Leatherman, une belle success story

Voiliers
Lundi 23 septembre 2013 à 9h04

 Leatherman célèbre cette année son 30e anniversaire. L’occasion de revenir sur la succes story de cette entreprise américaine qui continue de produire à Portland, dans l’Oregon, là où tout a commencé en 1983.

 Leatherman célèbre cette année son 30e anniversaire. L’occasion de revenir sur la succes story de cette entreprise américaine qui continue de produire à Portland, dans l’Oregon, là où tout a commencé en 1983.

C’est en 1975, lors d’un road trip en Europe et en Asie, qu’un jeune américain, Tim Leatherman imagine la pince qui a aujourd’hui le succès qu’on lui connaît. Il était tombé en panne avec sa Fiat 500 qu’il a tenté de réparer avec son couteau de scout. « Ce couteau avait des fonctionnalités limitées. J’aurais désespérément voulu avoir une paire de pince, se rappelle Tim Leatherman. Nous logions dans des hôtels à petit budget et nos chambres avaient également besoin de réparations. Lorsque nous sommes arrivés à Téhéran, je commençais à dessiner un couteau de poche avec une pince ». Pendant trois ans, il façonne et perfectionne cet outil dans l’atelier de sa maison, à Portland, tout en contactant les catalogues de vente par correspondance, avant de commercialiser son premier modèle, The Original PST en 1983. Une pince classée en 2010 dans le Top 100 du Time Magazine des gadgets les plus influents inventés depuis 1923. Une consécration pour l’entreprise créée il y a tout juste 30 ans. En inventant sa pince à tout faire pour répondre à son propre besoin, Tim Leatherman a créé un nouveau marché : celui de l’outil multifonction dont il détient toujours le leadership.

 

Distribuée en France exclusivement par GMT Outdoor depuis 17 ans, la marque écoule entre 80 et 90.000 pièces par an en France, pour 3,5 millions dans le monde. « Aujourd’hui, le chiffre d’affaires global de Leatherman est de 120 M$. La marque, qui emploie 500 personnes, se vend dans plus de 70 pays à travers le monde. En France, elle est commercialisée dans près de 1.000 points de vente et est présente notamment dans le nautisme, le plein air, la chasse ou l’armée », nous explique Laurent Hervieu, directeur de GMT Outdoor. Garantis pendant 25 ans, les produits rencontrent donc un vif succès partout dans le monde. Loin de se reposer sur ses lauriers, la marque développe de nouveaux produits, tels que les Pocket Tools, afin de répondre aux besoins de sa clientèle et de toucher de nouveaux clients. « Leatherman, qui a lancé trois Pocket Tools cette année et qui en sortira six nouveaux l’an prochain, lancera également un autre produit en 2014, My first Leatherman, à destination des scouts », poursuit Laurent Hervieu. Un produit qui viendra concurrencer le fameux couteau suisse.

 

Jean Galfione, un ambassadeur de choix pour la marque

 

En 2001, la marque choisi de prendre Jean Galfione comme ambassadeur et le soutient dans ses projets voile via GMT Outdoor. « J’ai rencontré Jean aux Etoiles du Sport. Ce qui nous a plu, c’est qu’il avait son Leatherman sur lui. Son humilité nous a également séduit. Nous avons décidé de faire de lui l’ambassadeur de la marque en France. C’était important pour nous d’être présent dans le monde de la voile, surtout que la majeure partie des marins ont un Leatherman à bord de leur bateau », indique Laurent Hervieu. « Quand je les ai rencontrés pour la première fois, ils m’ont demandé si je connaissais leurs produits. Je leur ai montré le couteau accroché à ma ceinture. Ils ont vu l’état d’usure de l’étui en cuir et ils ont compris, avance de son côté Jean Galfione. Je possède un Wave, le plus costaud et le plus complet, mais j’ai aussi un Wingman, avec une pince et un ressort très pratique, et un Skeletool. Leatherman est une marque incontournable dans la voile, tout le monde en a un ». Aujourd’hui, la marque utilise son ambassadeur dans sa communication, sur ses catalogues, en PLV, sur Internet, en relations publiques mais également en interne où il vient parler de son expérience et intervient sur plusieurs thèmes, dont la motivation ou la préparation.

 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.