Voiles de St. Barth Richard Mille : Zoulou rafle la mise

Régates
Lundi 24 avril 2023 à 8h00

Depuis les années 70, St-Barth est un haut lieu de la voile en hiver. Crées en 2010 Les Voiles de St. Barth, perpétuent une longue tradition. La 12ème édition qui vient de se terminer confirme qu’il s’agit bien de l'une des régates les plus importantes des Caraïbes

©ChristopheJouany
Depuis les années 70, St-Barth est un haut lieu de la voile en hiver. Crées en 2010 Les Voiles de St. Barth, perpétuent une longue tradition. La 12ème édition qui vient de se terminer confirme qu’il s’agit bien de l'une des régates les plus importantes des Caraïbes

Loïck Peyron mène Zoulou à la victoire

Même si samedi 22 avril, dernier jour de course au programme, un grain matinal a eu raison de la moindre brise et donc de toute manche supplémentaire, l’édition 2023 restera dans la mémoire de tous les participants comme un grand cru. On se souviendra notamment longtemps de la très belle victoire en multicoque du MOD70 Zoulou d’Erik Maris. Pour emporter l'impressionnante montre offerte par le sponsor de l’épreuve, il a fait appel à l’incontournable et insatiable Loïck Peyron. Même s’il était le seul MOD70 engagés dans la catégorie multicoques sur cette compétition, Les Voiles de St Barth Richard Mille ont constitué une jolie répétition pour le trimaran géant dont le point d’orgue de la saison 2023 sera, fin juillet la Rolex Fastnet Race, où là, il ne sera pas seul. Le HH66 Nemo, a lui remporté la classe des multicoques hauturiers. Mais les Voiles de St Barth sont ouvertes à tous, et notamment au petit trimaran Diam 24 qui était, il y a peu encore, le monotype du Tour de France à la Voile. Nicolas Ramis et son équipage, à bord de Cry Baby, l’emportent pour la deuxième année consécutive à St Barth, empochant ainsi leur troisième grande victoire cette saison après la RORC Caribbean 600 et la Heineken Regatta.

Nautisme Article
© Christophe Jouany

Pyewacket en mode inshore

Du côté des maxi-monocoques, la victoire de Pyewacket, le Volvo 70 de Roy Disney, dans sa classe, lui permet également de remporter le Caribbean Maxi Challenge 2023 de l'International Maxi Association. Un classement ouvert aux bateaux de 60 pieds et plus, qui comprenait cette année la RORC Caribbean 600, la St. Maarten Heineken Regatta et Les Voiles de St. Barth Richard Mille. Une réelle satisfaction pour le célèbre propriétaire plus coutumier des longues distances que des régates entre trois bouées, lui qui a participé à 25 Transpac et en a remporté cinq ! Il aurait certainement aimé également s’attaquer au record Richard Mille de 47 milles entre les îles de Saint-Barth et de Tintamarre, mais l’absence de vent l’empêchera, au moins cette année, de détrôner le Rambler 88 mené par George David dont le temps de 3 heures 01 minutes et 58 secondes tiendra donc au moins douze mois encore.

Nautisme Article
© Christophe Jouany

Bouwe Bekking en guest-star

Les monocoques de taille plus raisonnable n’étaient pas en mal de stars non plus avec, par exemple, à bord du Swan 50 OD Balthazar victorieux en CSA 1, le navigateur Bouwe Bekking, à qui tout semble avoir souri cette semaine. Certains appellent cela le talent, mais ses concurrents malheureux au classement, Stark Raving Mad IX et Final Final notamment préfèreront peut-être eux, parler de chance. Coup de chapeau dans tous les cas à Steve Rigby qui participait pour la première fois à une régate sur son J/122 El Ocaso. Il a tellement été performant en début de semaine que ses deux troisièmes places sur les dernières manches ne l’ont pas privé d’une très belle victoire en CSA 2. Bataille rangée également en catégorie CSA 3 au sein de laquelle le Melges 32 Lazy Dog du Portoricain Sergio Sagramoso ne l’emporte que d’un petit point devant le Melges 24 Team Island Water World et le Cape 31 Irlandais Adrénaline. Enfin, en CSA4, Sacha Dauna, propriétaire du First Class 10 Pepsi Max, un bateau vieux de quarante ans, l’a emporté d’un point également, cumulant deux victoires et deux deuxièmes places en quatre manches quand son second, le Maelia du local Raphaël Magras cumulait deux victoires, une seconde et un troisième place ! Tous ont en tous cas ont pris rendez-vous pour l’édition 2024 des Voiles de Saint-Barth Richard Mille, qui se déroulera du 14 au 20 avril 2024. Nous aussi.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…