Cannes Yachting Festival : les grands voiliers à l'affiche

Voiliers
Jeudi 2 septembre 2021 à 12h31

Les passionnés de voile et de belle plaisance vont apprécier le retour du Cannes Yachting Festival. Dans moins d’une semaine ils pourront découvrir une quinzaine de nouveautés pleines de caractère. Confirmant la tendance observée ces dernières années, la longueur moyenne des unités ne fait que croître sur le salon Azuréen. Pas grand-chose à découvrir en-dessous de 40 pieds, mais au-delà, et jusqu’à 90 pieds, ce salon n’a jamais aussi bien porté son nom, c’est le « Festival ».

Bavaria C38
Les passionnés de voile et de belle plaisance vont apprécier le retour du Cannes Yachting Festival. Dans moins d’une semaine ils pourront découvrir une quinzaine de nouveautés pleines de caractère. Confirmant la tendance observée ces dernières années, la longueur moyenne des unités ne fait que croître sur le salon Azuréen. Pas grand-chose à découvrir en-dessous de 40 pieds, mais au-delà, et jusqu’à 90 pieds, ce salon n’a jamais aussi bien porté son nom, c’est le « Festival ».

En matière de voilier à la fois abordable, performant et séduisant, le duo chantiers Jeanneau et Philippe Briand architecte naval ont un palmarès éloquent. Il n’est donc pas étonnant de les voir de nouveau associés pour deux nouveautés qui vont défrayer la chronique sur la croisette. Le Jeanneau Yachts 60 se veut le haut de gamme du constructeur vendéen. Aussi, à la promesse d’une carène performante et d’une ligne des plus élégante, le mondialement réputé studio de design Andrew Winch, associe un intérieur de yacht qu’il ne faudra pas manquer de découvrir. Non loin de là, sur les pontons du Port Canto, le plus classique Sun Odyssey 440, signé du même architecte naval, fera lui aussi ses grands débuts. Bateau de propriétaire par excellence, mais pouvant recevoir jusqu’à huit invités, il pourrait également séduire les loueurs. Un marché que Bavaria connait bien, même si son tout nouveau Bavaria C38 adopte un look résolument plus sportif sous la houlette des Italiens de Cossutti Design. Une ligne élégante qui fait oublier les errements stylistiques des années passées, qui avaient fini par coûter cher au géant allemand, qui marque ici un joli retour.

Nautisme Article
Solaris 60

Du côté des course-croisière, la nouveauté incontournable de cette saison se nomme indéniablement J/45. Pour fêter ses 45 ans, la marque Américano-Européenne, fait appel pour la première fois à un designer d’intérieur en la personne d’Isabelle Racoupeau. Avec des aménagements plus raffinés, mais des performances annoncées toujours aussi détonantes, le cocktail devrait être plus séduisant que jamais. Une taille en dessous, le Solaris 40 va lui aussi faire ses grands débuts à Cannes. Dans le style épuré auquel la marque Italienne nous a habitué, l’architecte argentin Javier Soto Acebal, formé à l’école de l’incontournable German Frers, apporte de sensibles évolutions, avec notamment une étrave qui prend du volume. Enfin, une touche de design français avec le Studio Roséo, qui dans des bois clairs et avec beaucoup de lumière, livre un intérieur au style récolument contemporain.

Nautisme Article
Ice 52

 

De design il sera également beaucoup question sur le stand Elan qui présentera son GT6. Si pour l’architecture navale le chantier naval slovène a fait appel au réputé Rob Humphreys, il continue de casser les codes du yachting conservateur, en faisant appel au studio F. A. Porsche des lignes extérieures à l’intérieur. Oui, vous avez bien lu, F. A. comme Ferdinand Alexander, le père de la mythique Porsche 911 ! Autant dire que nous avons hâte de découvrir comment ce studio iconique du design mondial appréhende et interprète les contraintes de l’univers du yachting. Face à lui, il trouvera une autre avant-première mondiale, l’Ice 52 Rs Evo de Ice Yachts. Sous ce patronyme quelque peu byzantin, se cache un très joli course-croisière dû au dessin de Felci Yacht Design. Nous l’avions connu en France au début du millénaire lorsqu’il avait signé l’intégralité de la gamme Comet. On retrouve aujourd’hui ses hublots de roof au ras du pont, mais les lignes sont moins arrondies, plus tendues, avec un large cockpit ouvert et une delphinière qui éloigne le davier de l’étrave verticale et porte loin les points d’amure des voiles de portant modernes.

Nautisme Article
Tripp 90

Entre 50 et 60 pieds, la guerre est ouvertement déclarée, et il ne faudra pas traîner si vous voulez tout voir. Suède, Pays-Bas, Danemark, Italie, Finlande, l’Europe est plus que jamais fan de beaux voiliers. La concurrence fait rage, la qualité augmente, les intérieurs notamment sont plus qu’impressionnants, mais chaque chantier apporte sa personnalité, son ADN, pour sortir du lot. Alors ils ont du caractère les très confortables Hallberg Rassy 57 et Contest 55 CS. Ils sont inspirés, racés, et sans aucun doute très performants les X5.6, Solaris 60 ou encore Swan 58. Que ce soit lors de grandes courses de la Giraglia au Fastnet, ou en croisière familiale l’été des Baléares aux Scilly, les têtes, c’est certain, tourneront sur leur passage.

Nautisme Article
X.5.6

Mais que dire alors du trio de Superyachts amarrées telles des stars à quelques pas du Palais des Festivals. Michael Schmidt Yachtbau fait coup double en présentant à la fois le Y7 et le Tripp 90. Le chantier naval allemand associe luxe, carbone - et donc légèreté - avec passion, pour aller vite tout en offrant un maximum de confort. Un programme qui est bien sûr également celui de l’Ice 70.  Le bel Italien signé, comme le 52, Umberto Felci, se veut plus classique, mais tout aussi moderne. Le carbone utilisé avec plus de parcimonie apportera un confort sonore plus doux, sachant que l’intérieur est, dans ces tailles, et dans ces budgets, personnalisable à loisir.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.