Mer Concept : le nouveau modèle de la Course au Large

Voiliers
Dimanche 10 octobre 2021 à 15h00

Assemblage, mise à l’eau, essais, baptême, entraînements… SVR-Lazartigue, le tout dernier-né des trimarans de la classe Ultim franchit les étapes qui le séparent de la Transat Jacques Vabre forcément à haute vitesse. Mais derrière la fusée bleue, c’est une large équipe professionnelle et des moyens techniques impressionnants que François Gabart a réuni au sein de Mer Concept. Car l’archétype du talentueux skipper moderne à la tête bien faite est aussi un chef d’entreprise averti et ambitieux. A deux pas des historiques remparts de Concarneau, nous avons rendu visite à l’écurie de course au large du troisième millénaire.

Trimaran SVR-Lazartigue ©Maxime Horlaville - MerConcept
Assemblage, mise à l’eau, essais, baptême, entraînements… SVR-Lazartigue, le tout dernier-né des trimarans de la classe Ultim franchit les étapes qui le séparent de la Transat Jacques Vabre forcément à haute vitesse. Mais derrière la fusée bleue, c’est une large équipe professionnelle et des moyens techniques impressionnants que François Gabart a réuni au sein de Mer Concept. Car l’archétype du talentueux skipper moderne à la tête bien faite est aussi un chef d’entreprise averti et ambitieux. A deux pas des historiques remparts de Concarneau, nous avons rendu visite à l’écurie de course au large du troisième millénaire.

Créée en 2006, elle a bien grandi l’écurie de course au large de François Gabart. Alors qu’il n’est qu’un bizuth en Figaro, l’ingénieur de l’INSA Lyon a une vision globale et à long terme du métier de coureur au large. L’avenir donnera raison à celui qui sera très vite Champion de France de Course au Large en solitaire (2010), plus jeune vainqueur du Vendée Globe (20212-2013), réalisant un triplé Rhum-Café-Transat anglaise de 2014 à 2016. Pour ne parler que des faits les plus marquants d’une carrière déjà exceptionnelle pour un marin né en 1983, il nous faut mentionner le record autour du monde et toujours en solitaire (42 jours 16 h 40 min 35 secondes) en 2017, dont le tableau d’affichage, au format olympique, trône aujourd’hui dans le hall d’assemblage de sa magnifique base.

Plusieurs projets à mener de front

Il faut dire que depuis 2014 qu’il a quitté le giron de Mer Agitée, la petite entreprise du Charentais de naissance a bien profité de l’air salin Breton, passant à 15 salariés en 2017 à 80 aujourd’hui ! En effet, quitter Port la Forêt pour Concarneau, était devenu une nécessité pour la SASU qui, non contente de se voir confier la conception et l’assemblage d’un nouveau trimaran Ultim, se voyait confier la gestion du projet Imoca d’Apivia, puis accueillir le projet 11th Hour. Il ne fallait pas pour autant oublier de couver les jeunes pousses du Team Macif en Figaro, sans compter un zest de diversification avec la maîtrise d’œuvre de son tout premier bateau de plaisance : un catamaran électrique à foils vraiment innovant.

Nautisme Article
Trimaran Kresk-SVR-Lazartigue© Image de synthèse SVR-Lazartigue

Projet Ultim : Stop & GO

En mai 2020, le retrait surprise de son sponsor historique, en plein projet Ultim M101, aurait pu sonner le glas des ambitions du champion à qui tout réussissait jusqu’alors. Il y trouve au contraire la pleine justification de son pôle multi-projets, investit ses nouveaux locaux de Concarneau et après seulement quelques mois d’incertitudes qui ont dû paraître bien longs, trouve un nouveau soutien de poids en la personne de Didier Tabary. Propriétaire du Groupe de cosmétiques Kresk, le bateau-fusée bleu portera donc les marques SVR, Lazartigue et Fillmed sur tous les océans du globe. Le 22 juillet les immenses portes coulissantes du bâtiment taillé à ses mesures – 32m de long par 23m de large - s’ouvraient sur le nouveau trimaran. Mais les 1500 m² de hall peuvent aussi accueillir un Imoca et un ou deux Figaro. Deux ponts roulants pour l’Ultim, deux autres plus petits pour les Imoca et les Figaro, Mer Concept est autonome en manutention. Il en va de même pour la découpe de pièces en menuiserie grâce à une machine CNC. Mais à l’inventaire des investissements il faut aussi compter un four de 20m² pour le composite, un conteneur frigo à -18° pour conserver les tissus pré-preg, une pièce blanche pour l’hydraulique, sans parler des incontournables ateliers gréement, mécanique et électronique qui ont tous leur espace dédié.

Nautisme Article
Trimaran SVR-Lazartigue© Maxime Horlaville

Ambiance « Google sur mer »

Sur le côté, dans les bureaux par lesquels nous a fait rentrer Antoine Le Ster trois plateaux reçoivent les fonctions Bureau d’Etudes, support, administration et marketing. Ici comme dans les ateliers, à quelques exceptions notables comme le célèbre team manager d’Apivia Jean-Luc Nelias, la moyenne d’âge ne dépasse pas 35 ans. L’ambiance est studieuse mais bon-enfant. Les citations s’affichent aux murs, à commencer par celle de Nelson Mandela : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends ». Des mots qui résonnent parfaitement bien dans cet environnement sportif. Ambiance GAFAM également pour la salle de sport à disposition. Très prisée des Américains d’11th Hour, François Gabart préfère lui aller kiter pour parfaire sa condition physique. A l’étage supérieur, avec vue imprenable sur les Glénan et les remparts de Concarneau, salle de réunion, qui se transforme en ‘Decision Room’ dans les moments chauds. On peut même s’accorder quelques instants de repos dans la petite chambre attenante quand la veille est permanente. Juste à côté, avec ses poufs propices à une réflexion détendue, le Lab d’innovations. On y teste en simulateur le nouvel Ultim, notamment son nouveau volant de direction, aux multiples boutons/fonctions, digne d’une Formule 1. Plus généralement on y réfléchit à tout ce qui peut permettre d’élargir les horizons, de trouver hors course au large, des applications aux savoirs faire développés ici. Cela va de l’énergie, aux foils, en passant par les matériaux. Exemple : les sièges de barre du trimaran et du cata-foiler ne sont plus en fibre de verre mais de lin.

Aucun doute, François Gabart a taillé son entreprise avec la même détermination, la même ambition, qu’on lui connaît sur les plans d’eau. Toute l’équipe a déjà le regard tourné vers la prochaine transat Jacques Vabre. Alors rendez-vous est pris au Havre le 07 novembre pour le top départ. A l’abri de leur base de Concarneau, ils veilleront 24h/24 sur les deux skippers, François Gabart étant associé pour cette transat en double à Tom Laperche.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…