Covid-19 : Espagne, Grèce... Quelles mesures pour voyager en Europe et au-delà ?

Carnet de voyage
Mercredi 9 juin 2021 à 15h42

Ce 9 juin, pour le plus grand plaisir des voyageurs, de nouvelles restrictions entrent en vigueur et il est désormais envisageable de voyager en Europe et au-delà même. Du moins en théorie, et à condition d'être vacciné... Tour d’horizon d’un mode d’emploi complexe.

Sea Caves, Cyprus ©Antoine Angoulvent
Ce 9 juin, pour le plus grand plaisir des voyageurs, de nouvelles restrictions entrent en vigueur et il est désormais envisageable de voyager en Europe et au-delà même. Du moins en théorie, et à condition d'être vacciné... Tour d’horizon d’un mode d’emploi complexe.

Une classification haute en couleurs

Une poignée de territoires est déjà classée «vert», « orange » et «rouge» par la France. Le niveau de circulation du Covid-19 et la présence de variants sont les déterminants de ce classement.

- Pays rouges : il est très fortement déconseillé de se rendre sur ces territoires tant les variants y sont préoccupants : Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka, Suriname, Turquie, Uruguay. Pour ces pays : limitation stricte des personnes autorisées à voyager, tests à l'embarquement et à l'arrivée, mesures d'isolement et de quarantaine strictement contrôlées.

- Pays orange : concerne les pays où le virus est maîtrisé mais circule encore, soit tous les pays (hors verts et rouges) dont les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Pour ces pays il faudra un test PCR de moins de 72 heures pour entrer en France.

Pour les Etats-Unis, l'Europe demande "la réciprocité" concernant l'accueil des touristes européens.

- Pays verts : pas de circulation active du virus, pas de variants préoccupants recensés. Cela concerne les pays de l'Espace européen, Australie, Corée du Sud, Israël, Japon, Liban, Nouvelle-Zélande, Singapour. Pour ces pays, les personnes non vaccinées pourront venir en France sans test

Nautisme Article
Classification Française des pays sur la base des indicateurs sanitaires au 2 juin© Site du Gouvernement

 

Voyager en Europe, sous quelles conditions ?

Partir dans un pays d'Europe est de nouveau possible mais impose de se plier aux restrictions sanitaires mises en place dans les différents pays membre. Le gouvernement a mis à disposition un site pour suivre en temps réel l'ouverture des frontières des pays membres de l'Union européenne et leurs conditions d'accès.

Partir en Italie

Nautisme Article
Murano, Venise, Italie© Kevin Charit

Qui peut s'y rendre ? Les passagers en provenance de l’UE, Grande-Bretagne et Israël doivent présenter un test moléculaire ou antigénique négatif effectué dans les 48 heures précédant l’arrivée en Italie. Ces voyageurs ne sont pas soumis à une quarantaine mais doivent remplir un formulaire sanitaire.

Pour les passagers en provenance d’Australie, Corée du Sud, Rwanda, Thaïlande, Canada et États-Unis : un test moléculaire ou antigénique négatif effectué dans les 72 heures précédant l’arrivée et quarantaine de dix jours avec un nouveau test à la fin est requis.

L’Italie est interdite aux touristes en provenance du Brésil, de l’Inde, du Bangladesh et du Sri Lanka.

Quelles mesures à respecter sur place ?

- Le port du masque est toujours obligatoire aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

- Un couvre-feu de minuit à 05 h 00 dans les zones « jaune » (risque modéré de contagion), est en vigueur.

- Les tablées sont limitées à 4 personnes maximum dans les bars et restaurants, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

En l'état actuel de la règlementation, la vaccination ou le fait d'être guéri de la Covid ne dispense pas de la réalisation du test.

Partir au Portugal

Nautisme Article
Alfama, Portugal© Liam McKay

Qui peut s'y rendre ? Tous les touristes doivent être en possession d’un test PCR négatif de moins de 72 heures. Sont acceptés, les voyageurs en provenance de pays de l’UE, de l’espace Schengen (Liechtenstein, Norvège, Islande et Suisse) et du Royaume-Uni.

