Corse contre Sardaigne, le match de l'été

Carnet de voyage
Vendredi 22 juin 2018 à 6h31

La Méditerranée fait partie des destinations les plus prisées l’été par les amateurs de navigation, à voile comme à moteur. Alors, Corse ou Sardaigne ?

C'est dans l'extrême sud de l'île que l'on retrouve les plus beaux paysages de Corse, du côté des falaises blanches de Bonifacio, de Porto-Vecchio et du Golfe de Pinarellu. ©Pixabay
La Méditerranée fait partie des destinations les plus prisées l’été par les amateurs de navigation, à voile comme à moteur. Alors, Corse ou Sardaigne ?

Au carrefour de trois continents, la Méditerranée, parsemée d’îles de toutes tailles, bordée de plusieurs massifs montagneux s’enfonçant dans la mer en créant des caps, des péninsules et de grandes baies propices à la navigation, attire tous les étés de nombreux plaisanciers. Exit les Caraïbes et les destinations lointaines dès le retour des beaux jours. Au printemps, voiliers et yachts à moteur venus du monde entier font leur retour sur la Grande Bleue, qui offre à tous les amateurs de nautisme de multiples possibilités en matière de croisière ou de cabotage le long des côtes. En effet, la Méditerranée, qui affiche un climat tempéré, constitue un bassin de navigation quasiment clos permettant d’allier navigation, escales à terre dans des ports de toute beauté, culture dans des cités au riche passé historique, nature et gastronomie. Parmi les destinations les plus prisées des plaisanciers, la Corse et la Sardaigne, deux îles aux paysages de carte postale, facilement accessibles depuis la Métropole.

Découvrir la Corse par la mer

Nautisme Article
Bonifacio© Wikimedia

Secrète et authentique, la Corse, qui bénéficie d’un climat privilégié tout au long de l’année, se découvre souvent de l’intérieur mais c’est de la mer que l’île de Beauté révèle ses plus beaux paysages. Eaux cristallines, immenses plages de sable fin, petites criques, mouillages qui n’ont rien à envier à ceux des Caraïbes, la Corse offre une diversité de paysages marins unique en Méditerranée. Avec plus de 1000 kilomètres de côtes, l’île, qui compte près de 7000 anneaux offre de nombreuses possibilités de mouillages. Rien de tel qu’une croisière d’une ou deux semaines pour découvrir ce petit bout de terre en en faisant le tour par la mer, ou en se laissant porter par le vent au gré de ses envies. Tout autour, des mouillages idylliques vous attendent.

uo;est dans l’extrême sud de l’île que l’on retrouve les plus beaux paysages de Corse, du côté des falaises blanches de Bonifacio, de Porto-Vecchio et du Golfe de Pinarellu. Le vent y souffle près de 250 jours par an. Très découpée, la côte offre aux voiliers une belle vue sur les calanques et les golfes où l’on peut s’arrêter le temps d’une baignade ou d’une nuit. Les îles Lavezzi, parc marin international, méritent également le détour. À quelques kilomètres des côtes, elles forment un archipel d’une centaine d’îlots dont font partie Porraggia, Ratino et Pialla, riches de plus de 200 espèces de végétaux et d’un grand nombre d’oiseaux et de poissons. L’île Lavezzo, l’une des plus grandes îles de l’archipel, abrite quant à elle, deux cimetières construits à la suite de l’un des plus grands naufrages de la marine française, ainsi que les ruines de la Chapelle Santa Maria.

Nautisme Article
Porto-Vecchio© Wikimedia

La Costa Smeralda en Sardaigne

Nautisme Article
Costa Smeralda© Pixabay

Autre destination phare pendant l’été, la Costa Smeralda. Au nord de la Sardaigne, cette côte de 60 kilomètres faisant face aux Lavezzi, offre des conditions de navigation idéales, avec des températures moyennes oscillant entre 25 et 32°C et un vent dominant d’ouest-nord-ouest soufflant entre 8 et 12 nœuds entre les îles de la Maddalena. La côte au relief accidenté offre des paysages sauvages et de la quiétude dans le Nord, une vie nocturne animée dans le sud, notamment dans les ports de Porto Rotondo ou de Porto Cervo, le Saint-Tropez sarde. Au menu, mouillages face aux plages immaculées, découverte des baies et des falaises roses abruptes qui plongent dans la mer, ou encore de magnifiques couchers de soleil sur l’eau. Au départ de Cannigione, où plusieurs sociétés de location de bateaux dont Sunsail et Moorings ont une base, il est facile de rejoindre le parc marin de la Maddalena qui compte sept îles principales. Ou même d’étendre sa croisière jusqu’au Sud de la Corse pour ceux qui disposent de plus de temps.

Ceux qui préfèrent profiter de la Costa Smeralda pourront faire escale dans les stations balnéaires huppées de Porto Rotondo ou de Porto Cervo. Celle-ci accueille chaque année de nombreuses régates, mais également de nombreux yachts. Boutiques de luxe, hôtels 4 ou 5 étoiles, restaurants chics et night-clubs selects n’enlèvent rien au charme de ce petit village au caractère méditerranéen, qui propose toutes les commodités et services nécessaires aux plaisanciers. On peut y mouiller sur les postes d’amarrages ou en bordure de rade.

Nautisme Article
Cala Sassari© Wikimedia

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…