8 animaux marins exceptionnels

Carnet de voyage
Dimanche 4 juillet 2021 à 6h32

L'homme n'a pu explorer que 10% des océans, mais certaines espèces ne passent pas inaperçues ! Des géants se cachent dans les mers de notre planète : avis aux amateurs du monde du silence, voici les huit colosses marins les plus stupéfiants.

Le poisson-lune ©Wiki Média
L'homme n'a pu explorer que 10% des océans, mais certaines espèces ne passent pas inaperçues ! Des géants se cachent dans les mers de notre planète : avis aux amateurs du monde du silence, voici les huit colosses marins les plus stupéfiants.

Le régalec

Nautisme Article
Le régalec© Wiki Média

Également appelé le roi des harengs ou ruban de mer, le régalec possède un corps fin et allongé ressemblant à un long ruban argenté. Toute la longueur de son épine dorsale est ornée d'une nageoire rouge dont les premiers rayons, partiellement libres, sont très longs et peuvent faire songer à des antennes. Ses nageoires ventrales sont formées d'une paire de longs rayons rouges non segmentés, et placés à la base de la partie inférieure de la tête. Le poisson possède une bouche qui s'étire vers l'avant grâce à une disposition particulière des mâchoires. Les yeux sont grands et protubérants. 

Le grand cachalot

Nautisme Article
Le grand cachalot© Wiki Média

Le grand cachalot est une sorte de grande baleine à dents dont la taille en fait le plus grand carnivore du monde. Son corps est grisâtre et sa tête dont la forme est parallélépipédique, représente un tiers de la masse corporelle. Elle peut peser jusqu'à 16 tonnes. L'évent est placé très près de l'extrémité de la tête et légèrement sur la gauche, ce qui donne au souffle de l'animal un angle de pulvérisation caractéristique et unique chez les cétacés. Le grand cachalot ne possède pas de nageoire dorsale mais une série de crêtes le long du tiers postérieur du dos. La plus grande d'entre elle ressemblant à une bosse triangulaire peut être confondue avec un aileron. Les nageoires pectorales sont minuscules au regard de la taille de l'animal, tandis que sa queue, épaisse et puissante qui peut développer quatre mètres d'envergure, est triangulaire et fendue. Contrairement aux autres cétacés, la peau n'est pas lisse mais rugueuse et ridée comme celle d'un pruneau. Les dents sont coniques et peuvent atteindre 20 centimètres pour un poids d'un kilogramme.

Le poisson-lune

Nautisme Article
Le poisson-lune© Illustration Adobe Stock

Le poisson lune présente l'aspect d'un poisson à l'aileron caudal atrophié. Tout au long de son évolution, cette nageoire a disparu pour être remplacée par une pseudo-queue appelée clavus. Cet appendice relie les nageoires dorsale et anale. L'apparence générale de la môle est plutôt ovoïde en vue de face, et plate en vue de profil. Une sorte de protubérance ou melon orne la partie supérieure de sa tête. Les nageoires pectorales sont très petites en comparaison de l'aileron dorsal et de la nageoire anale dont le développement peut doubler la taille générale du poisson qui paraît aussi haut que long. Sa peau varie de l'argenté au blanc, en passant par une gamme de peaux tachetées. La partie dorsale est généralement plus sombre que la partie ventrale.

L’éléphant de mer austral

Nautisme Article
L'éléphant de mer austral© Illustration Adobe Stock

Le corps de l'éléphant de mer du Sud est plus massif que son cousin du Nord, et le dimorphisme sexuel est très marqué car le mâle est généralement trois ou quatre fois plus grand que la femelle. Le pelage peu varier du gris au brun selon l'âge et dépend également de l'épaisseur des poils. Chez le mâle dominant, les narines se développent en forme de trompe qui se gonfle et fait office de caisse de résonnance lorsqu'il rugit. La tête munie de grands yeux ronds et noirs et ornée de nombreuses vibrisses, est petite au regard du reste du corps. Les palettes natatoires antérieures sont réduites à leur plus simple expression. Les pieds des membres postérieurs, également atrophiés, peuvent se déployer en éventail et servent à la propulsion, autant dans l'eau que sur terre ferme. La vitesse de course sur le sol est estimée à 8 km/h. L'éléphant de mer possède une épaisse couche de graisse sous la peau qui le protège du froid et qui lui sert de réserve énergétique lors des migrations.