Les vols en provenance d’Australie, de Corée du Sud, d’Israël, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de Thaïlande, de Chine sont également autorisés. Pour les autres pays, ne sont approuvés que des voyages essentiels (professionnels, regroupement familial, raisons de santé…).

Quelles mesures à respecter sur place ?

Les touristes doivent respecter les règles de distanciation et le port du masque obligatoire.

Le gouvernement a aussi défini un ensemble de règles pour les plages et les piscines publiques : un système de règlementation été lancé avec 3 couleurs selon le niveau d’occupation.

Partir en Grèce

Nautisme Article
Lindor, Grèce© Blanche Peulot

Qui peut entrer ? Les citoyens de l’espace européen, Schengen et assimilés, ainsi que les résidents permanents d’une vingtaine de pays dont le Canada, les États-Unis, Israël, la Chine, la Thaïlande, la Russie, l’Arabie saoudite… sont soumis à certaines règlementations :

- Remplir un formulaire de localisation en ligne au moins la veille de leur arrivée en Grèce

- Présenter à l’embarquement un certificat de vaccination complète achevée au moins 14 jours avant le voyage, ou le résultat d’un test PCR négatif au coronavirus de moins de 72h, soit un certificat de rétablissement (certificat d’immunité post-infection).

Quelles mesures à respecter sur place ?

- Le port du masque reste pour le moment obligatoire en Grèce même en extérieur.

- Pour se rendre dans les îles, les voyageurs doivent présenter un test PCR ou antigénique négatif, un auto-test, ou un certificat de vaccination.

- Les discothèques, les salles de spectacles en intérieur restent fermées. Au restaurant, le nombre de personnes autour d’une table est limité à 6.

Partir en Espagne

Nautisme Article
Sagrada Familia, Barcelone, Espagne© Med Eddarami

 

Qui peut entrer ? Les frontières et les plages espagnoles s'ouvrent à toutes les personnes vaccinées du monde entier. Les Européens non vaccinés doivent quand à eux présenter un test PCR ou un test antigénique pour venir profiter du soleil.

Tout passager devant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu'il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.

Un test effectué moins de 72h avant l'arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l'entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Cette obligation est étendue aux voyageurs entrant par la route, depuis la France. Ne sont pas concernés par cette mesure : les enfants âgés de moins de six ans, les voyageurs en correspondance aérienne, et, s'agissant de l'arrivée par la route, les professionnels du transport routier entrant en Espagne dans le cadre de leur activité, les travailleurs transfrontaliers et les résidents de la zone frontalière pour des déplacements ne dépassant pas un rayon de 30 km de leur lieu de résidence.

Aucune mise en quarantaine à l'entrée sur le territoire espagnol n'est en vigueur.

Quelles mesures à respecter sur place ?

- Le port du masque reste obligatoire même à l’air libre dans le pays, sauf à la plage si les vacanciers « restent à un endroit déterminé et respectent la distance minimale d’1,5 mètre avec les personnes ». Il faudra en revanche le porter si l’on se promène sur la plage.

- Les restrictions, notamment dans l’hôtellerie et la restauration, varient selon les 17 régions espagnoles, compétentes en matière de santé et sont régulièrement modifiées.

- La région de Madrid et la Catalogne n’ont plus de couvre-feu et les bars et restaurants peuvent y ouvrir jusqu’à 01 h 00 dans la première et minuit dans la seconde.

Peut-on voyager au-delà de l'Europe ?

À compter du 9 juin, les autorités françaises ne demanderont plus de motifs impérieux aux touristes vaccinés qui se rendent dans des pays classés "vert" et "orange". Néanmoins, chaque État reste souverain et peut définir ses propres restrictions quant à la venue de voyageurs étrangers. Classé «vert», le Japon n'accepte pas, par exemple, la venue des touristes français.

Les pays ouverts sans test aux Français : Mexique,Tanzanie, Macédoine, Albanie, Costa Rica, République Dominicaine, Panama.

Les pays ouverts avec test aux français : Allemagne, Espagne, Belgique, Luxembourg, Slovénie, Croatie, Serbie, Bulgarie, Grèce, Turquie, Suède, Libye, Egypte, Mali, Burkina Faso, Brésil, Colombie, Equateur, Pérou, Venezuela,  Paraguay...

Les pays ouverts avec test et quarantaine aux Français : Suisse (selon les régions), Pays-Bas, Royaume-Uni, Islande, Slovaquie, Roumanie, Tunisie, Estonie, Lituanie, Biélorussie, Ethiopie, Cuba, Thaïlande, Népal, Sri Lanka...

Les pays fermés aux Français : Canada, Argentine, Chili, Uruguay, Russie, Inde, Chine, Australie, Indonésie, Norvège, Finlande, Danemark, Hongrie, République Tchèque, Lettonie, Algérie, Maroc, Sénégal, Madagascar, Angola, Nouvelle-Zélande, Guyane...

Partir au Royaume-Uni

Nautisme Article
Piccadilly Circus, Londres© Alex Quezada

Pour les Français souhaitant aller au Royaume-Uni, le gouvernement impose des restrictions. Il faut justifier d'un motif impérieux ne pouvant être différé. De plus, un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures est exigé pour le retour en France, en plus d'une période d'isolement de 7 jours. Dans l'autre sens, le Royaume-Uni impose une quarantaine de 10 jours aux personnes arrivant "d'un pays de la liste ambre (dont la France) doivent respecter une quarantaine de 10 jours dans un hôtel ou à domicile et devront passer un test PCR, le deuxième puis le huitième jour après le début de cette période de quarantaine" selon France Diplomatie.

Partir au Maroc et en Tunisie

Nautisme Article
Marrakech, Maroc© Audrey Raz

 

A partir du 15 juin, le Maroc rouvre progressivement ses frontières à une cinquantaine de pays dont ceux de l'Union européenne. Pour l'instant, les frontières aériennes, terrestres et maritimes sont fermées. L'état d'urgence sanitaire est en vigueur au Maroc depuis le 20 mars 2020. Les liaisons aériennes avec la France ont été suspendues depuis le 30 mars 2021. Les liaisons maritimes entre la France et le Maroc sont également suspendues. La Tunisie, voisine du Maroc, autorise, elle l'arrivée des touristes sous conditions (test PCR négatif à la Covid-19, réalisé moins de 72 h avant le premier embarquement à partir de 12 ans, auto-isolement de 7 jours sauf pour les voyageurs vaccinés contre le COVID-19 ou ceux qui ont contracté le COVID-19 et qui ont reçu une dose de vaccination).

 

Partir en Algérie

Nautisme Article
Batna, Algérie © Jamil Kabar

Les frontières terrestres et maritimes restent fermées. Les frontières aériennes rouvrent. "Trois vols hebdomadaires de et vers la France sont assurés" depuis le 1er juin par Air Algérie à raison de deux vols de/vers Paris et un vol de/vers Marseille, en plus d'un vol hebdomadaire qui sera assuré de et vers la Turquie (Istanbul), l'Espagne (Barcelone) et la Tunisie (Tunis)", selon un communiqué des services du Premier ministre diffusé par l'agence APS. Partir en voyage en Algérie est donc désormais possible. Tous les voyageurs de plus de 12 ans doivent présenter un test PCR de moins de 36 heures et remplir une fiche sanitaire. Ensuite, un confinement de 5 jours est obligatoire dans l'un des hôtels sélectionnés par les autorités, avec un contrôle médical permanent. Un second test PCR devra être effectué à la sortie de cet isolement. S'il est positif, l'isolement est reconduit de 5 jours. Les charges de séjour s'élèvent à 250 € doivent être payées au moment de l'achat des billets. Les étudiants et les personnes âgées à faibles revenus en sont exemptés (il faut présenter les justificatifs au consulat), et les ressortissants algériens vivant à l'étranger bénéficient d'une réduction (-20 %).

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.