L'étang de Thau : de l'aquaculture aux loisirs nautiques

Carnet de voyage
Dimanche 4 avril 2021 à 6h30

Cet étang, séparé de la Méditerranée (Golfe du Lion) par une bande de sable, avec une superficie de plus de 7000 hectares, une longueur de 18 km pour 5 km de large, est le plus grand plan d’eau d’Occitanie. Ce qui le différencie des autres plans d’eau de la région est sa profondeur de 5 m en moyenne avec un maximum de 32 m au trou de la Bise. Il communique via le canal du Midi au port de Sète et à la Méditerranée tandis que le canal du Rhône à Sète le relie au Rhône.

La lagune de Thau est un point de transit entre le canal du Midi et celui du Rhône à Sète. Il s'ensuit un trafic important de bateaux fluviaux qui est estimé à plus de 8 000 passages par an. ©F. Hédelin
Cet étang, séparé de la Méditerranée (Golfe du Lion) par une bande de sable, avec une superficie de plus de 7000 hectares, une longueur de 18 km pour 5 km de large, est le plus grand plan d’eau d’Occitanie. Ce qui le différencie des autres plans d’eau de la région est sa profondeur de 5 m en moyenne avec un maximum de 32 m au trou de la Bise. Il communique via le canal du Midi au port de Sète et à la Méditerranée tandis que le canal du Rhône à Sète le relie au Rhône.

L’aquaculture : la principale activité professionnelle

L’une des particularités de cet étang est la production d’huîtres et de moules. Cette culture naturelle est due à la présence en abondance de phytoplancton, nourriture appréciée de ces mollusques. De nombreuses sociétés conchylicoles y sont installées et produisent plus de 12 000 tonnes d’huitres par an. La conchyliculture se pratique au moyen de tables d’élevage. Celles-ci sont constituées de pieux plantés dans le fond de l’étang qui supportent des madriers où sont fixés des barres transversales. Sur ces barres sont suspendus des cordages porteurs de coquillages (huîtres ou moules).

Les activités nautiques

Nautisme Article
Pour préserver le site, les zones de stationnement et de mouillages sont réglementées, la vitesse limitée et les loisirs nautiques encadrés.© F. Hédelin

La lagune de Thau est un point de transit entre le canal du Midi et celui du Rhône à Sète. Il s’ensuit un trafic important de bateaux fluviaux qui est estimé à plus de 8 000 passages par an. Pour répondre à ce trafic, on dénombre au moins 5 000 emplacements répartis dans des ports de plaisance classiques (Frontignan, Port Saint-Clair, Marseillan-Plage), dans 4 ports mixtes départementaux (Bouzigues, Mèze port des Nacelles et Marseillan-Tabarka) et un communal (Marseillan-Ville). Pour préserver le site, les zones de stationnement et de mouillages sont réglementées, la vitesse limitée et les loisirs nautiques encadrés. Parmi ceux-ci, on peut pratiquer la voile légère et le kayak à Balaruc-les-Bains où le cercle nautique, affilié à la FFV, dispose d’équipements pour les personnes à mobilité réduite. Pour le ski nautique et le kitesurf, il faut se rendre à Marseillan et à Mèze. A Bouzigues et à Mèze, vous pourrez embarquer sur un bateau pour partir à la découverte de l’élevage des moules et des huîtres ou encore, au départ de Agde, vous pourrez faire une croisière sur le canal du Midi. Pour la baignade, plusieurs plages sont aménagées. C’est le cas notamment à proximité de Mèze (Village Vacances et La Plagette), à Bouzigues la plage de la Tremie, à Balaruc-les-Bains deux plages, celle du VVF et la plage Sud. Si la mer vous manque, vous avez à proximité de l’étang de Thau, les nombreuses plages du Languedoc-Roussillon.    

A découvrir

Nautisme Article
Balaruc-les-Bains© Wikipedia

Lorsque l’on séjourne dans cette région, il ne faut pas manquer le village méridional de Bouzigues qui abrite le musée de l’étang de Thau, Mèze qui fut entre le XVIIIe et XIXe siècle le premier port du Languedoc, et qui aujourd’hui reste un port de plaisance important. La ville est également réputée pour sa production d’huîtres. Au milieu des vignes, vous découvrirez Loupian. Dans ce village doté d’un riche patrimoine architectural, il faut visiter la chapelle romane, l’église gothique, la villa gallo-romaine ancien domaine viticole révélé par des fouilles archéologiques où l’on a découvert des mosaïques uniques. Ensuite, rendez-vous à Vic la Gardiole, village qui possède une église fortifiée du XIIe siècle, classée monument historique en 1920. Sur ce territoire, vous pourrez découvrir un massif de collines couvert de bois et de garigues, une plaine agricole qui est le terroir du vin de Muscat et un vaste complexe lagunaire. Enfin, pour finir votre balade, Balaruc-les-Bains vous attend pour une cure thermale. Les termes de Balaruc sont classés la première station thermale de France.

Nautisme Article
Port de Bouzigues© Wikipedia

Notre avis

Si vous séjournez au bord de la Méditerranée dans le Languedoc-Roussillon, une escapade autour de l’étang de Thau vous permet de découvrir d’autres paysages. Vous pourrez vous baigner et pratiquer en toute tranquillité différents sports nautiques, découvrir les parcs à huîtres et à moules, visiter des villages qui ne manquent pas d’intérêt et pourquoi pas pour vous remettre en forme grâce à une cure thermale à Balaruc.  

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.