Beneteau Oceanis Yacht 54 : la croisière en mode « easy sailing »

Voiliers
Vendredi 2 octobre 2020 à 6h28

Quatre ans après la sortie de l'Oceanis Yacht 62, le chantier des Herbiers a dévoilé les premières images de son petit frère, l'Oceanis Yacht 54. Un croiseur de luxe doté d'un cockpit optimisé, facilement maniable en équipage réduit et offrant un intérieur haut de gamme. Une nouveauté présenté lors de l'unique salon nautique maintenu cet automne : le boat show de Gênes.

Quatre ans après la sortie de l'Oceanis Yacht 62, le chantier des Herbiers a dévoilé les premières images de son petit frère, l'Oceanis Yacht 54. Un croiseur de luxe doté d'un cockpit optimisé, facilement maniable en équipage réduit et offrant un intérieur haut de gamme. Une nouveauté présenté lors de l'unique salon nautique maintenu cet automne : le boat show de Gênes.

En 2016, Bénéteau sortait le nouveau Oceanis Yacht 62. Quelques années plus tard, la gamme de voiliers haut de gamme grandit avec l'arrivée d'un croiseur de 54 pieds modernisé. Sur une carène de plus de 17 mètres de long, le duo d’architectes Roberto Biscontini et Lorenzo Argento s’est attaché à apporter le maximum de confort, de fluidité dans les déplacements et les manœuvres sous voiles, et des finitions soignées haut de gamme. "L’Oceanis Yacht 54 ouvre la voie à une nouvelle génération de croiseurs à cockpit optimisé doté d’aides à la navigation, ce que l’on appelle le "Easy Sailing". Par son design et son habitabilité, ce croiseur facilement maniable en équipage réduit, demeure parfaitement dans l’ADN Oceanis avec en plus un souci du détail et des matériaux choisis qui en font un véritable yacht de croisière" explique Bénéteau dans un communiqué.

Nautisme Article

Deux versions de tirant d'eau 

Doté d’une étrave droite mais avec du volume à l’avant et un maître-bau de 5 mètres reculé, l’Océanis 54 affiche une carène moderne et équilibrée dans le but d’apporter un maximum de plaisir sous voiles. Sur le pont, et particulièrement autour du cockpit, une attention particulière a été portée sur la circulation pour que rien n’entrave les déplacements de l’équipage. L’ergonomie des hiloires et la bonne hauteur du pavois assurent une sécurité à bord et un confort pour la haute mer. Depuis le haut de la descente et ses espaces bain de soleil, l’accès vers le tableau arrière demeure intuitif entre les deux tables de cockpit, puis les deux postes de barres à roues équipés chacun d’une assise confortable. L’accès à la mer se fait en descendant sur la plateforme de bain qui permet de ranger sous le cockpit une annexe gonflée de 2,40 mètres de long. Notez que le voilier est disponible en deux versions de tirant d’eau : 2,50 mètres en standard ou 1,95 mètres en option. Deux types de mâts sont proposés : classique ou à enrouleur.

Nautisme Article

Trois cabines avec deux ou trois salles d'eau

Pour l'intérieur du voilier, l’architecte Lorenzo Argento a tenté de faire pénétrer un maximum de lumière tout en assurant une excellente ventilation et en offrant une ambiance chaleureuse et moderne. A bord, on retrouve de nombreux hublots et panneaux de pont, un aménagement avec une table à cartes et une grande table de carré qui pourra accueillir six personnes. L'intérieur de l’Oceanis Yacht 54 sera au choix en chêne clair ou en noyer. Deux versions seront proposées : avec trois cabines et deux salles d’eau ou bien avec trois cabines et trois salles d’eau dont une cabine propriétaire XXL sur l’avant incluant un lit double d’1,60 m de large ! 

Nautisme Article
© Beneteau

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.