Nicolas Troussel : « l'objectif est de naviguer au maximum ! »

Course au large
Vendredi 22 mai 2020 à 12h30

Double vainqueur de la Solitaire du Figaro et spécialiste de la course au large, le skipper de 44 ans peaufine sa préparation au prochain Vendée Globe en accumulant les milles à bord de son nouveau voilier IMOCA mis à l'eau tout récemment. Objectif : être prêt à 100% pour le départ officiel de la course autour du monde, le 8 novembre !

©Corum l'Epargne
Double vainqueur de la Solitaire du Figaro et spécialiste de la course au large, le skipper de 44 ans peaufine sa préparation au prochain Vendée Globe en accumulant les milles à bord de son nouveau voilier IMOCA mis à l'eau tout récemment. Objectif : être prêt à 100% pour le départ officiel de la course autour du monde, le 8 novembre !

Nicolas Troussel  navigue depuis son plus jeune âge dans les eaux de la Baie de Morlaix en Bretagne. A force de travail, il devient un compétiteur très régulier. Son premier déclic en voile habitable a lieu en 2004 avec la victoire de la Transat AG2R en double, aux côtés de son ami Armel Le Cléac’h. En 2005, Nicolas et Armel courent la saison à bord du trimaran ORMA Foncia. En 2006, le skipper remporte la Solitaire du Figaro avec 1h56 d’avance sur le second, Thierry Chabagny, et 5h20 sur son complice Armel Le Cléac’h. Un écart inédit, réalisé d’une main de maître par Nicolas qui emprunte une trajectoire très différente de celle de ses concurrents. Un choix extrêmement payant à l’arrivée que les observateurs baptiseront ‘La Troussel’. En 2007, il remporte la Transat BPE (Belle-Île – Marie-Galante) en solitaire et devient Champion de France de Course au Large. En 2008, il enchaîne par une seconde victoire sur la Solitaire du Figaro. Nicolas Troussel se lance ensuite un nouveau défi : courir en équipage. Ainsi, il participe à plusieurs Tour de France à la Voile et saisons à bord de son M34 et plus récemment de son Diam 24. Il renoue avec la course au large en solitaire en 2014 avec un projet de courses en Class40. En 2018, CORUM L’Épargne devient son partenaire titre en Class40 avec pour objectif la fameuse Route du Rhum, mais une série d’ennuis techniques annulera ses chances de podium. En 2020, Nicolas Troussel et son partenaire principal mettent à l'eau un nouveau monocoque IMOCA de dernière génération qui les conduira sur le Vendée Globe en 2020 et probablement la Route du Rhum 2022.

Nautisme Article
© IMOCA Class

Le confinement n’a pas été trop long ?

« Le chantier s’est arrêté plusieurs semaines avant de reprendre ses activités pour préparer mon nouvel IMOCA. On était à seulement cinq jours de la mise à l’eau au moment du confinement en mars dernier. On a pris un peu de retard mais en même temps on en a profité pour avancer sur les préparations qui étaient prévues une fois le bateau à l’eau. A l’approche du 11 mai, nous avons mis à l’eau le voilier et effectué un test à 90 degrés, avant de le convoyer entre Port-la-Forêt et Lorient son port d’attache. Nous avons d’autres navigations de prévu en Bretagne avec toujours des réglages à faire comme la calibration de l’électronique, l’installation des foils, etc. L’objectif est de naviguer le maximum de milles pour connaître le bateau Corum Epargne et l’appréhender. On part du principe que le Vendée Globe partira bien le 8 novembre des Sables d'Olonne et qu’il faut être prêt pour cette date fatidique. »

Nautisme Article
© Corum l'Epargne

Votre nouveau bateau semble original…

« Tout d’abord visuellement, c’est un voilier qui possède un rouf proéminent, lequel est directement intégré dans le pont. C’est la grosse différence avec les autres bateaux du plateau. Pour le reste, le mât et la quille sont monotypes. Au niveau de l’accastillage, le système de winch est différent de ce qu’on a pu voir auparavant, avec aussi une nouvelle ergonomie. Les premières sorties en mer nous ont rassurés et nous avons hâte de continuer à pouvoir découvrir ce nouveau et joli voilier ! »

Qu’en est-il de votre préparation physique et mentale, à quelques mois du départ ?

« Au niveau physique, je suis totalement prêt car j’ai continué à faire beaucoup de sport durant la période du confinement, chez moi certes, mais en trouvant des solutions pour le faire efficacement. J’ai une grosse équipe et un partenaire qui me font confiance, ils sont tous derrière moi. J’attends le Vendée Globe depuis longtemps, je suis assez serein à l’approche de ce gros événement. Je sais bien que la pression va monter au fur et à mesure que la course va arriver mais c’est à moi de la préparer. Depuis que j’ai eu les garanties que le projet partait, je suis totalement imprégné par cette course. Je sais à quoi m’attendre. Beaucoup de personnes autour de moi me soutiennent dans cette préparation, je n’ai aucune inquiétude à ce jour ! »

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.