Une énorme crevasse en Antarctique accélère la fonte de la calotte polaire

Lundi 5 décembre 2016 à 17h04

D'après une étude publiée lundi 28 novembre dans le journal "Geophysical Research Letters", les eaux réchauffées venant des océans ont fait fondre le glacier de l'île du Pin par en dessous, créant alors une énorme crevasse.


Des chercheurs de l’université de l’Ohio et de l’université du Michigan ont découvert des anomalies dans la structure interne du glacier de l'île du Pin dans l'Antarctique. Une énorme faille est apparu en 2013 et elle continue de grandir, à cause du réchauffement des eaux : de l'eau plus chaude qu'habituellement se serait infiltrée dans le glacier, causant alors l'apparition de cette fissure géante, longue de 32 km. Elle traverse la totalité de la calotte polaire de l'ouest de l'Antarctique, ce qui inquiète particulièrement les scientifiques.

Le changement climatique pourrait provoquer l'effondrement de gros morceaux de cette partie de la calotte glaciaire, appelée "l'inlandsis Ouest-Antarctique". La montée des eaux qui suivrait causerait des inondations catastrophiques dans le monde entier.

"La question n'est maintenant plus de savoir si la calotte glaciaire de l'Antarctique va fondre, mais quand", a déclaré Ian Howat, directeur de l'étude et professeur associé en sciences de la terre à l'université d'Ohio State, dans un communiqué de presse.

D'après une étude publiée dans la revue "Nature" en mars 2016, le niveau de la mer aura augmenter de plus d'un mètre en 2010. D'autres études ont déclaré que le niveau pourrait même dépasser les 3 m.


A lire aussi :
Arctique : la banquise atteint sa surface maximale
Vidéo : le pianiste Ludovico Einaudi joue sur la banquise pour promouvoir sa protection
 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction