas passer à proximité du musoir de Molo San Cataldo, vers lequel le courant risque alors de por-ter.

On compte trois zones de mouillage d’attente.

ZONE A. - Zone formant un secteur circulaire de 0,9 M de rayon au NE de Nuovo Molo Foraneo.

ZONE B. - Zone circulaire de 0,5 M de rayon à l’Est de Nuovo Molo Foraneo.

ZONE C. - Zone trapézoïdale à l’WNW de Nuovo Molo Foraneo.

La ZONE C est la seule autorisée comme zone de transbordement en vue de l’allègement des navires-citernes.

La Capitainerie du port peut autoriser les petits navires à mouiller dans Bacino Grande, à une distance minimale de 450 m de Molo San Cataldo. Le fond est constitué d’une assez mince couche de vase recouvrant un socle rocheux. En certains endroits, cela peut occasionner des difficultés pour faire déraper l’ancre à l’appareillage.

Il est interdit de mouiller dans la passe d’entrée de Bacino Grande.

Bacino Grande comprend cinq darses : Darsena della Capitaneria di Porto au SW, équipée de nombreux pon-tons pour les bateaux de plaisance, Darsena di Ponente au centre, dotée de 3 coffres d’amarrage ; Darsena di Levante à l’Est ; Darsena Interna et Darsena Vecchia (Vieille Darse) au SE.

Bacino Grande contient une zone franche, établie dans Darsena di Levante (Darse de l’Est).

Les darses sont presque entièrement bordées de quais. On trouve aussi des quais le long de Nuovo Molo Foraneo (en bordure de III Braccio et de IV Braccio) et en bordure de Molo San Cataldo.

Un chenal étroit et non balisé, avoisiné par de faibles profondeurs, permet d’accéder par 11 à 13 m d’eau, à un nouveau quai situé à la bordure Ouest de Molo Pizzoli par des profondeurs de 6,8 à 8,8 m.

Zone de travaux

Des travaux qui devraient s’achever en octobre 2021 sont en cours de part et d’autre de Molo Pizzoli. La zone qui occupe une grande partie Ouest de Darsena Vecchia, où elle est balisée, est interdite d’accès. Par ailleurs, des opérations de dragage sont prévues durer dans le port jusqu’en février 2022. Il est conseillé de contacter les autorités portuaires pour de plus amples informations.

Porto Vecchio

Nautisme Article
© Bloc Marine

Le port accueille des bateaux de plaisance et de pêche. Il est bien protégé, sauf contre les vents de SE. Quand ceux-ci sont forts, il peut être nécessaire d’aller chercher refuge dans Bacino Grande. D’autre part, des vents intenses de Nord ou d’Est peuvent rendre périlleuse l’entrée au port.

Le port est protégé vers le Nord par Molo San Antonio. La passe d’entrée du port est large de 90 m ; elle est ou-verte vers l’Est entre, d’une part, le musoir de Molo San Antonio, et d’autre part, l’extrémité Nord d’un petit brise-lames détaché, orienté NNE-SSW. On trouve de 3 à 3,9 m de profondeur dans la passe.

À l’extrémité de Molo San Antonio, se dresse un phare Fl.G.5s17m9M (41°07,6' N - 16°52,8' E), tour blanche à haut de couleur verte ; ce phare est un amer remarquable pour l’accès au port.

À 0,2 M au Nord du phare, Secca del Monte est un écueil couvert de 0,4 m d’eau. Il n’est pas balisé mais, la nuit, il est dans le secteur obscur du feu du phare de Molo San Antonio. Des brise-lames en blocs de roche sont disposés parallèlement à la côte, au SE et au Nord du port.

Une zone de restriction, dans laquelle il est interdit de mouiller et de pêcher, est établie près de l’entrée de Porto Vecchio. Cette zone est un secteur circulaire, de 300 m de rayon et ayant pour centre le phare précité.

Les profondeurs dans le port sont de 1 à 3,6 m, et le bassin a tendance à s’ensabler. Les bateaux de plaisance peuvent amarrer leur arrière aux parties médiane et orientale du quai qui borde le côté interne de Molo San Antonio. Les petits bateaux peuvent s’amarrer au côté Ouest de Molo San Nicola, ou aux quais de la rive Ouest du port. Des pontons sont disposés pour les bateaux de plaisance de part et d’autre de l’extrémité de Molo San Nicola et dans la partie Ouest du port. Prises d’eau douce sur les quais et station-service pour délivrance de combustibles liquides.

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions sur METEO CONSULT Marine et La Chaîne Météo Voyage.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…