La biodiversité remarquable des eaux côtières bretonnes

Carnet de voyage
Lundi 27 septembre 2021 à 17h13

Les fortes marées et la diversité morphologique des côtes bretonnes ont permis à une faune et une flore remarquable de se développer sur le littoral, aussi bien sur la partie marine que terrestre. Le littoral armoricain est une terre d’accueil pour les oiseaux côtiers de France mais également pour les mammifères marins. Voici cinq espèces à approcher en douceur, pour vivre des rencontres palpitantes !

©Sous licence CC/Bernard Pez
Les fortes marées et la diversité morphologique des côtes bretonnes ont permis à une faune et une flore remarquable de se développer sur le littoral, aussi bien sur la partie marine que terrestre. Le littoral armoricain est une terre d’accueil pour les oiseaux côtiers de France mais également pour les mammifères marins. Voici cinq espèces à approcher en douceur, pour vivre des rencontres palpitantes !

Le grand dauphin

Ces cétacés à la robe grise sont omniprésents dans les eaux côtières et au large, y compris dans les ports, les baies, les golfes et les estuaires des eaux tempérées et tropicales. Il s'agit de l'un des mammifères marins les mieux étudiés à l'état sauvage. Quelque 400 individus vivent dans le Golfe normano-breton et transitent dans la baie du Mont-Saint-Michel, soit la plus grande population d’Europe. Deux groupes ont aussi leur quartier en mer d’Iroise, autour des îles Molène et Sein.

Nautisme Article
Le grand dauphin© Wiki Média

Les grands dauphins doivent leur nom à leur rostre. Ils sont généralement de couleur grise mais leur robe peut varier du gris clair au presque noir sur le dessus, près de leur nageoire dorsale, et du gris clair au presque blanc sur leur ventre. Les grands dauphins qui vivent dans les eaux côtières sont souvent plus petits et de couleur plus claire que ceux qui vivent au large.

Le requin-pèlerin

Ce requin migrateur aux mouvements lents est le deuxième plus grand poisson, mesurant jusqu'à 12 mètres de long et pesant plus de 5 tonnes. Au printemps ou en été, on l'aperçoit souvent près de la surface, non loin des côtes du Morbihan, entre Groix et Ploemeur ou Houat et Quiberon Houat et Quiberon. On peut aussi le croiser près des Glénan ou en mer d’Iroise. Le requin pèlerin est passif et ne présente aucun danger pour l'homme, mais il s'agit d'un animal de grande taille et sa peau est extrêmement rugueuse, aussi la prudence est de mise lors de toute rencontre.

Nautisme Article
Le requin-pèlerin © Wiki Média

Comme les autres requins, les requins pèlerins sont vulnérables à la surpêche pour plusieurs raisons. Ils ont un temps de maturation long, un taux de croissance lent et une longue période de gestation. Ces facteurs, combinés à une population déjà réduite dans de nombreuses régions, ont incité de nombreux pays à établir des lois pour protéger le requin pèlerin de toute exploitation supplémentaire.

Le phoque gris

Nautisme Article
Le phoque gris© Wiki Média

Le phoque gris fréquente les eaux côtières de l'Atlantique Nord. On l'appelle parfois "tête de cheval" (les mâles adultes, en particulier, ont une grosse tête ressemblant à celle d'un cheval) en raison de son grand nez courbé. Les phoques gris se rassemblent en grands groupes pendant les saisons d'accouplement, de mise bas et de mue. En dehors de ces périodes, ils partagent souvent leur habitat avec les phoques communs. L’effectif est à son pic l’hiver, pour la mue. Mais on peut l’observer toute l’année. Notamment au repos sur les îlots rocheux de Sein, Molène ou du côté de la pointe de Penmarc'h.

Le pingouin torda

Nautisme Article
Le pingouin torda© Wiki Média

L'étonnant petit pingouin noir et blanc niche dans des colonies à flanc de falaise surplombant l'océan, souvent parmi les guillemots, les fulmars et les mouettes. Il utilise son bec pointu en forme de hachette pour attraper les poissons sous l'eau, plongeant parfois à plus de 100 mètres. Les poussins quittent le nid avant même d'avoir des plumes de vol, sautant de la corniche de leur falaise dans l'eau, bien en dessous. Le parent mâle les suit, surveillant le poussin dans l'eau jusqu'à ce qu'il puisse chercher sa propre nourriture. En hiver, les pingouins se rassemblent en grandes volées pour se nourrir, souvent assez près du rivage.

Le fou de bassan

Nautisme Article
Le fou de bassan© Wiki Média

L'un des plus grands oiseaux de mer de l'Atlantique Nord, le fou de Bassan est spectaculaire lorsqu'il plonge dans la mer à la poursuite des poissons. Avec son bec en forme de lance et sa queue hérissée, il semble "pointu aux deux extrémités". Les colonies de nidification se trouvent sur les falaises maritimes du nord ; celle de l'île Bonaventure, au Québec, est devenue une célèbre destination touristique. En hiver, au large des côtes méridionales, les adultes d'un blanc éclatant peuvent être dépassés par des immatures bruns et tachetés ; il faut quatre ans pour que les fous de Bassan atteignent leur plumage adulte complet.

Avant de partir pensez à consulter les prévisions METEO CONSULT et à vous prémunir du BLOC MARINE.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…