La Sardinha Cup, 20 tandems pour le départ le 3 avril

Course au large
Mercredi 31 mars 2021 à 12h02

Avec 20 duos au départ, la Sardinha Cup (3-17 avril) promet de donner lieu à une belle empoignade tout au long des deux étapes de large.

©Jean-Baptiste D'Enquin/Team Vendée Formation/Sardinha Cup 2019
Avec 20 duos au départ, la Sardinha Cup (3-17 avril) promet de donner lieu à une belle empoignade tout au long des deux étapes de large.

Deux ans après une édition inaugurale qui avait été la toute première course des Figaro Beneteau 3, le Pays de Saint-Gilles, berceau des chantiers Beneteau, accueille du 3 au 17 avril la deuxième Sardinha Cup, inscrite au calendrier de la classe, à laquelle vont participer 20 tandems qui permettront de raconter autant d’histoires différentes.

Les profils des 40 skippers sont en effet très divers, avec des marins expérimentés, des revenants (21 inscrits étaient déjà là il y a deux ans), 11 débutants sur le circuit qui disputeront leur toute première course officielle sur le monotype à foils, des femmes (5) et des étrangers (6). « Les notions de partage et de diversité nous sont vraiment chères, ce plateau en est un beau reflet », confirme Estelle Graveleau, directrice du Team Vendée Formation, qui organise la course.

Du côté des marins chevronnés, à tout vainqueur tout honneur, le lauréat de la première édition, Yann Eliès, qui s’était imposé avec Sam Davies il y a deux ans, remet son titre en jeu, cette fois aux côtés de Martin Le Pape(Gardons la vue-Fondation Stargardt), qui s’était quant à lui classé 7e. Un duo de choc qui sera à n’en pas douter l’un des favoris au moment de s’élancer le mercredi 7 avril sur la première étape (le départ de la seconde sera donné le dimanche 11 avril), même si, comme toujours sur le circuit Figaro Beneteau, la concurrence s’annonce relevée.

Yann Eliès (co-skipper de Martin Le Pape sur Gardons la vue-Fondation Stargardt) : « Je suis ravi de retourner sur la Sardinha Cup dont je garde un souvenir extraordinaire, d’abord, parce que j’ai gagné la première édition, ensuite parce que c’était une très belle histoire avec Sam Davies, qui est une skipper hors norme. Cette fois, ça va être aux côtés de Martin, c’est là aussi une belle rencontre avec un marin plein d’énergie et de fougue, qui veut tout faire pour réussir, ça me plaît. Saint-Gilles Croix-de-Vie est synonyme de super souvenirs pour moi, nous sommes toujours très bien accueillis par les équipes d’organisation et de la capitainerie, et c’est ici que j’ai fait mes premières courses en… Figaro 1, ça ne me rajeunit pas ! »

Parmi les prétendants à la victoire, il faudra ainsi compter sur Xavier Macaire et Morgan Lagravière à bord de Groupe SNEF (le premier avait pris la troisième place il y a deux ans avec Achille Nebout, qui fait cette fois équipe avec l’Italien Ambrogio Beccaria sur Primo Energie-Amarris), sur les jeunes tandems des filières de formation que sont Skipper Macif (Pierre Quiroga/Erwan Le Draoulec) et Bretagne CMB Performance (Tom Laperche, 3e de la Solitaire du Figaro 2020, et Loïs Berrehar), sur Tanguy le Turquais, qui a choisi de s’appuyer sur l’expérience de Corentin Douguet (Quéguiner Matériaux), mais également sur Alexis Loison et Guillaume Pirouelle, le premier accompagnant cette année le second dans un projet de transmission du Figaro Beneteau 3 aux couleurs de la Région Normandie.

Il sera également question de transmission d’expérience, véritable ADN de la course-école qu’est la Sardinha Cup, sur les deux autres monotypes aux couleurs de Bretagne CMB, Espoir et Océane, puisque Ronan Treussart et Corentin Horeau apporteront leurs savoir-faire respectifs à Gaston Morvan et Elodie Bonafous, qui disputent leur deuxième saison sur le circuit. Ce qui est également le cas de Violette Dorange (Devenir), qui a sans doute beaucoup à apprendre au contact du Britannique Alan Roberts. De son côté, l’architecte naval Antoine Lauriot-Prévost secondera Benoît Mariette sur Générations Senioriales, leur deuxième expérience commune après le Tour de Bretagne en 2019.

Plusieurs bizuths vont disputer leur toute première course officielle en Figaro sur la Sardinha Cup et ont donc choisi de le faire aux côtés de marins plus chevronnés. C’est le cas de l’ancien commando Marine Philippe Hartz, associé à Benoît Hochart (Marine Nationale-Fondation de la Mer), de l’Anglais David Paul (G-Alok), épaulé par Damien Cloarec, et de l’Espagnol Pep Costa, qui a choisi le Britannique Will Harris pour l’accompagner sur Cybèles Vacances-Team Play to B.

D’autres enfin seront totalement dans la découverte ou pas loin, comme les tandems mixtes Charlotte Yven/Pierre Daniellot, qui défendent les couleurs du Team Vendée Formation, Estelle Greck/Laurent Givry(RLC Sailing) et Kenny Rumball/Pamela Lee (RL Sailing), tandis que le jeune Rochelais Alexis Thomas sera associé sur Charente-Maritime à Robin Follin, bizuth l’an dernier sur le circuit, ce qui était également le cas de Marc Mallaret, associé à Sébastien Marsset (Cherche Sponsor).

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.