Les lacs Pavin et Chambon : du mystère à la détente

Carnet de voyage
Vendredi 28 mai 2021 à 6h24

Au cœur de l'Auvergne, nous découvrirons deux lacs : le lac Pavin, d’origine volcanique, situé sur la commune de Besse-et-Saint-Anastaise, qui a une forme circulaire et est le plus profond d’Auvergne ; puis à 20 kilomètres, le lac Chambon sur la commune de Chambon-sur-Lac, d’une superficie de 60 hectare, volcanique également. Deux destinations proches qui permettent de passer de la détente au mystère ou vice versa.

Lac Pavin ©Wikipedia
Au cœur de l'Auvergne, nous découvrirons deux lacs : le lac Pavin, d’origine volcanique, situé sur la commune de Besse-et-Saint-Anastaise, qui a une forme circulaire et est le plus profond d’Auvergne ; puis à 20 kilomètres, le lac Chambon sur la commune de Chambon-sur-Lac, d’une superficie de 60 hectare, volcanique également. Deux destinations proches qui permettent de passer de la détente au mystère ou vice versa.

Les mystères du lac Pavin

Nautisme Article
Lac Pavin© Wikipedia

Sa première particularité, unique en France, est que le mélange de ses eaux ne s’effectue que sur les 60 premiers mètres c’est un lac dit « lac méromictique ». Les scientifiques expliquent ce phénomène par sa forme circulaire et cônique, sa situation géographique encaissée qui le protège des vents et l’existence de sources souterraines qui rendent les eaux du fond du lac plus denses et chargées en gaz. Il fut étudié dès le XVIIIe siècle, mais il n’a pas livré tous ses mystères et de nouvelles hypothèses concernant son activité sont émises. Toujours est-il que ce lac qui semble sans fond change de couleur suivant le temps. En effet, par temps clair, le ciel bleu qui se reflète dans l’eau lui donne une couleur bleu-nuit alors que par temps d’orage il devient très sombre. Ces particularités font qu’il est à l’origine de beaucoup de légendes. On raconte qu’il serait né de la colère divine face aux mœurs légères des femmes de l’ancienne ville de Besse. Dieu aurait noyé la cité sous des eaux diluviennes afin de punir ses habitantes. Une autre légende populaire dit que le seigneur Roupoutou (ou le diable c’est selon) se serait assis sur la chaise du diable et aurait pleuré toutes les larmes de son corps ce qui fit naître le lac dans lequel il se jeta croyant avoir noyé sa bien-aimée. Bien d’autres légendes entourent ce lac. Ceci étant, c’est un des lacs le plus étudié de France. Car son origine volcanique, sa profondeur, le fait que ses eaux profondes ne se mélangent pas (phénomène rare au monde et unique en France) et la présence de micro-organismes dont certains n’avaient encore jamais observés auparavant en font un laboratoire naturel très intéressant. Quant à son nom "Pavin", il signifie "épouvantable" si on prend l’origine latine pavens, bien que des linguistes pensent que ce nom vient de l’occitan palenc qui signifie palissade car il est entouré par la forêt.

Nautisme Article
Lac Pavin© Wikipedia

Que faire au lac Pavin ?

Diverses activités sont proposées. Nous pouvons citer la balade autour du lac, facile et possible en famille. Vous y découvrirez de nombreux points de vue et pourrez admirer les couleurs changeantes en fonction de l’heure et du temps. Pour les sportifs, il existe 25 voies d’escalade (difficulté 4 à 6C) avec une façade de 25 mètres de haut orientée Sud-Ouest. La pêche et le canotage y sont autorisés avec possibilité de location de barques. Il abrite une bonne population de salmonidés, en particulier, l’omble-chevalier, poisson des eaux froides qui vit dans les grands fonds. La truite est également présente.

Nautisme Article
Lac Pavin© Wikipedia

Le lac Chambon

Nautisme Article
Lac Chambon© Wikipedia

A la différence de Pavin, ce lac bien que d’origine volcanique, a une faible profondeur (4 à 6 m), une superficie de 60 hectares, il est parsemé d’îlots, possède des plages aménagées et offre la possibilité de pratiquer des activités nautiques. Situé entre le massif du Sancy et la vallée de Chaudefour, il est entouré d’une nature luxuriante qui se reflète dans ses eaux. C’est un lac de barrage volcanique, formé à la suite de l’éruption du Tartaret, il y a environ 8000 ans, qui a bloqué le cours de la Couze Chambon. La Couze charrie une grande quantité d’alluvions, au point que le lac se rétrécit au fil des siècles. On peut s’en rendre compte en examinant les entailles dans la roche en face du village de Chambon. Ce sont les restes d’un chemin qui longeait autrefois la rive. Pour ne pas être en reste avec son voisin Pavin, ce lac a sa légende. Au Nord, on trouve une aiguille rocheuse de près de 100 m de haut dite « saut de la Pucelle ». La légende raconte qu’une jeune bergère pour échapper aux assiduités du seigneur se serait jetée du haut de cette aiguille et aurait miraculeusement atterri indemne. S’en vantant au village et, devant l’incrédulité des villageois, elle aurait voulu recommencer mais cette fois se serait écrasée au sol.   

Que faire au lac Chambon ?

Nautisme Article
Lac Chambon© Wikipedia

C’est un lieu de détente pour les vacances en famille. Les plages aménagées (Murol et Chambon) sont surveillées (juillet-août) et permettent de se baigner en toute sécurité dans une eau pure (pavillon bleu en 2017). Pour les enfants des jeux sont installés à proximité de la plage (toboggans, balançoires, ponts suspendus…). La plage de Chambon est labellisée pour l’accueil des personnes handicapées (moteur, auditif et mental). Les activités nautiques sont nombreuses (canoë, kayak, dériveur, planche à voile, etc.) sans oublier la pêche. La voie verte permet d’en faire le tour à pieds ou en vélo (environ 5 km). Sur le parcours, le sentier a été aménagé avec des portions sur pilotis pour suivre la rive du lac en passant par les zones marécageuses.

Nautisme Article
Lac Chambon© Wikipedia

Notre avis

Lorsque l’on est dans cette région, la visite du lac Pavin est incontournable, mais, pour séjourner, le lac Chambon est tout indiqué (camping, hôtel, cabanes-lodge, cottages, chalets, restaurants, etc.). Chambon-sur-Lac est une commune idéale pour l’accueil et le séjour des familles. Dans la région, ne manquez pas la visite du Château de Murol (classé monument historique). Cette forteresse construite au XIe-XIIe siècle a résisté aux différentes tentatives de siège. Bâti sur un promontoire, il offre un panorama unique sur Murol et toute la région.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.