Les destinations phares du mois de mars

Dimanche 24 mars 2019 à 16h36

La rédaction vous propose de découvrir les destinations phares du mois de mars, pour profiter du soleil et de la chaleur, sur des plages paradisiaques ou dans des lieux totalement dépaysants... L'évasion est au rendez-vous !

Le Café des Délices à Sidi Bou Saïd
La rédaction vous propose de découvrir les destinations phares du mois de mars, pour profiter du soleil et de la chaleur, sur des plages paradisiaques ou dans des lieux totalement dépaysants... L'évasion est au rendez-vous !

Pour tous ceux qui désirent partir en vacances sans attendre l'arrivée des beaux jours et de la chaleur (du moins en France), nous avons sélectionné pour vous les destinations parfaites pour un mois de mars au soleil.

La Tunisie €

Partir en Tunisie permet de s’évader à moindre coût puisqu’il est possible de trouver des séjours tout compris à moins de 300 euros la semaine. Le temps de vol est court, de l’ordre de 3 heures entre Paris et Tunis. Le climat y est doux avec des températures dignes d’un mois de mai en France. Si les périodes de temps ensoleillé dominent, vous pourrez aussi essuyer quelques averses, notamment dans la région de Tunis où la pluie est observée en moyenne 1 jour sur 5 en mars. Prenez le temps de visiter la capitale Tunis où la médina est l’un des principaux centre d’intérêt touristique ; vous pourrez vous rendre dans le souk, les échoppes ou dans les petits restaurants. Une halte au musée du Bardo permettra d’admirer une très belle collection de mosaïques romaines. N’hésitez pas à vous à Carthage qui est un site culturel d’exception inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ; vous pourrez y visiter les thermes d’Antonin et l’amphithéâtre romain. Découvrez l’acropole de la colline de Byrsa et ses nombreux vestiges. Vous pourrez aussi vous laisser entraîner dans le quartier des villas romaines sur la colline de l'Odéon, où siège également un théâtre dont la construction remonte au IIe siècle.

Nautisme Article
Les ruines de Carthage

Porto Rico €€€

Nautisme Article
Les zones littorales de Porto Rico offrent de la diversité entre la côte nord-est bordée de cocotiers avec ses eaux claires et son sable blanc et la côte sauvage au sud beaucoup moins touristique mais avec des plages magnifiques.

Le mois de mars est la période idéale pour partir à Porto Rico car c’est la saison sèche et les averses sont plutôt discrètes. Les températures varient entre 22° le matin et 29° l’après-midi. L’ensoleillement y est généreux puisque le soleil brille en moyenne 9 heures par jour. L’alizé, ce vent d’est à nord-est qui souffle la plus grande partie de l’année tempère la chaleur ambiante. Comptez 9 heures de vol pour vous rendre à l’aéroport de San Juan depuis Paris avec un coût moyen de 1000 euros aller-retour, avec une escale. Sur place, découvrez le charme de la capitale San Juan avec son architecture coloniale espagnole intacte qui vous plonge 500 ans en arrière, c’est tellement agréable de déambuler dans ses jolies rues pavées et colorées ! Pour les fans de science-fiction, n’hésitez pas à faire un tour à l’observatoire Arecibo à deux heures de route de la capitale. Lieu de tournage de nombreux films comme Golden Eyes (James Bond), c’est le plus grand radiotélescope jamais construit dans le monde. Il est posé à même le sol sur les vestiges d’un cratère causé par une météorite. Enfin, les zones littorales de Porto Rico offrent de la diversité entre la côte nord-est bordée de cocotiers avec ses eaux claires et son sable blanc et la côte sauvage au sud beaucoup moins touristique mais avec des plages magnifiques. Enfin si vous souhaitez une totale immersion dans la nature, partez à la découverte d’El Yunque, la forêt tropicale portoricaine, elle fait partie des plus grandes réserves américaines. Rio Camuy est l’une des plus grandes rivières sous-terraines au monde, on y trouve près de 200 grottes, c’est tout simplement magnifique.

Nautisme Article
El Yunque, la forêt tropicale portoricaine, elle fait partie des plus grandes réserves américaines.

