L'île d'Elbe et les Pontines pour une escapade italienne

Par Figaronautisme.com
Jeudi 16 mai 2019 à 1h30

Bordée par la mer Tyrrhénienne à l’Ouest, la mer Adriatique à l’Est, la mer Ionienne au Sud et la mer Ligure au Nord-Ouest, l’Italie compte de nombreuses îles. La rédaction en a sélectionné deux, l’île d’Elbe et les îles Pontines, idéales pour une escale.

Plus grande île de l'archipel toscan, l'île d'Elbe est composée de huit petites communes, dotées chacune de leur propre personnalité.
Bordée par la mer Tyrrhénienne à l’Ouest, la mer Adriatique à l’Est, la mer Ionienne au Sud et la mer Ligure au Nord-Ouest, l’Italie compte de nombreuses îles. La rédaction en a sélectionné deux, l’île d’Elbe et les îles Pontines, idéales pour une escale.

L’île d’Elbe, sur les traces de Napoléon

Nautisme Article
Elbe est très appréciée des touristes italiens et étrangers pour ses plages de galets et de sable.

Plus grande île de l’archipel toscan, l’île d’Elbe est composée de huit petites communes, dotées chacune de leur propre personnalité. Très appréciée des touristes italiens et étrangers pour ses plages de galets et de sable, mais également pour ses infrastructures sportives et touristiques, l’île d’Elbe fascine aussi ses visiteurs par sa culture, ses traditions et son histoire, que l’on découvre notamment en se perdant dans les ruelles du centre historique de Portoferraio, ou en visitant les musées napoléoniens dans la Villa dei Mulini et la Villa San Martino, qui rappellent que Napoléon a passé sur l’île de longues années d’exil. Un temps dominée par les Romains, la ville a conservé son charme hérité de l’époque à laquelle la famille des Médicis y fit construire une forteresse. Le Château du Volterraio, construit par les Pisans entre les communes de Rio Elba et de Magazzini, et la ville de Porto Azzuro témoignent eux aussi du riche passé de l’île d’Elbe. Cette dernière, protégée par le Golfe de Mola, possède quant à elle de nombreux vestiges de la colonisation espagnole datant du XVIIe siècle, comme la Forteresse de San Giacomo, entourée de remparts, ou encore l’église baroque éponyme, qui rappelle par sa forme et ses structures les églises de Barcelone.

Nautisme Article
Un temps dominée par les Romains, la ville a conservé son charme hérité de l'époque à laquelle la famille des Médicis y fit construire une forteresse.

Les îles Pontines, pour une escale authentique

Nautisme Article
Si vous ne deviez en visiter qu'une île de l'archipel, la rédaction vous recommande Ponza, la plus grande.© Pixabay

Composé de six îles, Ponza, Ventotene, Zannone, Palmorala, Gavi et Santo Stefano, l’archipel des îles Pontines, connu en Italie sous le nom d’Isole Ponziane, se situe en mer Tyrrhénienne, à une trentaine de kilomètres au large de la côte du Latium. Uniquement accessibles en bateau depuis Anzio, Formia, Naples, San Felice Circeo, Fiumicino ou Terracina, ces petites îles de pêcheurs séduisent pour leur beauté, leur accueil chaleureux, leur gastronomie authentique aux influences romaines et leurs petits ports, où il fait bon s’amarrer le temps d’une escale.

Nautisme Article
Ponza est entourée de plages rocheuses et sableuses, dont la plage de sable de Chiaia di Luna, celle de Lucia Rosa, idéale pour admirer le coucher de soleil.

Si vous ne deviez en visiter qu’une, la rédaction vous recommande Ponza, la plus grande île de l’archipel, qui concentre en une superficie de 8 km2 des dizaines de plages rocheuses et sableuses, dont la plage de sable de Chiaia di Luna, celle de Lucia Rosa, idéale pour admirer le coucher de soleil, ou encore la baie de Cala Fèola et ses piscines naturelles. Ponza, c’est également un mélange de petites criques romantiques idéales pour jeter l’ancre, de paysages composés de collines et de roches et un village, dont les ruelles regorgent de boutiques d’artisanat, de maisons aux façades pastel et de boîtes de nuit, où se pressent les touristes une fois la nuit tombée.

Nautisme Article
Ponza, c'est également un mélange de petites criques romantiques idéales pour jeter l'ancre, de paysages composés de collines et de roches et un village.

Ceux qui disposent d’un peu plus de temps pourront en profiter pour pousser l’exploration de l’archipel jusqu’à Ventotene et Santo Stefano, qui forment à elles deux une réserve naturelle et une aire naturelle marine protégée. Une belle occasion pour les amateurs de plongée de découvrir des épaves de navires datant de l’époque romaine, ou encore des restes de pyroscaphes coulés lors de la Seconde Guerre Mondiale, comme le Santa Lucia. Palmorala, considérée comme l’une des plus belles îles du monde avec ses maisons creusées dans la roche et sa côte spectaculaire, mérite elle aussi le détour.  

Nautisme Article
Vous pouvez pousser l'exploration de l'archipel jusqu'à Ventotene et Santo Stefano, qui forment à elles deux une réserve naturelle et une aire naturelle marine protégée.