De grandes ambitions pour le Team Arkema Lalou Multi

Lundi 26 mars 2018 à 6h28

L'hivernage de la flotte Arkema a été l'occasion de procéder à plusieurs optimisations et réglages pour les deux voiliers du team : le Multi50 et le Mini 6.50. Objectif principal : la victoire de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe pour Lalou Roucayrol et l'arrivée d'un nouveau skipper pour le Mini.

Le Multi50 et le Mini 6.50 sont encore en hivernage pour de nombreuses améliorations en vue de la saison 2018. ©Vincent Olivaud / Team Arkema Lalou Multi
L'hivernage de la flotte Arkema a été l'occasion de procéder à plusieurs optimisations et réglages pour les deux voiliers du team : le Multi50 et le Mini 6.50. Objectif principal : la victoire de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe pour Lalou Roucayrol et l'arrivée d'un nouveau skipper pour le Mini.

Après le succès de la dernière Transat Jacques Vabre, le Multi50 Arkema de Lalou Roucayrol et Alex Pella est rentré au Brésil par cargo et, depuis mi-février, mis en chantier à Port-Médoc. « Il s’agissait d’abord de faire une grande vérification de l’état structurel du bateau et du vieillissement des matériaux », explique Lalou. « Nous n’avons rien trouvé de suspect malgré les nouveaux efforts induits par les foils lors de la saison 2017. Notre Multi50 est sain au niveau de la structure, ce qui est rassurant pour la suite.»

La flotte Arkema en chantier hivernal

Nautisme Article
Le vrai axe d'amélioration pour le Multi50 est l'optimisation énergétique avec l'installation de panneaux solaires et d'une éolienne.© Vincent Olivaud / Team Arkema Lalou Multi

Pour le Multi50, ce chantier hivernal est l'occasion d'un entretien général du navire : accastillage, voiles, gréement... Mais le vrai axe d'amélioration c'est l'optimisation énergétique avec l'installation de panneaux solaires et d'une éolienne pour fournir toute l'énergie nécessaire ainsi qu'un nouveau système permettant de charger plus rapidement les batteries lithium. Le gasoil ne sera embarqué qu'en réserve désormais. « On s’y retrouve en terme de poids et c’est un souhait légitime de la classe Multi50 que de favoriser les énergies renouvelables. Cela nous semble important d’impulser le mouvement. » a déclaré Lalou. Autre évolution : l'informatique embarquée. « En collaboration avec la société Mad Intec, nous poursuivons les acquisitions de données sur la centrale de navigation et nous travaillons sur le pilote automatique. C’est un aspect essentiel pour performer en solo », précise Lalou.

Du côté du Mini 6.50, pas de grosses modifications au programme mais une révision complète. Un allègement global est effectué et les safrans sont repensés pour induire moins de traînée hydro. Il s’agit donc surtout de limiter les freins à la performance. La remise à l'eau d'Arkema est prévue fin mars et pour le Mini 6.50, d'ici peu.

Objectif Route du Rhum !

Toutes ces optimisations ont pour objectif principal la Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2018. D'ici là, le Multi50 Arkema participera au Grand Prix Guyader et au Grand Prix de l'Ecole Navale. Le 23 juillet, Lalou Roucayrol prendra le départ en solitaire de la Drheam Cup : « Ce sera un rendez-vous très important, qualificatif pour la Route du Rhum. Le parcours sera technique puisque nous partirons de la Trinité-sur-Mer avant de contourner le Fastnet et d’arriver à Cherbourg ». Les deux dernières épreuves avant le Rhum seront le Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc et le Grand Prix Valdys. En parallèle, Lalou prévoit des phases d’entraînement en solitaire. « Après les victoires sur la Québec/Saint-Malo en équipage en 2016 puis de la Transat Jacques Vabre en double en 2017, nous sommes sur une pente ascendante. Il est temps de gagner cette course pas comme les autres ! ».

Une nouvelle organisation pour 2018

Nautisme Article
Quentin Vlamynck, devient Boat Captain du Multi50 Arkema.© Vincent Olivaud / Team Arkema Lalou Multi

Pour cette année, Lalou Roucayrol pourra compter sur un bras droit de talent : Quentin Vlamynck, skipper du Mini 6.50, qui devient boat captain du Multi 50. Quant au Mini 6.50, il passe entre les mains de Raphaël Lutard, auparavant préparateur de ce bateau. Âgé de 22 ans, il s’apprête à relever un sacré défi en découvrant la course au large en solitaire. Il a pour lui une solide expérience en Laser puis en Open 5.70 et une excellente connaissance du Mini, dont il a suivi la construction, et secondant Quentin Vlamynck dans sa préparation à la Mini Transat. Au programme de son entraînement en solitaire : la Pornichet Select (300 milles), la Mini en Mai (500 milles) et Les Sables-Les Açores-Les Sables (2600 milles).

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.