Le lamantin

Nautisme Article
Le lamantin© Wiki Média

Les lamantins (Trichechus) sont de gros mammifères aquatiques herbivores, au corps fuselé, vivant en eaux littorales peu profondes, dans les lagunes ou l'embouchure des fleuves et les marais côtiers de la zone tropicale de l'océan Atlantique. Ce sont des animaux paisibles qui ont besoin d'une eau d'au moins 20 °C pour vivre. Leur large mufle et leur mode d'alimentation (herbivore) leur vaut parfois d'être surnommés « vaches de mer » ou « vaches marines ».

Le narval

Nautisme Article
Le narval© Wiki Média

Le narval est un cétacé reconnaissable entre tous. Le corps à la peau foncée constellé de taches blanchâtres, est prolongé par une « corne » ou « défense » qui peut exceptionnellement atteindre 3 mètres de long. La moyenne oscille entre 2 et 2,5 mètres. Cet appendice est en réalité une dent hyperdéveloppée de l'incisive supérieure gauche, qui pousse en torsade dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, au travers de la lèvre supérieure. Il arrive occasionnellement qu'une seconde dent apparaisse. Cette particularité est l'apanage des mâles uniquement. Le cétacé ne possède pas de nageoire dorsale et ses pectorales sont courtes et recourbées vers le haut.  

La baleine bleue

Nautisme Article
La baleine bleue© Wiki Média

Le corps du rorqual bleu que l'on appelle également baleine bleue est long et effilé comme une navette de métier à tisser. Sa tête qui représente un quart de la longueur de l'animal est en forme de U et plate. Sa bouche est équipée d'environ 300 fanons de couleur noire d'environ un mètre de long qui pendent de la mâchoire supérieure. Entre 60 et 90 plis ventraux situés au niveau de la gorge facilitent l'évacuation de l'eau de la bouche du cétacé après l'écrémage de la nourriture. La tête abrite deux évents doubles cachés par des replis graisseux et actionnés par des muscles puissants. Les jets d'eau peuvent être projetés jusqu'à 12 mètres de hauteur. Le rorqual bleu possède un petit aileron dorsal situé au 3/4 du corps de l'animal à partir de la bouche. Cette nageoire peut être atrophiée chez certains individus alors que chez d'autres, elle se présente en forme de faux. L'épiderme est généralement gris ardoise ou bleuté, parfois tacheté de motifs plus clairs. Les nageoires pectorales sont triangulaires et longues d'environ 4 mètres, tandis que la queue épaisse se prolonge par une nageoire caudale dont la largeur oscille entre 6 et 7,5 mètres.

Le requin baleine

Nautisme Article
Le requin baleine© Wiki Média

Le requin-baleine est le plus grand poisson existant sur la planète. C'est un animal au corps allongé et massif, à la peau grisâtre dont la livrée en damiers est caractéristique. Le ventre et la partie inférieure des nageoires est blanche. La partie dorsale présente plusieurs crêtes longitudinales qui courent de la tête au dos. La bouche est énorme et sa taille peut atteindre les 2 mètres de largeur. Elle est équipée d'un grand nombre de dents minuscules qui sont réparties sur 300 rangées par mâchoire. Le poisson possède cinq paires de fentes branchiales qui, hormis leur fonction respiratoire, servent à filtrer l'eau pour en séparer la nourriture. Le requin arbore deux ailerons dorsaux. Le premier, situé au deux tiers du corps à partir de la tête est en forme de triangle et s'élève à près d'un mètre de hauteur. Le second, situé entre l'aileron principal et la nageoire caudale est plus petit. Les nageoires pectorales sont larges et puissantes, en forme de faux. La nageoire caudale est dite « hétérocerque ». C'est-à-dire que le lobe supérieur est plus grand que le lobe inférieur. 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…