A chacun sa crème solaire !

Jeudi 18 août 2016 à 06h55

Mots clés : , , , ,

S’exposer au soleil est dangereux pour la santé, c’est un fait. Heureusement, aujourd’hui, les crèmes de protection solaire sont de plus en plus efficaces pour lutter contre les mauvais coups de soleil et prévenir les maladies de la peau. Encore faut-il bien les choisir ! Nautisme.com a interrogé Isabelle Cornet, pharmacienne à la Pharmacie du Pré Coquet dans les Yvelines (78), histoire d’en savoir un peu plus et de démêler le vrai du faux sur les protections solaires.


@pexels

Concernant l’indice de protection à choisir, tout dépend de la nature de votre peau et de votre âge.
Pour une peau très blanche, une protection 50+ est obligatoire. En revanche si la peau est déjà bronzée ou noire/mate, l’indice nécessaire sera moins élevée, « un indice 15, 20 ou 25 est suffisant ». Cependant, encore une fois « tout dépend du contexte » explique Isabelle Cornet. « Il faut notamment faire attention à la réverbération du soleil sur le sable ». Ce n’est donc pas parce que l’on est déjà bronzé, qu’il faut se passer de crème solaire.

La protection nécessaire n’est pas non plus la même si vous êtes un enfant ou un adulte. « La dose annuelle d'UV reçue par un enfant est supérieure à celle reçue par un adulte (loisirs en centre aéré, sports à l'extérieur ... ) Les mécanismes de défense sont encore immatures durant l’enfance et la prise de coup de soleil à cette période de la vie augmente le risque de cancers cutanés. Pour un enfant, on choisit donc un indice 50+ à renouveler souvent et surtout après la baignade. »

Concernant le type de protection solaire à adopter, il y a deux écoles : huile ou crème. Isabelle Cornet est formelle « A indice de protection identique, l'efficacité est la même. C'est surtout le coté sensoriel et/ou olfactif qui fera pencher la balance. Avec une huile la peau est hydratée et illuminée, mais attention cependant à la forme liquide qui va diminuer la quantité de produit appliquée. »

Depuis quelques années, on voit aussi apparaître dans les rayons des supermarchés et des pharmacies des crèmes bio. En plus d’être respectueuses de l’environnement, ces crèmes valent, en matière d’efficacité, les crèmes traditionnelles car « elles sont composées de filtres minéraux qui réfléchissent les rayons. » En revanche « elles s'étalent moins bien sur la peau et laissent un film blanc ». Donc attention à bien les appliquer uniformément sur le corps !

Dans tous les cas, quelle que soit la protection solaire adoptée, « il est nécessaire de renouveler l’application toutes les 2h et après chaque baignade, même avec une formule waterproof, surtout en cas de transpiration excessive. » rappelle Isablle Cornet.

Enfin, même en cas de temps couvert ou nuageux, la crème protectrice est indispensable. « Encore plus car l'on se croit protégé par les nuages alors que c'est l'inverse ». On adopte donc la même protection que pour un ciel ensoleillé !

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour bien choisir votre protection solaire et bronzer en toute sécurité ! 


A lire aussi : 

UVA, UVB et UVC : comment ça marche ?

De l’utilité de porter des lunettes de soleil toute l’année


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction