Grand Trawler 62 : pour des voyages au long cours

Bateaux à moteur
Jeudi 15 octobre 2020 à 16h04

Le Grand Trawler 62 élargit l’horizon de la gamme emblématique Swift Trawler de Beneteau, bateaux de voyage contemporains, pratiques, sûrs et autonomes.

Le Grand Trawler 62 élargit l’horizon de la gamme emblématique Swift Trawler de Beneteau, bateaux de voyage contemporains, pratiques, sûrs et autonomes.

Grand voyageur dans l’âme de presque 19 mètres de long et adepte talentueux du « Slow life », le Grand Trawler 62 offre une grande autonomie : 900 milles nautiques avec une réserve de 10% et au rythme de 8 noeuds de croisière. Equipé d’une motorisation 2 x 730 chevaux MAN, il peut atteindre les 20 noeuds en vitesse de pointe.

Signée par le cabinet d’architecture navale Micad, sa coque à déplacement a été spécialement développée pour améliorer l’autonomie et l’efficience de ce bateau d’expédition. « Si les formes extérieures sont simples et élégantes, la réalité est techniquement beaucoup plus complexe. Il a fallu 300 heures de calculs et de tests pour concevoir la carène. Nos équipes ont accompli un formidable travail, qui garantit au Grand Trawler 62 d’être 35 % plus efficace et économe qu’un yacht à coque planante, à une vitesse optimale de 9 noeuds », explique Robert Chaffer, chef de produit Beneteau.

De larges espaces de vie et un haut niveau de confort

Nautisme Article

Fruit d’une nouvelle collaboration entre Beneteau et le studio italien Nauta Design, le Grand Trawler 62 offre de très beaux volumes. La maîtrise et l’optimisation des aménagements, pensés pour de longues traversées, garantissent le bien-être des huit passagers. « Nous avons voulu qu’ils se sentent parfaitement à l’aise dans un environnement qui soit à la fois ouvert, fluide et intime. Avec le sentiment d’être comme à la maison », souligne Robert Chaffer.

En accès direct depuis le cockpit, le grand salon inondé de lumière s’étend sur la largeur du bateau. Placée à bâbord, en vis à vis direct de la salle à manger, la cuisine est ouverte sur le carré. Une porte coulissante (option) permet de clore cet espace fonctionnel. Le poste de pilotage central surélevé (avec 1 ou 2 sièges pilote en option) s’octroie l’aménagement et les équipements d’une timonerie de grand yacht. Une accueillante banquette sur bâbord permet de partager la vision panoramique du pare-brise à pans inversés. Depuis le poste de pilotage, un escalier mène au fly également accessible depuis l’échelle dans le cockpit.

Les dimensions du flybridges en font l’un des plus grands du marché. Un grand canapé en U réunit huit convives autour de la table. Des espaces de détente et une cuisine équipée, faisant face aux convives, agrémentent ce fly. À la proue, le vaste bain de soleil se prolonge avec une confortable banquette face à la mer.

Et pour sublimer les plaisirs en extérieur, le grand cockpit dispose d’un tableau arrière entièrement ouvert sur la mer, créant une communication parfaite entre le salon de pont et la plage de bain aux dimensions généreuses : 5,2 x 1,7 mètres. L’effet « terrasse sur la mer » étant garanti par l’ingénieux système de parois ajourées et coulissantes. Autre spécificité du Grand Trawler 62 : depuis la plage arrière, les adeptes des sports nautiques apprécieront l’accès direct à l’espace « lazarette» qui bénéficie de son espace douche et de stockage important.

Enfin, le Grand Trawler 62 est disponible en deux versions : quatre ou trois cabines doubles. Dans cette dernière configuration, la suite du propriétaire se place au centre du navire exploitant habilement le maître-bau. La cabine VIP se situe, quant à elle, à l’avant. Pour renforcer la sensation d’espace et le confort, chaque cabine dispose de deux mètres de hauteur sous barrots.

Nautisme Article

Il sera à découvrir à flot en 2021.

Fiche technique

Longueur hors tout : 18,95 m

Largeur hors tout : 5,45 m

Tirant d'eau : 1,40 m

Tirant d'air max : 7,34 m

Déplacement lège : 28 500 kg

Capacité carburant : 2 x 2000 l

Capacité eau : 840 l

Puissance moteur maxi : 2 x 730 ch - 2 x 544 kw

Architecte naval : MICAD

Designer : Nauta Design

Chantier : Beneteau (France)

Nautisme Article

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.