Cannes Yachting Festival 2022 - Jeanneau toujours plus haut

Salons
Vendredi 9 septembre 2022 à 6h30

Après avoir renouvelé le cœur de ses gammes, ce sont les flagships qui font et vont faire l’actualité chez Jeanneau dans les prochains mois. Que ce soit à bord de ses voiliers ou en matière de motonautisme, la marque fondée en 1957 continue d’innover afin de proposer la meilleure des expériences nautiques possibles.

DB/43 ©Photo Jeanneau - DR
Après avoir renouvelé le cœur de ses gammes, ce sont les flagships qui font et vont faire l’actualité chez Jeanneau dans les prochains mois. Que ce soit à bord de ses voiliers ou en matière de motonautisme, la marque fondée en 1957 continue d’innover afin de proposer la meilleure des expériences nautiques possibles.

Entre fonction et design, chez Jeanneau on a décidé de ne pas choisir ou plutôt de promouvoir le design fonctionnel. Que ce soit pour améliorer les performances des bateaux en mer, optimiser l’espace ou la circulation à bord, l’innovation se veut utile. Pour ne citer que deux exemples récents, les plateformes latérales du DB43 et les passavants inclinés des Sun Odyssey sont parmi les innovations majeures apportées par Jeanneau qui modifient profondément la vie à bord. Une démarche dont le succès ne se dément pas depuis 65 ans, la demande est très intense cette année, et les livraisons sont à un niveau record malgré les soucis d’approvisionnement. Un environnement qui pousse le groupe à investir dans plus de capacités, avec un agrandissement de son usine de Cholet et l’investissement dans un nouveau site de production au Portugal pour les bateaux hors-bord entre 9 et 10 mètres. Un type d’unités très demandé, et un marché sur lequel le constructeur d’origine vendéenne gagne d’importantes parts de marché aux Etats-Unis.

DB/43, plus qu'un Dayboat

A voir le plan produit présenté à Cannes, la tendance risque plus de se renforcer que de décliner dans les prochains mois, à commencer par le motonautisme ou trois grandes nouveautés arrivent. C’est d’abord le lancement de la gamme DB Yachts. Si le Day Boat de luxe a d’abord été une niche, elle est devenue un marché très dynamique sur lequel Jeanneau frappe fort d’entrée avec son DB/43. Avec son design impactant et son niveau de finition premium. Si son plan de pont « toute largeur », entièrement de plein pied, s’articulant autour d’un îlot central n’est pas révolutionnaire, une fois au mouillage, les « terrasses » latérales une fois ouvertes sur la mer le prolongent de plus de deux mètres. Le concept de dayboat n’empêche cependant pas une vraie protection, grâce au grand hard top, appréciable sous les fortes chaleurs comme sous les climats plus humides. Mais Jeanneau va aussi plus loin en proposant deux belles cabines à l’intérieur, ce qui est objectivement au-dessus des standards du marché. Côté motorisation, le constructeur joue la carte de la polyvalence puisque le DB/43 est proposé en version Inboard Volvo ou hors-bord Yamaha.

Nautisme Article
Merry Fisher 1295© Photo Jeanneau - DR
Cap Camarat, Merry Fisher, les icônes sont immortelles

Aux côtés de ce nouvel entrant, avec plus de 35 000 unités mises à l’eau en 40 ans la gamme Cap Camarat semble éternelle. L’arrivée sur le marché de moteurs hors-bords de plus en plus puissants, lui permet d’étendre son savoir-faire sur des coques de plus en plus grandes. Aussi, après le 12.5, la nouveauté cette année se nomme Cap Camarat 10.5 CC, pour Console Centrale. Son intérieur confortable qui accueille quatre couchages ainsi qu’une salle d’eau avec douche en fait sans aucun doute l’un des 34 pieds les plus innovants du marché. Mais l’extérieur n’est pas en reste avec sa grande porte de coupée et son échelle de bain latérales, loin des moteurs pour plus de confort et une sécurité accrue. Enfin, son hard-top au pare-brise intégral finit de lui donner un look ravageur, qui devrait séduire partout dans le monde. Plus récente, mais tout aussi iconique, la gamme Merry Fisher, leader mondial des « weekenders » depuis plus de 10 ans, après 1 000 unités du 1095 vendues, la nouveauté se nomme cette année 1295. Toujours motorisé par Yamaha, ce nouveau opus concentre un maximum de technologie (joystick, pilote automatique, cruise control, trim automatique et ancre virtuelle…) pour rendre l’expérience de navigation toujours plus aisée. Côté aménagements, les concepteurs ont encore fait des miracles en logeant 3 cabines, deux salles d’eau avec douche séparée, et une cuisine arrière faisant face au cockpit favorisant la convivialité. Aucun espace n’est négligé, et même l’étrave devient un véritable cockpit avant avec trois chaises longues et une banquette en vis-à-vis bcp offrant beaucoup plus qu’un bain de soleil.

Nautisme Article
Jeanneau Yachts 55© Photo Jeanneau - DR

Jeanneau Yachts 55, un vrai bateau de propriétaire

Côté voile enfin, le succès de l’approche raisonnablement disruptive de Jeanneau ne se dément pas, tant auprès des clients privés que chez les loueurs. Onze unités du tout nouveau Jeanneau Yachts 65 avaient ainsi été vendues avant même sa présentation ici à Cannes. Et ce n’est pas le futur 55 pieds de cette gamme, qui sera présenté lors du prochain salon de Düsseldorf en janvier prochain, qui va démentir cette tendance. L’habituel duo Philippe Briand / Winch Design, nourris de l’expérience des 1100 propriétaires navigant depuis 20 ans à bord de Jeanneau Yachts, renouvelle complètement le genre, en dédiant les 2/3 des aménagements au propriétaire. Ce dernier bénéficiera d’un véritable loft, dont le carré pourra par mauvais temps accueillir les invités. Mais ces derniers auront chacun leur cabine avec accès indépendant depuis l’espace dit Dual Cockpit. Un espace très protégé sur sa partie avant, qui accueille même la table à cartes et une bannette de quart, preuve que ce bateau est vraiment conçu pour les longues navigations.  L’arrière en revanche est très ouvert, et se couvre de bains de soleil.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…