Le Cambodge €€

Nautisme Article
Les temples d'Angkor

Le Cambodge recèle de richesses culturelles et patrimoniales. A 12 heures de vol de la France, il vous en coûtera en moyenne 500 euros pour un vol aller-retour avec une escale. D’un point de vue climatique, le mois de mars est la bonne période pour partir. Vous éviterez la période de mousson d’été avec ses fortes pluies et sa chaleur humide difficilement supportable. A cette période de l’année, les pluies restent assez rares mais les fortes chaleurs sont au rendez-vous avec une moyenne de 34°C les après-midi. N’oubliez donc pas de quoi vous hydrater et vous protéger la tête aux heures les plus chaudes de la journée. La visite des merveilles architecturales d’Angkor est à ne surtout pas rater. Localisé près de la ville de Siem Reap, ce site abrite plusieurs dizaines de temples dont les ornements vous couperont le souffle. Si vous souhaitez profiter d’une station balnéaire agréable pour vous reposer, optez pour Sihanoukville avec sa plage d’Otres beach, un peu à l’écart de la ville. Enfin, un détour par la capitale Phnom Penn s’impose pour visiter le palais royal et sa pagode d’argent. Il abrite également « le bouddha d’émeraude » et un bouddha d’or pesant environ 90 kilos.

Dubaï €€

Nautisme Article
En mars à Dubaï, les températures varient entre 17° le matin et 28° l'après-midi ce qui est tout à fait supportable. © © Flickr

Partir à Dubaï en mars permet d’éviter les chaleurs éprouvantes de la saison estivale avec des températures qui dépassent parfois les 40°C à l’ombre. En mars, les températures varient entre 17° le matin et 28° l’après-midi ce qui est tout à fait supportable. Les précipitations y sont rares puisqu’on compte seulement une dizaine de jours de pluie par an ; malgré tout quelques averses ne sont pas exclues au mois de mars. Un voyage en avion à Dubaï vous coutera environ 550 euros l’aller-retour pour 7 heures de vol environ, en direct. Dans cette ville luxueuse de tous les superlatifs, vous pourrez vous vanter d’être monté dans la tour la plus haute du monde, le Burj Khalifa, avec ses 828 mètres offrant une vue imprenable sur la ville et le golfe persique. Vous pourrez aussi arpenter le Dubaï Mall, le plus grand centre commercial au monde avec de très nombreuses boutiques. Allez voir l’aquarium, il vaut le détour avec ses nombreuses espèces et son tunnel qui vous plongera au cœur de l’océan. Enfin plus insolite en plein désert, vous pourrez faire du ski en rejoignant l’immense piste de ski située à côté de la Marina près du Burj-Al-Arab dans le centre commercial Mall of Emirates.

La région de Perth en Australie €€€

Située en bordure de l’océan Indien au sud-ouest de l’Australie, Perth est considérée à juste titre comme l’une des villes les plus agréables à vivre de la planète. Son climat y est doux et bien ensoleillé avec des pluies survenant surtout pendant l’hiver austral, c’est-à-dire l’été en France. Au mois de mars, les pluies sont donc plutôt rares et les températures dignes d’un plein été dans le sud de la France avec 16° en moyenne le matin et 29° l’après-midi. Pour se rendre à Perth, le voyage depuis la France est particulièrement long avec une vingtaine d’heures de vol et un budget moyen de l’ordre de 1000 euros aller-retour. Une fois sur place, allez faire un tour dans Kings Park. Plus grand que Central Park à New York, il abrite un jardin botanique comprenant de nombreuses plantes endémiques d’Australie Occidentale. Empruntez la passerelle de plus de 600 mètres et prenez de la hauteur pour une aventure sur le « chemin de la cime des arbres » offrant un panorama unique sur la ville. Profitez aussi des nombreux musées de Perth pour en savoir plus sur la culture australienne. Enfin, laissez-vous tenter par la visite insolite d’une des plus vieilles fabriques de monnaie au monde « The Perth Mint ». Au cours de votre visite, vous pourrez voir la plus grande pièce d’or au monde, assister à la fonte traditionnelle d’un lingot et faire graver une pièce à votre effigie. Une exposition permanente est dédiée à ce métal découvert en 1890 dans le Western Australia, qui entraîna la ruée vers l’or de chercheurs venus de toute l’Europe. La population de Perth fut multipliée par 4 en l’espace de 10 ans.

Nautisme Article
Située en bordure de l'océan Indien au sud-ouest de l'Australie, Perth est considérée à juste titre comme l'une des villes les plus agréables à vivre de la planète.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.