DOSSIER SPÉCIAL CROATIE
Destination nautique par excellence

Pula, incontournable station balnéaire et coeur historique de l'Istrie en Croatie

Carnet de voyage
Jeudi 24 novembre 2022 à 15h49

Depuis plusieurs années maintenant, ce pays d’Europe centrale est devenu une destination touristique incontournable, toute l’année. La Croatie attire les voyageurs en recherche d’évasion, les passionnés d’histoire et de culture, les plaisanciers, les amateurs de nature et d’activités en plein air, les gourmands et les pros du farniente. Figaro Nautisme vous emmène au cœur de l’Istrie, dans la ville de Pula, l’une des plus anciennes de la côte orientale de l’Adriatique. Tout un programme !

Pula se situe au bord de l'Adriatique, et attire de nombreux plaisanciers tout au long de l'année. ©Illustration Adobe Stock
Depuis plusieurs années maintenant, ce pays d’Europe centrale est devenu une destination touristique incontournable, toute l’année. La Croatie attire les voyageurs en recherche d’évasion, les passionnés d’histoire et de culture, les plaisanciers, les amateurs de nature et d’activités en plein air, les gourmands et les pros du farniente. Figaro Nautisme vous emmène au cœur de l’Istrie, dans la ville de Pula, l’une des plus anciennes de la côte orientale de l’Adriatique. Tout un programme !

Voyage dans le temps

Nautisme Article
L'amphithéâtre romain, l'Arena© Ivan Sardi - CNTB

C’est l’une des premières choses que vous découvrirez à Pula : son amphithéâtre romain, l’Arena (en latin). En effet l’histoire de la ville remonte à trois mille ans. Les vestiges romains sont nombreux au cœur de la ville : le Forum qui accueille toujours les plus grands évènements de Pula, notamment l’été (concerts, etc.), le Temple d’Auguste parfaitement bien conservé, la Porte Dorée ou Arc de Triomphe des Serges. Bâtie 30 ans après J.-C., il fut la porte menant sur le port de la cité. Subsistent également des ruines d’un mur d’enceinte et de théâtres antiques.

Nautisme Article
L'Arc de triomphe, ou Porte Dorée© Illustration Adobe Stock

Vous l’aurez compris, il vous faudra plus d’une journée pour vous plonger dans l’histoire de Pula, car ce n’est pas tout. Au XIVe siècle, Pula devient vénitienne puis au XIXe siècle, base navale de l’Autriche-Hongrie. Témoignage de cette époque : le fort Punta Christo, érigé pour protéger le port de la marine. Tout cela explique les influences multiculturelles de la ville : italiennes, autrichiennes, slaves… et donc les architectures variées que vous pourrez apercevoir au fil de vos balades. D’ailleurs, nous vous conseillons de louer un vélo pour parcourir la ville

Nautisme Article
Temple d'Auguste au Forum romain

Quand se rendre à Pula ?

Même si la meilleure période est juillet-août (grand soleil, peu ou pas de pluie, 28°C en moyenne), c’est aussi la période avec la plus importante affluence touristique. Pula bénéfice d’un climat méditerranéen, il y fait doux toute l’année, et même si les températures descendent en dessous de 10°C en hiver, le soleil continue de briller. Nous vous conseillons de vous y rendre hors saison, au printemps notamment pour profiter des longues journées ensoleillées.

Histoire… mais aussi farniente !

Il n’y a pas que les monuments qui sont légion à Pula : les plages aussi ! C’est dans la région de l’Istrie que vous trouverez parmi les plus belles plages de la Croatie. Les plages de Pula sont des plages de galets, au cœur de petites criques rocheuses. Pensez à prendre des chaussures d’eau. Pour trouver ces petites criques où l’eau y est chaude et cristalline, il faut s'éloigner un peu du centre-ville. A proximité, vous trouverez Gortanova uvala et Zelenika uvala (« uvala » veut dire « crique » en croate). Un peu plus loin (environ 5 km), accessible à vélo ou en bus, se trouve la plage de Stinjan et c’est une plage de sable fin !

Nautisme Article
Gortanova uvala© Illustration Adobe Stock

Pour les amateurs de plongée, les fonds sous-marins sont riches autour de Pula, prenez le temps de vous renseigner auprès des clubs de plongée locaux afin de planifier une après-midi snorkeling ou plongée en bouteille. A Stoja, l'un des quartiers de Pula, se trouve Galebove Stijene, ou Seagull's Rock : une plage rocheuse au pied de falaises permettant de faire de beaux plongeons. L'endroit est aussi réputé pour ses grottes que vous pourrez explorer, à la nage ou sous l'eau.

Nautisme Article
Galebove Stijene, ou Seagull's Rock © Aleksandar Gospic - CNTB

Découvrir la gastronomie locale

La meilleure solution de s’imprégner de la culture et la gastronomie locale est de se rendre au marché. Vous ne pourrez pas le louper : il a lieu tous les jours dans un bâtiment de style Art Nouveau datant de 1903 et on y trouve que des produits locaux, comme de l’huile de truffe, du poisson de toute sorte ou encore le Rakija, un apéritif très répandu en Croatie (il s’agit d’une eau-de-vie obtenue par distillation de jus de fruits fermentés). Et pour les amateurs de vins, vous ne serez pas déçus en Istrie ! A l’étage du marché, quelques restaurants vous permettront de vous rassasier après votre visite et mise en bouche du marché.

Comment se rendre à Pula ?

En avion : vous trouverez des vols avec une escale à Zagreb ou Zurich par exemple.

Par la route : une fois à Zagreb, vous pouvez prendre le bus si l’escale est trop longue. Comptez environ 4 à 5h de bus.

En bateau : ACI Marina Pula. Situé à seulement quelques mètres de l’Arena, la marina offre 194 postes d’amarrages. Elle offre une excellente protection. L’entrée du port se situe entre l’extrémité du brise-lames qui est marquée par un phare vert Fl.G.3s9m6M et le cap Proština avec un phare rouge Fl.R.3s9m5M. La vitesse est limitée à 8 nœuds dans le port. Attention aux bouées situées en approche de la marina. La marina propose de nombreux services : toilettes, douches, Wi-Fi, restaurant, parking, location de bateau et de voiture, carburant, distributeur automatique.

Nautisme Article
ACI Marina Pula. Situé à seulement quelques mètres de l'Arena, la marina offre 194 postes d'amarrages.© ACI Marinas

Où dormir ?

Vous n'êtes pas obligé de dormir en plein centre-ville car les points d'intéret sont plutôt proches les uns des autres et la ville se parcourt assez facilement. Mais c'est tout de même plus sympa pour s'imprégner de l'ambiance (un peu bruyante il faut l'admettre, la vie nocturne est bien développée à Pula). Vous avez donc le choix selon vos envies. Dormir chez l'habitant est une des options mais vous avez aussi de nombreux hôtels, pour tous les budgets.

Où manger ?

Au marché de Pula ou dans n'importe quel petit établissement typique. Eloignez-vous des rues principales et vous trouverez de belles pépites.

DOSSIER SPÉCIAL CROATIE
Destination nautique par excellence
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…